Podcasts

Ghazi Gherairi, Ambassadeur de la Tunisie auprès de l'Unesco et de OIF sur France Maghreb 2

Ce mercredi 10 mars 2021, France Maghreb 2 et son LGF by Christophe Frot étaient de sortie, à la rencontre  de M. Ghazzi Gherairi Ambassadeur représentant de la Tunisie auprès de l’UNESCO & auprès de l'OIF Organisation Internationale de la Francophonie  Une belle rencontre avec un homme chaleureux et de grande culture Ghazi Gherairi est juriste, universitaire et diplomate.  Il est, depuis novembre 2016, ambassadeur représentant de la Tunisie auprès de l’UNESCO ainsi qu’auprès de l’Organisation Internationale de de la Francophonie Il est le secrétaire général de l’Académie Internationale de Droit Constitutionnel. Docteur en droit public et en Science politique, il a enseigné le droit à l’Université de Carthage, à l’Institut Diplomatique ainsi qu’à la Tunis School of politics. Il a été également membre du Comité d’experts désigné par le dialogue national pour l’appui à la rédaction de la nouvelle Constitution tunisienne (2013-2014). Il a été Chargé par les Nations Unies de documenter l’expérience du Dialogue National en Tunisie récipiendaire du Prix Nobel de la paix 2015. (2015-2016)...En savoir plus 

Ce mercredi 10 mars 2021, France Maghreb 2 et son LGF by Christophe Frot étaient de sortie, à la rencontre  de M. Ghazzi Gherairi Ambassadeur représentant de la Tunisie auprès de l’UNESCO & auprès de l'OIF Organisation Internationale de la Francophonie  Une belle rencontre avec un homme chaleureux et de grande culture

Ghazi Gherairi est juriste, universitaire et diplomate. 

Il est, depuis novembre 2016, ambassadeur représentant de la Tunisie auprès de l’UNESCO ainsi qu’auprès de l’Organisation Internationale de de la Francophonie

Il est le secrétaire général de l’Académie Internationale de Droit Constitutionnel. Docteur en droit public et en Science politique, il a enseigné le droit à l’Université de Carthage, à l’Institut Diplomatique ainsi qu’à la Tunis School of politics.

Il a été également membre du Comité d’experts désigné par le dialogue national pour l’appui à la rédaction de la nouvelle Constitution tunisienne (2013-2014).

Il a été Chargé par les Nations Unies de documenter l’expérience du Dialogue National en Tunisie récipiendaire du Prix Nobel de la paix 2015. (2015-2016)...En savoir plus 

10 mars 2021

En exclusivité, la réaction du Dr Nadir Boumendjel, après la reconnaissance par le président Emmanuel Macron de l'assassinat d'Ali Boumendjel par l'armée française

Le président de la république Emmanuel Macron a reconnu mardi 2 mars 2021, "au nom de la France", que l'avocat et dirigeant nationaliste algérien, le chahid, maître Ali Boumendjel avait été "torturé et assassiné" par l'armée française pendant la guerre d'Algérie en 1957, un geste d'apaisement recommandé par le rapport de l'historien français Benjamin Stora. Le président Macron a lui-même annoncé cette reconnaissance aux petits-enfants d'Ali Boumendjel en les recevant mardi, au palais de l'Elysée. A l'époque l'assassinat de l'avocat avait été maquillé en suicide. "Au coeur de la Bataille d'Alger, il fut arrêté par l'armée française, placé au secret, torturé, puis assassiné le 23 mars 1957", détaille la présidence française dans le communiqué. Pour rappel, En 2000, "Paul Aussaresses (ancien responsable des services de renseignement à Alger, NDLR) avoua lui-même avoir ordonné à l'un de ses subordonnés de le tuer et de maquiller le crime en suicide".  Ce vendredi 5 mars, deux jours après cette reconnaissance historique dans l'affaire Ali Boumendjel, son fils, le Docteur Nadir Boumendjel a réservé à France Maghreb 2, sa première réaction à l'initiantive du président français. Il a répondu aux questions de Tarek Mami et Christophe frot, dans le cadre du LGF (Le Grand Forum)

Le président de la république Emmanuel Macron a reconnu mardi 2 mars 2021, "au nom de la France", que l'avocat et dirigeant nationaliste algérien, le chahid, maître Ali Boumendjel avait été "torturé et assassiné" par l'armée française pendant la guerre d'Algérie en 1957, un geste d'apaisement recommandé par le rapport de l'historien français Benjamin Stora.

Le président Macron a lui-même annoncé cette reconnaissance aux petits-enfants d'Ali Boumendjel en les recevant mardi, au palais de l'Elysée. A l'époque l'assassinat de l'avocat avait été maquillé en suicide.

"Au coeur de la Bataille d'Alger, il fut arrêté par l'armée française, placé au secret, torturé, puis assassiné le 23 mars 1957", détaille la présidence française dans le communiqué.

Pour rappel, En 2000, "Paul Aussaresses (ancien responsable des services de renseignement à Alger, NDLR) avoua lui-même avoir ordonné à l'un de ses subordonnés de le tuer et de maquiller le crime en suicide". 

Ce vendredi 5 mars, deux jours après cette reconnaissance historique dans l'affaire Ali Boumendjel, son fils, le Docteur Nadir Boumendjel a réservé à France Maghreb 2, sa première réaction à l'initiantive du président français. Il a répondu aux questions de Tarek Mami et Christophe frot, dans le cadre du LGF (Le Grand Forum)

08 mars 2021

Maître Rafik Chekkat sur France Maghreb 2 pour parler du collectif "Agir contre l'islamophobie" ACI

Maître Rafik Chekkat, avocat et romancier fait partie du collectif Agir Contre l'Islamophobie ACI, composé notamment d'avocats et de citoyens militants contre les discriminations, en particulier, celles qui ciblent des personnes de confessions ou de culture musulmane. Aux cotés de Maître Chekkat, on retrouve Maître Nabil Boudi & Maître Samim Bolaky Reçu sur France Maghreb2, par Christophe Frot, dans le cadre du LGF du vendred 19 février, Maître Chekkat a expliqué le pourquoi d'une telle association, ses missions et ses objectifs. L'association se donne pour mission d’accompagner les victimes en prenant en charge l'intégralité frais judiciaires. Pour soutenir l'association et faire vos dons. Pour en savoir plus, le  Site web : stopislamophobie.org

Maître Rafik Chekkat, avocat et romancier fait partie du collectif Agir Contre l'Islamophobie ACI, composé notamment d'avocats et de citoyens militants contre les discriminations, en particulier, celles qui ciblent des personnes de confessions ou de culture musulmane. Aux cotés de Maître Chekkat, on retrouve Maître Nabil Boudi & Maître Samim Bolaky

Reçu sur France Maghreb2, par Christophe Frot, dans le cadre du LGF du vendred 19 février, Maître Chekkat a expliqué le pourquoi d'une telle association, ses missions et ses objectifs.

L'association se donne pour mission d’accompagner les victimes en prenant en charge l'intégralité frais judiciaires.

Pour soutenir l'association et faire vos dons.

Pour en savoir plus, le  Site web : stopislamophobie.org

25 février 2021

21 février 2021, Marseille inaugure l'avenue Ibrahim Ali, 26 ans après son assassinat lâche et raciste

Ce dimanche 21 février 2021 est un grand jour à Marseille, un jour historique de la cité phocéenne. Ce 21 février correspond à un jour anniversaire, triste. Le 26éme de la mort d’Ibrahim Ali, tué lachement d'une balle dans le dos par un colleur d’affiches du FN (Front National) un certain  21 février 1995. Plus d'un quart de siècle après, le jeune nouveau maire de Marseille, Benoît Payan  a officiellement inauguré une avenue qui portera, désormais,  le nom : Avenue Ibrahim Ali, Marseille 15ème. Ibrahim Ali est le nom du jeune rappeur assassiné froidement, à 17 an, d’une balle dans le dos. En cette belle journée printannière, la ville de Marseille affirme sa grandeur en  honorant l'un de ses enfants, mort victime de la haine de l'autre. Autour du Maire, de la famille d'brahim, de ses amis et de nombreux marseillais connuns et anonyme s'est tenue une  cérémonie, oh combien chargée d'émotion, de larmes, de fierté, de sentiments de victoire, après tant d'années de combat pour aboutir à cette belle et honorable reconnaissance de toute une ville, symbole de fratenité, d'ouverture sur le monde et de vivre-ensemble. Bravo Marseille ! l’avenue d’Ibrahim Ali est une excellente initiative Marseillaise. Cette avenue racontera l'histoire d'un crime ignoble et raciste, à un moment crucial de l'histoire de notre pays où hélas, le racisme, l'antisémitisme, l'islamophobie et autres formes de discrimination sont banalisés par un système, notamment médiatique qui laisse  craindre le pire ...  Notre radio, France Maghreb2, première radio de la diversité à Marseille s'associe à l'évenement de ce 21 février en lui consacrant une journée spéciale ce lundi 22 février avec témoignages, repostages et interventions d'éus. En attendant voici le podcast de l'intégralité de la cérémonie du dévoilement de la plaque de l'avenue Ibrahim Ali (Paix à son âme !)

Ce dimanche 21 février 2021 est un grand jour à Marseille, un jour historique de la cité phocéenne. Ce 21 février correspond à un jour anniversaire, triste. Le 26éme de la mort d’Ibrahim Ali, tué lachement d'une balle dans le dos par un colleur d’affiches du FN (Front National) un certain  21 février 1995. Plus d'un quart de siècle après, le jeune nouveau maire de Marseille, Benoît Payan  a officiellement inauguré une avenue qui portera, désormais,  le nom :

Avenue Ibrahim Ali, Marseille 15ème. Ibrahim Ali est le nom du jeune rappeur assassiné froidement, à 17 an, d’une balle dans le dos.

En cette belle journée printannière, la ville de Marseille affirme sa grandeur en  honorant l'un de ses enfants, mort victime de la haine de l'autre.

Autour du Maire, de la famille d'brahim, de ses amis et de nombreux marseillais connuns et anonyme s'est tenue une  cérémonie, oh combien chargée d'émotion, de larmes, de fierté, de sentiments de victoire, après tant d'années de combat pour aboutir à cette belle et honorable reconnaissance de toute une ville, symbole de fratenité, d'ouverture sur le monde et de vivre-ensemble.

Bravo Marseille ! l’avenue d’Ibrahim Ali est une excellente initiative Marseillaise. Cette avenue racontera l'histoire d'un crime ignoble et raciste, à un moment crucial de l'histoire de notre pays où hélas, le racisme, l'antisémitisme, l'islamophobie et autres formes de discrimination sont banalisés par un système, notamment médiatique qui laisse  craindre le pire ... 

Notre radio, France Maghreb2, première radio de la diversité à Marseille s'associe à l'évenement de ce 21 février en lui consacrant une journée spéciale ce lundi 22 février avec témoignages, repostages et interventions d'éus. En attendant voici le podcast de l'intégralité de la cérémonie du dévoilement de la plaque de l'avenue Ibrahim Ali (Paix à son âme !)

21 février 2021