Actus people

Francis Lalanne dans TPMP : faux départs, destitution d'Emmanuel Macron… L'intervention surréaliste du chanteur

Un échange compliqué... Suite à la polémique qu'a engendré la publication de sa tribune appelant à "mettre fin à l'exercice du mandat de l'actuel président de la République", Francis Lalanne a accepté de s'expliquer sur le plateau de Touche pas à mon poste. En colère contre Emmanuel Macron, le chanteur a ainsi expliqué : "J'ai appelé à la destitution du président de la République et surtout j'ai lancé un appel à la représentation nationale (...) Je pense qu'on est pas 60 millions de procureurs, on est 60 millions de prisonniers de ce monsieur. Je pense que ce monsieur en ce moment... Il m'inquiète énormément. Je pense qu'il n'est pas tout à fait maître de ce qu'il dit, de ce qu'il fait. Ce qui est grave en ce moment, c'est que nous ne sommes plus dans un État de droit."Alors que les chroniqueurs ont été nombreux à lui faire remarquer que les autres pays faisaient face de la même manière à la crise, Francis Lalanne a d'abord indiqué : "Je me fiche du monde entier, je parle de la France là. En France, je dis que le président, depuis le début, a menti aux Français. Il a d'abord minimisé la crise, ensuite, il a fait retirer des médicaments dont il savait très bien qui pouvaient soigner les Français, il a empêché les médecins de prescrire des traitements précoces et il a constitué une fausse-cellule scientifique dans laquelle il y avait des gens qui sont intéressés. Donc, il y avait des conflits d'intérêts qui rendent suspectes les décisions de ce conseil scientifique alors qu'il y avait les moyens de consulter les plus grands spécialistes du monde. Il a d'abord minimisé la crise, ensuite, il a fait retirer des médicaments dont il savait très bien qui pouvaient soigner les Français, il a empêché les médecins de prescrire des traitements précoces et il a constitué une fausse-cellule scientifique dans laquelle il y avait des gens qui sont intéressés." Il a ensuite ajouté : "Je demande à des parlementaires de se constituer en Haute Cour, donc de demander des comptes au président et s'il est avéré, on en a toutes les preuves, que cette crise a été géré d'une manière qui a coûté la vie des Français et qui est irresponsable.""Nous sommes 60 millions de prisonniers (...) Le président a menti aux Français"Francis Lalanne explique pourquoi il appelle à "destituer Emmanuel Macron" dans #TPMP ! pic.twitter.com/dGk5cSqSmg— TPMP (@TPMP) January 26, 2021 "Mon objectif c'est de défendre la démocratie française"Si l'artiste estime que le président de la République a "manqué à sa fonction", Cyril Hanouna a affirmé que ce qu'il demandait était utopique. Ne pouvant contenir sa colère face aux propos de Nicolas Pernikoff, Francis Lalanne a embrassé l'animateur avant de quitter le plateau une première fois. De retour, c'est après avoir expliqué qu'il ne voulait pas rentrer dans un procès que le chanteur a expliqué : "Je devais avoir un entretien avec Cyril, je devais parler de mon point de vue, mais je n'étais pas d'accord pour être l'objet d'un procès, être pris à parti..." Il a ajouté par la suite : "Mon objectif, c'est de défendre la démocratie française. Mon objectif, c'est de faire en sorte que le président de la République n'ai pas tous les pouvoirs. Mon objectif, c'est de faire en sorte que les Français sachent ce qu'il s'est vraiment passé pendant la gestion de cette crise."Afin de débattre sur le sujet, Cyril Hanouna a fait entrer sur le plateau Jimmy Mohamed et Martin Blachier. Alors que Francis Lalanne ne souhaitait pas les écouter, Jimmy Mohammed a commencé : "Je n'ai aucun conflit d'intérêt ni avec un laboratoire ni avec le gouvernement, quand je vous parle, je le fais en toute indépendance. Je suis un peu consterné quand je vous entends parce qu'on vit une période...", avant d'être coupé par l'artiste qui l'a coupé avant de quitter le plateau. Alors que les chroniqueurs lui ont reproché de refuser le débat, la star est revenue en déclarant : "Je ne suis pas venu pour parler de ça, je ne suis pas médecin ! Je connais des médecins et je sais aujourd'hui qu'on a empêché les Français d'avoir accès à des traitements précoces (...) Je sais aujourd'hui que le Premier ministre dit qu'à part les vaccins il n'y a aucune autre solution, je sais qu'il y a beaucoup de gens qui veulent absolument croire à ça. Moi, je dis qu'il ne faut pas croire à ça, j'ai dit tout ce que j'avais à dire, maintenant, vous ferez ce que vous voulez !" Alors que Jimmy Mohamed l'a prié de porter un masque dans les couloirs, le chanteur a décidé... De quitter le plateau une nouvelle fois !"Mettez votre masque dans les couloirs au lieu de vous balader sans"Le ton monte entre @Dr_moji et Francis Lalanne, qui quitte le plateau de #TPMP ! pic.twitter.com/A32rKvHH86— TPMP (@TPMP) January 26, 2021 "Ne me traitez pas de paranoïaque"De retour sur le plateau, Francis Lalanne a expliqué : "J'ai peut-être tort et j'ai peut-être raison. Il y a des gens qui pensent comme moi et ça n'engage que moi (...) La meilleure façon de savoir si j'ai raison, la meilleure façon de savoir si oui ou non on a menti aux Français (...) c'est qu'il y ai justement une procédure qui soit menée. Je ne suis pas comme ces gens qui pensent que le président de la République, c'est Dieu. Pour moi, c'est l'employé du peuple, c'est pas le patron du peuple ! Là, il veut se comporter comme le patron du peuple. Moi, je veux lui rappeler simplement qu'il est notre employé." Après avoir quitté le plateau, ne souhaitant pas répondre aux questions des chroniqueurs, il est revenu une nouvelle fois aux côtés de Cyril Hanouna. Alors, Jimmy Mohamed lui a révélé : "Avec tout le respect que je vous dois, je trouve que votre parole est un peu confuse, vous passez du coq à l'âne, il y a un peu de paranoïa..." En colère, Francis Lalanne s'est insurgé : "Monsieur, ne me traitez pas de paranoïaque parce que je m'en vais tout de suite. Ne vous attaquez pas à moi, répondez-moi sur mes arguments ok !" Si la star souhaitait quitter le plateau à nouveau, l'animateur lui a rappelé que tout le monde avait été courtois avec lui et que personne n'avait d'animosité contre lui. Francis Lalanne © C8 Francis Lalanne © C8 Francis Lalanne © C8 Francis Lalanne © C8 Cyril Hanouna et Francis Lalanne © C8 Cyril Hanouna et Francis Lalanne © C8 Francis Lalanne © C8 Francis Lalanne © C8 Francis Lalanne et Cyril Hanouna © C8 Le plateau © C8 Jimmy Mohamed et Francis Lalanne © C8 Francis Lalanne et Cyril Hanouna © C8 26 janvier 2021

Caroline Receveur : comment son mari Hugo Philip l'a "changée"

Si 4 millions de personnes suivent Caroline Receveur ne serait-ce que sur Instagram, elle n'en reste pas moins discrète et secrète sur sa vie personnelle. La jeune femme de 30 ans fait très attention non seulement à son image, mais aussi à préserver sa sphère familiale et intime. Et pourtant, la businesswoman et influenceuse a accepté de dévoiler son quotidien pour les caméras de 66 minutes, dans une émission diffusée ce dimanche 24 janvier, sur M6.Le reportage se consacre tout d'abord à une publicité de Caroline Receveur pour la marque Braun dont elle est l'égérie, puis se concentre ensuite sur sa famille. Alors qu'elle se trouve dans à Los Angeles pour les besoins de sa marque de vêtements Recc, l'ancienne candidate de télé-réalité révélée dans Secret Story fait une tendre déclaration à Hugo Philip, dont elle partage la vie depuis plus de 4 ans. "Hugo m'a vraiment changée, sur plein de points", a-t-elle confié en expliquant que le mannequin l'a aidé à s'aimer elle, à avoir confiance en elle et aussi à avoir envie d'être mère. "C'est pour ça qu'on s'aime beaucoup aussi, c'est parce qu'on est hyper complices. Pour moi ça joue beaucoup dans une relation. Moi, j'ai besoin que mon fiancé soit aussi mon meilleur ami et qu'il me fasse rire", a-t-elle ajouté.Le mariage intimiste de Caroline ReceveurLes deux parents de Marlon, âgé de 2 ans et demi, se sont passés la bague au doigt le 11 juillet 2020, dans le XVIe arrondissement à Paris, avant de profiter d'un restaurant huppé du VIIIe arrondissement. Leur mariage avait comme ambiance bohème - chic et ne comptait que les amis proches et la famille du couple. Des souvenirs inoubliables pour Caroline Receveur et Hugo Philip capturés par les caméras. Dans les prochains mois, la businesswoman devrait sortir sa gamme de cosmétiques, un nouveau livre et travailler sur une série... et peut-être plus tard un deuxième enfant. Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur © Instagram Caroline Receveur © Instagram Caroline Receveur © Instagram Caroline Receveur et son fils Marlon © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Si 4 millions de personnes suivent Caroline Receveur ne serait-ce que sur Instagram, elle n'en reste pas moins discrète et secrète sur sa vie personnelle. La jeune femme de 30 ans fait très attention non seulement à son image, mais aussi à préserver sa sphère familiale et intime. Et pourtant, la businesswoman et influenceuse a accepté de dévoiler son quotidien pour les caméras de 66 minutes, dans une émission diffusée ce dimanche 24 janvier, sur M6.Le reportage se consacre tout d'abord à une publicité de Caroline Receveur pour la marque Braun dont elle est l'égérie, puis se concentre ensuite sur sa famille. Alors qu'elle se trouve dans à Los Angeles pour les besoins de sa marque de vêtements Recc, l'ancienne candidate de télé-réalité révélée dans Secret Story fait une tendre déclaration à Hugo Philip, dont elle partage la vie depuis plus de 4 ans. "Hugo m'a vraiment changée, sur plein de points", a-t-elle confié en expliquant que le mannequin l'a aidé à s'aimer elle, à avoir confiance en elle et aussi à avoir envie d'être mère. "C'est pour ça qu'on s'aime beaucoup aussi, c'est parce qu'on est hyper complices. Pour moi ça joue beaucoup dans une relation. Moi, j'ai besoin que mon fiancé soit aussi mon meilleur ami et qu'il me fasse rire", a-t-elle ajouté.Le mariage intimiste de Caroline ReceveurLes deux parents de Marlon, âgé de 2 ans et demi, se sont passés la bague au doigt le 11 juillet 2020, dans le XVIe arrondissement à Paris, avant de profiter d'un restaurant huppé du VIIIe arrondissement. Leur mariage avait comme ambiance bohème - chic et ne comptait que les amis proches et la famille du couple. Des souvenirs inoubliables pour Caroline Receveur et Hugo Philip capturés par les caméras. Dans les prochains mois, la businesswoman devrait sortir sa gamme de cosmétiques, un nouveau livre et travailler sur une série... et peut-être plus tard un deuxième enfant. Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur et Hugo Philip © M6 Caroline Receveur © Instagram Caroline Receveur © Instagram Caroline Receveur © Instagram Caroline Receveur et son fils Marlon © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram Caroline Receveur et Hugo Philip © Instagram
26 janvier 2021

Shia Labeouf : FKA Twigs révèle plus en détail les agressions qu'elle a subie de la part du comédien

Cela fait déjà un mois que FKA Twigs a intenté une action en justice contre son ex-compagnon Shia Labeouf. Invitée dans le podcast The Grounded, la chanteuse a accepté de décrire en détail sa relation avec le comédien, rencontré en 2018 sur le tournage du film Honey Boy. Confiant dans un premier temps que leur romance ressemblait à une "lune de miel", la star a expliqué qu'elle a rapidement découvert le vrai visage de Shia Labeouf et qu'il était important de prendre la parole. "C'est quelque chose dans la société qui est un très gros problème et c'est vraiment courant, mais pour une raison quelconque, nous n'en parlons pas", a-t-elle remarqué.Après avoir expliqué qu'elle devait suivre certaines règles, la chanteuse a expliqué : "Être agréable avec un serveur ou polie avec quelqu'un pouvait être perçu comme un flirt ou une envie de se lancer dans une relation avec quelqu'un autre, alors qu'en réalité je ne faisais que commander des pâtes ou être courtoise. Il m'a dit que je savais comment il était, et que si je l'aimais je ne regarderais pas d'autres hommes dans les yeux. C'était ma vie pendant les 4 derniers mois de la relation, je n'avais pas le droit de regarder des hommes dans les yeux." FKA Twigs a ensuite révélé que Shia Labeouf comptait le nombre de fois où elle l'embrassait dans une journée. Si elle n'atteignait pas son quota, il se mettait alors en colère. "Il entamait une dispute avec moi, me réprimandait pendant des heures, me faisait me sentir comme la pire personne de tous les temps et disait que j'étais une mauvaise petite amie", a-t-elle expliqué, avant d'ajouter : "Shia me réveillait en pleine nuit pour m'accuser de plein de choses différentes. M'accuser de regarder le plafond et de réfléchir à des manières de le quitter... m'accuser de vouloir être avec quelqu'un d'autre, mais c'était toujours entre 4 et 7 heures du matin."La chanteuse ne savait pas comment s'en sortirAujourd'hui, FKA Twigs est fière de s'en être sortie. Elle a ainsi expliqué : "Tout ce que je peux faire est de penser à moi-même quand j'aurai 50 ans et que j'aurai des enfants, je veux me rappeler de ce contre quoi, je me suis battue. C'est quelque chose de complètement inattendu. Je n'ai jamais pensé que quelque chose comme ça m'arriverait... Quand je serai plus âgé, si j'ai une fille, je veux pouvoir dire : 'Cette chose m'est arrivée. Et je me suis occupé de ça.' C'est une grande chose de guérir publiquement et de devoir le faire devant tout le monde, mais je peux le faire. Je suis une grande fille et je peux le faire." Alors qu'elle a longtemps pensé qu'elle ne pourrait pas quitter le comédien, elle a ajouté : "Je me sentais tellement contrôlée et je me sentais tellement confuse et je me sentais si nulle, que la peur de partir et de savoir que j'avais tout ce travail à faire pour me sentir bien, c'était complètement accablant." FKA Twigs © Agence FKA Twigs © Agence FKA Twigs © Action Press FKA Twigs © Agence FKA Twigs © Backgrid USA FKA Twigs © Backgrid USA Shia Labeouf et sa compagne FKA Twigs © Backgrid USA FKA Twigs © AGENCE Shia LaBeouf © ALAIN ROLLAND Shia LaBeouf © Agence Shia LaBeouf © Backgrid USA Shia LaBeouf © BORDE-MOREAU Cela fait déjà un mois que FKA Twigs a intenté une action en justice contre son ex-compagnon Shia Labeouf. Invitée dans le podcast The Grounded, la chanteuse a accepté de décrire en détail sa relation avec le comédien, rencontré en 2018 sur le tournage du film Honey Boy. Confiant dans un premier temps que leur romance ressemblait à une "lune de miel", la star a expliqué qu'elle a rapidement découvert le vrai visage de Shia Labeouf et qu'il était important de prendre la parole. "C'est quelque chose dans la société qui est un très gros problème et c'est vraiment courant, mais pour une raison quelconque, nous n'en parlons pas", a-t-elle remarqué.Après avoir expliqué qu'elle devait suivre certaines règles, la chanteuse a expliqué : "Être agréable avec un serveur ou polie avec quelqu'un pouvait être perçu comme un flirt ou une envie de se lancer dans une relation avec quelqu'un autre, alors qu'en réalité je ne faisais que commander des pâtes ou être courtoise. Il m'a dit que je savais comment il était, et que si je l'aimais je ne regarderais pas d'autres hommes dans les yeux. C'était ma vie pendant les 4 derniers mois de la relation, je n'avais pas le droit de regarder des hommes dans les yeux." FKA Twigs a ensuite révélé que Shia Labeouf comptait le nombre de fois où elle l'embrassait dans une journée. Si elle n'atteignait pas son quota, il se mettait alors en colère. "Il entamait une dispute avec moi, me réprimandait pendant des heures, me faisait me sentir comme la pire personne de tous les temps et disait que j'étais une mauvaise petite amie", a-t-elle expliqué, avant d'ajouter : "Shia me réveillait en pleine nuit pour m'accuser de plein de choses différentes. M'accuser de regarder le plafond et de réfléchir à des manières de le quitter... m'accuser de vouloir être avec quelqu'un d'autre, mais c'était toujours entre 4 et 7 heures du matin."La chanteuse ne savait pas comment s'en sortirAujourd'hui, FKA Twigs est fière de s'en être sortie. Elle a ainsi expliqué : "Tout ce que je peux faire est de penser à moi-même quand j'aurai 50 ans et que j'aurai des enfants, je veux me rappeler de ce contre quoi, je me suis battue. C'est quelque chose de complètement inattendu. Je n'ai jamais pensé que quelque chose comme ça m'arriverait... Quand je serai plus âgé, si j'ai une fille, je veux pouvoir dire : 'Cette chose m'est arrivée. Et je me suis occupé de ça.' C'est une grande chose de guérir publiquement et de devoir le faire devant tout le monde, mais je peux le faire. Je suis une grande fille et je peux le faire." Alors qu'elle a longtemps pensé qu'elle ne pourrait pas quitter le comédien, elle a ajouté : "Je me sentais tellement contrôlée et je me sentais tellement confuse et je me sentais si nulle, que la peur de partir et de savoir que j'avais tout ce travail à faire pour me sentir bien, c'était complètement accablant." FKA Twigs © Agence FKA Twigs © Agence FKA Twigs © Action Press FKA Twigs © Agence FKA Twigs © Backgrid USA FKA Twigs © Backgrid USA Shia Labeouf et sa compagne FKA Twigs © Backgrid USA FKA Twigs © AGENCE Shia LaBeouf © ALAIN ROLLAND Shia LaBeouf © Agence Shia LaBeouf © Backgrid USA Shia LaBeouf © BORDE-MOREAU
26 janvier 2021

Ayem Nour : en deuil, elle partage un message bouleversant à ses abonnés

Ayem Nour a partagé une triste nouvelle à ses abonnés ce lundi 25 janvier puisqu'elle a révélé être "en deuil" après la perte de son "tonton". Un évènement douloureux dont elle a pris connaissance la veille. Dans sa story Instagram, elle a dévoilé un bout de sa conversation avec son père et on peut donc voir que celui-ci s'excuse de ne pas l'avoir prévenue avant. "Mon bébé, j'espère que tu comprendras ma décision de ne pas t'avoir informé à chaud du décès de tonton. Je sais quelle place il occupe dans ton coeur. Je dois attendre ce matin le résultat de mon test Covid-19 pour pouvoir prendre un avion vers Tunis aujourd'hui", écrit-il. Suite à la diffusion de ce message, l'ancienne animatrice de NRJ12 a souhaité rajouter : "Hier, après une merveilleuse journée j'apprenais par ma maman la disparition d'un être cher à mes yeux" avant d'affirmer : "Pour ceux qui sont présents sur mes réseaux depuis quelques années, vous savez que je n'ai pas pour habitude de me justifier sur ma vie privée mais là, je me devais de m'excuser auprès de vous pour ce rendez-vous manqué". Un "rendez-vous" qui fait référence au "débat digital" qu'elle avait prévu d'assurer sur Instagram le dimanche 24 janvier.Ayem Nour a ensuite profité de l'occasion pour faire passer un message bouleversant à ses abonnés. "J'ai compris avec le temps que la vraie richesse, c'est ce qui ne peut pas s'acheter. Prenez conscience de la valeur et de la richesse de chacun, de vos sens chaque jour... Prenez soin de vous et de vos proches et surtout, soyez conscients et reconnaissants, nous avons tous plusieurs raisons d'être heureux tous les jours", écrit-elle. Elle rajoute ensuite : "Alors, n'attendez pas. Aimez vous, aimez les autres. Des moments qu'on ne revivra plus, des êtres qu'on ne peut plus toucher ou sentir, l'amour, la santé, les valeurs... Bref, voilà toutes ces choses qu'on néglige au quotidien et qui sont pourtant plus enrichissantes que tout le reste". Un texte qui a touché nombreux de ses internautes puisqu'à en croire ses récents propos, elle a reçu beaucoup d'amour dans ses messages privés. "Vous êtes tellement bienveillants avec moi. Je n'en demandais pas tant mais j'ai maintenant la preuve que le temps que je vous accorde au quotidien n'est pas perdu. Vous me le rendez au centuple. Love you", conclut-elle.Les confidences d'Ayem NourTrès proche de ses abonnés, Ayem Nour n'hésite pas à se confier à eux. Le 15 janvier dernier, elle a souhaité revenir sur la période durant laquelle elle était très médiatisée. "C'est vrai que je trouve que ces derniers temps les influenceurs et les influenceuses prennent beaucoup les réseaux pour se plaindre de plein de choses. Et c'est vrai que je l'ai eu fait quand j'étais beaucoup plus jeune... Parce que maintenant je commence à être vieille !", explique-t-elle d'abord. Elle avoue ensuite avoir "beaucoup souffert des réseaux. Beaucoup d'insultes, beaucoup de jugements, de mépris... Beaucoup de trucs pas cool". Elle affirme aussi que toute cette haine et les différents règlements de compte l'ont rendue "détestable". Une situation qu'elle trouve "dommage" avec le recul. Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © PASCAL BARIL - TELE STAR Ayem Nour © COADIC GUIREC Ayem Nour © RACHID BELLAK Ayem Nour © JACOVIDES-MOREAU Ayem Nour © Christophe Clovis Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour a partagé une triste nouvelle à ses abonnés ce lundi 25 janvier puisqu'elle a révélé être "en deuil" après la perte de son "tonton". Un évènement douloureux dont elle a pris connaissance la veille. Dans sa story Instagram, elle a dévoilé un bout de sa conversation avec son père et on peut donc voir que celui-ci s'excuse de ne pas l'avoir prévenue avant. "Mon bébé, j'espère que tu comprendras ma décision de ne pas t'avoir informé à chaud du décès de tonton. Je sais quelle place il occupe dans ton coeur. Je dois attendre ce matin le résultat de mon test Covid-19 pour pouvoir prendre un avion vers Tunis aujourd'hui", écrit-il. Suite à la diffusion de ce message, l'ancienne animatrice de NRJ12 a souhaité rajouter : "Hier, après une merveilleuse journée j'apprenais par ma maman la disparition d'un être cher à mes yeux" avant d'affirmer : "Pour ceux qui sont présents sur mes réseaux depuis quelques années, vous savez que je n'ai pas pour habitude de me justifier sur ma vie privée mais là, je me devais de m'excuser auprès de vous pour ce rendez-vous manqué". Un "rendez-vous" qui fait référence au "débat digital" qu'elle avait prévu d'assurer sur Instagram le dimanche 24 janvier.Ayem Nour a ensuite profité de l'occasion pour faire passer un message bouleversant à ses abonnés. "J'ai compris avec le temps que la vraie richesse, c'est ce qui ne peut pas s'acheter. Prenez conscience de la valeur et de la richesse de chacun, de vos sens chaque jour... Prenez soin de vous et de vos proches et surtout, soyez conscients et reconnaissants, nous avons tous plusieurs raisons d'être heureux tous les jours", écrit-elle. Elle rajoute ensuite : "Alors, n'attendez pas. Aimez vous, aimez les autres. Des moments qu'on ne revivra plus, des êtres qu'on ne peut plus toucher ou sentir, l'amour, la santé, les valeurs... Bref, voilà toutes ces choses qu'on néglige au quotidien et qui sont pourtant plus enrichissantes que tout le reste". Un texte qui a touché nombreux de ses internautes puisqu'à en croire ses récents propos, elle a reçu beaucoup d'amour dans ses messages privés. "Vous êtes tellement bienveillants avec moi. Je n'en demandais pas tant mais j'ai maintenant la preuve que le temps que je vous accorde au quotidien n'est pas perdu. Vous me le rendez au centuple. Love you", conclut-elle.Les confidences d'Ayem NourTrès proche de ses abonnés, Ayem Nour n'hésite pas à se confier à eux. Le 15 janvier dernier, elle a souhaité revenir sur la période durant laquelle elle était très médiatisée. "C'est vrai que je trouve que ces derniers temps les influenceurs et les influenceuses prennent beaucoup les réseaux pour se plaindre de plein de choses. Et c'est vrai que je l'ai eu fait quand j'étais beaucoup plus jeune... Parce que maintenant je commence à être vieille !", explique-t-elle d'abord. Elle avoue ensuite avoir "beaucoup souffert des réseaux. Beaucoup d'insultes, beaucoup de jugements, de mépris... Beaucoup de trucs pas cool". Elle affirme aussi que toute cette haine et les différents règlements de compte l'ont rendue "détestable". Une situation qu'elle trouve "dommage" avec le recul. Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © PASCAL BARIL - TELE STAR Ayem Nour © COADIC GUIREC Ayem Nour © RACHID BELLAK Ayem Nour © JACOVIDES-MOREAU Ayem Nour © Christophe Clovis Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram Ayem Nour © Instagram
26 janvier 2021

Anne Hathaway : pourquoi elle n'était pas heureuse de remporter un Oscar ?

Il y a bientôt sept ans, Anne Hathaway décrochait l'un des prix les plus convoités des stars du cinéma. Grâce à son interprétation bouleversante de Fantine dans une adaptation cinématographique des Misérables, la comédienne avait en effet remporté en 2013 l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Pour The Guardian, c'est en 2016 qu'elle avait révélé pourquoi elle avait mal vécu sa victoire. Elle avait ainsi confié : "Je me sentais mal de me tenir là dans une robe qui coûte plus cher que ce que certaines personnes verront dans leur vie et de gagner un prix pour avoir dépeint la douleur qui faisait toujours bien partie de notre expérience collective en tant qu'êtres humains. J'ai essayé de prétendre que j'étais heureuse et ça m'est retombé dessus."Dans un entretien accordé au Sun ce dimanche, Anne Hathaway a accepté de parler à nouveau de sa victoire aux Oscars et du fait qu'elle n'était pas vraiment heureuse lorsqu'elle a remporté le prix prestigieux. "Vous êtes supposés être heureux. Je n'ai pas ressenti ça", a commencé la star. "Je ne veux vraiment pas remonter le passé, mais Internet s'est retourné contre moi et me détestait et ça a été quelque chose d'immense. Et c'était vraiment une bonne chose pour moi personnellement. Vous pouvez être incroyablement habilité grâce à ces choses. Donc, je suppose que ce que je dirais, c'est que de mauvaises choses arrivent, n'ayez pas peur, allez-y, allez-y."Le nouveau film de la star au coeur de la polémiqueSi Anne Hathaway a su retrouver l'amour des téléspectateurs, son nouveau film, intitulé Sacrées sorcières est accusé de discriminer les personnes handicapées. Face à cette nouvelle polémique, la comédienne s'est excusée sur Instagram. "Permettez-moi de commencer par dire que je fais de mon mieux pour être sensible aux sentiments et aux expériences des autres (...). En tant que personne qui croit vraiment en l'inclusion et déteste vraiment, vraiment la cruauté, je vous dois à tous des excuses pour la douleur causée. Je suis désolée. Je n'ai pas fait le lien avec le handicap lorsque le look du personnage m'a été présenté ; si je l'avais fait, je vous assure que cela ne serait jamais arrivé", avait-elle assuré. Anne Hathaway © STARMAX Anne Hathaway © STARMAX Anne Hathaway © Action Press Anne Hathaway © Backgrid UK Anne Hathaway © Action Press Anne Hathaway © STARMAX Anne Hathaway © Guillaume Gaffiot Anne Hathaway © AGENCE Anne Hathaway © Zuma Press Anne Hathaway © Backgrid USA Anne Hathaway © Backgrid USA Anne Hathaway © Agence Il y a bientôt sept ans, Anne Hathaway décrochait l'un des prix les plus convoités des stars du cinéma. Grâce à son interprétation bouleversante de Fantine dans une adaptation cinématographique des Misérables, la comédienne avait en effet remporté en 2013 l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Pour The Guardian, c'est en 2016 qu'elle avait révélé pourquoi elle avait mal vécu sa victoire. Elle avait ainsi confié : "Je me sentais mal de me tenir là dans une robe qui coûte plus cher que ce que certaines personnes verront dans leur vie et de gagner un prix pour avoir dépeint la douleur qui faisait toujours bien partie de notre expérience collective en tant qu'êtres humains. J'ai essayé de prétendre que j'étais heureuse et ça m'est retombé dessus."Dans un entretien accordé au Sun ce dimanche, Anne Hathaway a accepté de parler à nouveau de sa victoire aux Oscars et du fait qu'elle n'était pas vraiment heureuse lorsqu'elle a remporté le prix prestigieux. "Vous êtes supposés être heureux. Je n'ai pas ressenti ça", a commencé la star. "Je ne veux vraiment pas remonter le passé, mais Internet s'est retourné contre moi et me détestait et ça a été quelque chose d'immense. Et c'était vraiment une bonne chose pour moi personnellement. Vous pouvez être incroyablement habilité grâce à ces choses. Donc, je suppose que ce que je dirais, c'est que de mauvaises choses arrivent, n'ayez pas peur, allez-y, allez-y."Le nouveau film de la star au coeur de la polémiqueSi Anne Hathaway a su retrouver l'amour des téléspectateurs, son nouveau film, intitulé Sacrées sorcières est accusé de discriminer les personnes handicapées. Face à cette nouvelle polémique, la comédienne s'est excusée sur Instagram. "Permettez-moi de commencer par dire que je fais de mon mieux pour être sensible aux sentiments et aux expériences des autres (...). En tant que personne qui croit vraiment en l'inclusion et déteste vraiment, vraiment la cruauté, je vous dois à tous des excuses pour la douleur causée. Je suis désolée. Je n'ai pas fait le lien avec le handicap lorsque le look du personnage m'a été présenté ; si je l'avais fait, je vous assure que cela ne serait jamais arrivé", avait-elle assuré. Anne Hathaway © STARMAX Anne Hathaway © STARMAX Anne Hathaway © Action Press Anne Hathaway © Backgrid UK Anne Hathaway © Action Press Anne Hathaway © STARMAX Anne Hathaway © Guillaume Gaffiot Anne Hathaway © AGENCE Anne Hathaway © Zuma Press Anne Hathaway © Backgrid USA Anne Hathaway © Backgrid USA Anne Hathaway © Agence
26 janvier 2021

Qui est Stefan Pierre-Tomlin, l'homme qui a obtenu le plus de likes sur Tinder ?

Des centaines de milliers de cœurs à prendre sont sur Tinder. Hommes comme femmes, tous swipent à droite dans le but de rencontrer celle ou celui qui sera peut-être le grand amour de leur vie. Et parmi tous les abonnés situés aux quatre coins du monde, figure un jeune homme qui se prénomme Stefan-Pierre Tomlin. Si jamais vous avez déjà croisé le profil de ce charmant jeune homme qui vit au Royaume-Uni, sachez qu'il est celui qui a reçu le plus de likes sur Tinder.Selon les informations du Daily Mail, plus de 14.600 personnes ont swipé à droite afin de rencontrer Stefan Pierre-Tomlin, qui est resté inscrit deux ans sur l'application. Après tous ces mois de recherche, le beau brun a finalement trouvé l'amour ! Stefan Pierre-Tomlin a supprimé l'application de rencontres car il est désormais en couple avec une jeune femme top-model. Ironie du sort, ce n'est pas sur Tinder que tous les deux se sont rencontrés, mais sur un photoshoot il y a deux ans.Stefan Pierre-Tomlin : mannequin, influenceur et piloteMais alors qui est Stefan Pierre-Tomlin qui a fait tourner les têtes de milliers de femmes sur Tinder ? Avec sa beauté incontestable, Stefan Pierre-Tomlin est un mannequin âgé de 30 ans. Il vit à Londres, et est diplômé en tant que pilote. Le jeune homme est tombé sous le charme d'une belle blonde lituanienne qui se prénomme Egle Damulyte. Si au début les deux mannequins avaient gardé leur relation professionnelle, Stefan Pierre-Tomlin a finalement proposé un date à la jeune femme de 26 ans, en juin 2020. Et la crise sanitaire n'a pas eu raison de leur couple bien au contraire, puisque les tourtereaux ont même emménagé ensemble dans le quartier de Greenwich, au sud-est de Londres. Congrats ! Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram Des centaines de milliers de cœurs à prendre sont sur Tinder. Hommes comme femmes, tous swipent à droite dans le but de rencontrer celle ou celui qui sera peut-être le grand amour de leur vie. Et parmi tous les abonnés situés aux quatre coins du monde, figure un jeune homme qui se prénomme Stefan-Pierre Tomlin. Si jamais vous avez déjà croisé le profil de ce charmant jeune homme qui vit au Royaume-Uni, sachez qu'il est celui qui a reçu le plus de likes sur Tinder.Selon les informations du Daily Mail, plus de 14.600 personnes ont swipé à droite afin de rencontrer Stefan Pierre-Tomlin, qui est resté inscrit deux ans sur l'application. Après tous ces mois de recherche, le beau brun a finalement trouvé l'amour ! Stefan Pierre-Tomlin a supprimé l'application de rencontres car il est désormais en couple avec une jeune femme top-model. Ironie du sort, ce n'est pas sur Tinder que tous les deux se sont rencontrés, mais sur un photoshoot il y a deux ans.Stefan Pierre-Tomlin : mannequin, influenceur et piloteMais alors qui est Stefan Pierre-Tomlin qui a fait tourner les têtes de milliers de femmes sur Tinder ? Avec sa beauté incontestable, Stefan Pierre-Tomlin est un mannequin âgé de 30 ans. Il vit à Londres, et est diplômé en tant que pilote. Le jeune homme est tombé sous le charme d'une belle blonde lituanienne qui se prénomme Egle Damulyte. Si au début les deux mannequins avaient gardé leur relation professionnelle, Stefan Pierre-Tomlin a finalement proposé un date à la jeune femme de 26 ans, en juin 2020. Et la crise sanitaire n'a pas eu raison de leur couple bien au contraire, puisque les tourtereaux ont même emménagé ensemble dans le quartier de Greenwich, au sud-est de Londres. Congrats ! Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Stefan Pierre-Tomlin © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram Egle Damulyte © Instagram
26 janvier 2021

Jessica Thivenin enceinte de son deuxième enfant : elle annonce la bonne nouvelle

Un nouveau bébé dans le milieu de la télé-réalité ! Ce mardi 26 janvier, Jessica Thivenin a annoncé être enceinte de son deuxième enfant, pour le plus grand bonheur de son époux Thibault Garcia. La jeune femme de 31 ans a fait part de la bonne nouvelle sur son compte Instagram, en partageant une photo de famille avec son fils Maylone. Sur l'adorable cliché, Jessica Thivenin tient dans sa main un test de grossesse et dévoile son ventre qui ne va pas tarder à s'arrondir dans les prochaines semaines.La jeune maman a accompagné sa publication d'une émouvante légende qui témoigne du bonheur d'elle et de son chéri : "Maylone va bientôt avoir une petite sœur ou un petit frère, Nous sommes heureux de vous annoncer que bientôt nous serons 4", a-t-elle rédigé. Puis Jessica Thivenin a expliqué pourquoi elle a annoncé sa grossesse qui est encore jeune : "C'est très tôt pour l'annoncer... mais je viens de l'apprendre en tournage et ici c'est impossible à cacher", a-t-elle conclu.Une première grossesse difficile pour Jessica ThiveninDe son côté, le futur papa et emblématique candidat de télé-réalité a partagé la même photo sur son compte Instagram, et a écrit en légende : "Ça recommence ! Bientôt 4, la famille s'agrandit ! Gros bisous à tous !" Les deux tourtereaux ont donc appris la grossesse de Jessica Thivenin sur le tournage de la nouvelle saison des Marseillais, qui se déroule à Dubaï. C'est justement là-bas que le couple vit désormais, avec leur fils Maylone. Le petit bout de chou a vu le jour en le 7 octobre 2019, aux Émirats arabes unis. Seulement la jolie blonde n'avait pas eu une grossesse facile, puisqu'elle avait dû rester allongée le plus possible. Elle avait même subi un cerclage, une procédure chirurgicale qui consiste à maintenir fermé le col de l'utérus pour que la grossesse dure jusqu'au terme et que bébé ne naisse pas prématuré. Jessica Thivenin est enceinte © Instagram Thibault Garcia © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et son fils © Instagram Jessica Thivenin et Maylone © Instagram Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et Maylone © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et son fils © Instagram Jessica Thivenin et Maylone © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et son fils © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin © Instagram Un nouveau bébé dans le milieu de la télé-réalité ! Ce mardi 26 janvier, Jessica Thivenin a annoncé être enceinte de son deuxième enfant, pour le plus grand bonheur de son époux Thibault Garcia. La jeune femme de 31 ans a fait part de la bonne nouvelle sur son compte Instagram, en partageant une photo de famille avec son fils Maylone. Sur l'adorable cliché, Jessica Thivenin tient dans sa main un test de grossesse et dévoile son ventre qui ne va pas tarder à s'arrondir dans les prochaines semaines.La jeune maman a accompagné sa publication d'une émouvante légende qui témoigne du bonheur d'elle et de son chéri : "Maylone va bientôt avoir une petite sœur ou un petit frère, Nous sommes heureux de vous annoncer que bientôt nous serons 4", a-t-elle rédigé. Puis Jessica Thivenin a expliqué pourquoi elle a annoncé sa grossesse qui est encore jeune : "C'est très tôt pour l'annoncer... mais je viens de l'apprendre en tournage et ici c'est impossible à cacher", a-t-elle conclu.Une première grossesse difficile pour Jessica ThiveninDe son côté, le futur papa et emblématique candidat de télé-réalité a partagé la même photo sur son compte Instagram, et a écrit en légende : "Ça recommence ! Bientôt 4, la famille s'agrandit ! Gros bisous à tous !" Les deux tourtereaux ont donc appris la grossesse de Jessica Thivenin sur le tournage de la nouvelle saison des Marseillais, qui se déroule à Dubaï. C'est justement là-bas que le couple vit désormais, avec leur fils Maylone. Le petit bout de chou a vu le jour en le 7 octobre 2019, aux Émirats arabes unis. Seulement la jolie blonde n'avait pas eu une grossesse facile, puisqu'elle avait dû rester allongée le plus possible. Elle avait même subi un cerclage, une procédure chirurgicale qui consiste à maintenir fermé le col de l'utérus pour que la grossesse dure jusqu'au terme et que bébé ne naisse pas prématuré. Jessica Thivenin est enceinte © Instagram Thibault Garcia © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et son fils © Instagram Jessica Thivenin et Maylone © Instagram Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et Maylone © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et son fils © Instagram Jessica Thivenin et Maylone © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin et son fils © Instagram Thibault Garcia et Jessica Thivenin © Instagram Jessica Thivenin © Instagram
26 janvier 2021

Michael Douglas grand-père pour la deuxième fois : sa première fois avec le petit Ryder

Michael Douglas est un grand-père comblé ! L'acteur américain a rencontré son petit-fils Ryder, fils de Cameron Douglas, un mois après sa naissance. Un moment de bonheur pour la star de 76 ans. "Première fois que je vois mon petit-fis Ryder âgé d'un mois", a écrit Michael Douglas sur Instagram, mardi 26 janvier sur Instagram. La star pose avec le bébé dans ses bras, un large sourire rivé vers l'objectif. Un cliché qui a fait fondre des coeurs !Cameron Douglas, 42 ans, est très proche de son père et de sa belle-mère. Catherine Zeta-Jones s'était réjouie de la naissance du petit Ryder en commentaire, fin décembre. "Le visage de Lua ! En mode... 'peu importe'.... Hilarant ! Félicitations", écrivait l'ancienne star du film Zoro. "Je suis si heureux pour Vivian et toi. Mais Lua n'est pas très certaine ! Quelle beau cadeau de fin d'année", se réjouissait Michael Douglas. Une nouvelle vie saine pour Cameron Douglas, qui a dit adieu aux démons du passé. Après avoir fait de la prison pour trafic de drogue, le petit-fils de la légende d'Hollywood semble aujourd'hui aller beaucoup mieux et file le parfait amour avec Viviane Thibes. Le confinement a rapproché le clan DouglasMichael Douglasest également papa de deux autres enfants avec sa femme Catherine Zeta-Jones, Dylan, 19 ans, et Carys, 17 ans. Alors que leur fils partira bientôt à l'université et que leur fille va à l'école en Suisse, la comédienne de 50 ans a vu le confinement comme une sorte de réunion de famille : "Tout à coup, nous nous sommes tous retrouvés ensemble. Et je dois dire que j'ai adoré. J'ai vraiment adoré ça." Une famille comblée ! Michael et Dylan Douglas © Backgrid USA Michael Douglas © Zuma Press Michael Douglas © AGENCE Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones © Agence Cameron Douglas © Backgrid USA Michael Douglas et Cameron Douglas © Backgrid USA Cameron Douglas, Viviane et leur fille Lua © Coleman-Rayner Cameron Douglas, Michael Douglas © Backgrid USA Michael Douglas et Cameron Douglas © Backgrid USA Michael Douglas © Backgrid USA Michael Douglas et Ryder © INSTAGRAM/MICHAEL DOUGLAS Cameron Douglas, Viviane, Ryder et Lua © INSTAGRAM/CAMERON DOUGLAS Cameron et Michael Douglas © INSTAGRAM/MICHAEL DOUGLAS Cameron et Michael Douglas, avec Lua © INSTAGRAM/CAMERON DOUGLAS Cameron Douglas et Lua © INSTAGRAM/CAMERON DOUGLAS Michael Douglas est un grand-père comblé ! L'acteur américain a rencontré son petit-fils Ryder, fils de Cameron Douglas, un mois après sa naissance. Un moment de bonheur pour la star de 76 ans. "Première fois que je vois mon petit-fis Ryder âgé d'un mois", a écrit Michael Douglas sur Instagram, mardi 26 janvier sur Instagram. La star pose avec le bébé dans ses bras, un large sourire rivé vers l'objectif. Un cliché qui a fait fondre des coeurs !Cameron Douglas, 42 ans, est très proche de son père et de sa belle-mère. Catherine Zeta-Jones s'était réjouie de la naissance du petit Ryder en commentaire, fin décembre. "Le visage de Lua ! En mode... 'peu importe'.... Hilarant ! Félicitations", écrivait l'ancienne star du film Zoro. "Je suis si heureux pour Vivian et toi. Mais Lua n'est pas très certaine ! Quelle beau cadeau de fin d'année", se réjouissait Michael Douglas. Une nouvelle vie saine pour Cameron Douglas, qui a dit adieu aux démons du passé. Après avoir fait de la prison pour trafic de drogue, le petit-fils de la légende d'Hollywood semble aujourd'hui aller beaucoup mieux et file le parfait amour avec Viviane Thibes. Le confinement a rapproché le clan DouglasMichael Douglasest également papa de deux autres enfants avec sa femme Catherine Zeta-Jones, Dylan, 19 ans, et Carys, 17 ans. Alors que leur fils partira bientôt à l'université et que leur fille va à l'école en Suisse, la comédienne de 50 ans a vu le confinement comme une sorte de réunion de famille : "Tout à coup, nous nous sommes tous retrouvés ensemble. Et je dois dire que j'ai adoré. J'ai vraiment adoré ça." Une famille comblée ! Michael et Dylan Douglas © Backgrid USA Michael Douglas © Zuma Press Michael Douglas © AGENCE Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones © Agence Cameron Douglas © Backgrid USA Michael Douglas et Cameron Douglas © Backgrid USA Cameron Douglas, Viviane et leur fille Lua © Coleman-Rayner Cameron Douglas, Michael Douglas © Backgrid USA Michael Douglas et Cameron Douglas © Backgrid USA Michael Douglas © Backgrid USA Michael Douglas et Ryder © INSTAGRAM/MICHAEL DOUGLAS Cameron Douglas, Viviane, Ryder et Lua © INSTAGRAM/CAMERON DOUGLAS Cameron et Michael Douglas © INSTAGRAM/MICHAEL DOUGLAS Cameron et Michael Douglas, avec Lua © INSTAGRAM/CAMERON DOUGLAS Cameron Douglas et Lua © INSTAGRAM/CAMERON DOUGLAS
26 janvier 2021

Olivier Duhamel accusé d'inceste : pourquoi aucune confrontation avec le frère de Camille Kouchner n'a eu lieu

Le 7 janvier dernier, Camille Kouchner brisait le silence. Avec la publication de son livre La Familia Grande, elle a levé le voile sur un lourd secret de famille et a révélé que son frère jumeau, qu'elle prénomme "Victor" a été victime d'inceste. La personne accusée ? Olivier Duhamel, qui aurait abusé de son frère alors qu'il n'avait que 14 ans. Une enquête préliminaire a été ouverte quelques jours avant la parution de cet ouvrage et celle-ci a permis de remettre sur la table une ancienne affaire. En effet, en 2011, le corps sans vie de Marie-France Pisier avait été retrouvé dans une piscine à Saint-Cyr-sur-Mer, une chaise en fer forgé sur elle. Serait-ce un accident ? Un meurtre ? Un suicide ? Après 5 mois d'enquête, celle-ci a conclu sur un probable suicide qui aurait été causé par un lourd secret familial : les accusations d'abus sexuels de son neveu à l'encontre d'Olivier Duhamel. Cependant, aucune confrontation n'avait eu lieu entre le politologue et Victor Kouchner. La raison ? Les faits ont été considérés comme prescrits puisque celui-ci a eu 18 ans en 1993. A l'époque, la loi sur le délai de prescription est de 10 ans.Alors que l'enquête a été clôturée après cinq mois, concluant à un suicide, il y a une personne qui n'a jamais cru à cette théorie. Dans les colonnes du Parisien, Julien Kouchner, le frère de Camille et "Victor" Kouchner, a avoué que la thèse du suicide n'était "pas crédible" selon lui. En effet, il a affirmé n'avoir "jamais cru que ma tante se soit suicidée". Il indique ensuite : "Je ne sais pas comment elle est morte" avant d'ajouter : "Ma seule certitude c'est que toute cette histoire l'a tuée". Informée des accusations de Camille Kouchner à l'époque, Marie-France Pisier avait tenté de résonner sa soeur, Evelyne Pisier en lui faisant entendre raison. Cependant, il était inconcevable pour la mère de Camille Kouchner que son conjoint soit responsable et elle avait affirmé qu'il n'y a pas eu "sodomie", mais juste "une fellation" et donc que ce n'était pas un viol. Une réaction qui, selon Camille Kouchner, l'aurait tuée. "Elle est morte de chagrin", affirme-t-elle lors de l'émission La Grande Librairie, le 13 janvier dernier. La publication de cet ouvrage a donc permis aux enquêteurs de se pencher à nouveau sur deux faits bien distincts mais qui pourraient être liés.Victor Kouchner dépose plainte contre Olivier DuhamelSi dans l'affaire Duhamel il y a désormais prescription, la justice a néanmoins été saisie et une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. Ainsi, Camille Kouchner a donc été entendue par les enquêteurs le 14 janvier dernier. Selon les informations publiées par l'Obs ce mardi 26 janvier, "Victor" a porté plainte contre Olivier Duhamel. C'est son avocate qui l'a fait savoir dans un communiqué transmis à l'AFP : "Dans le cadre de l'affaire Duhamel, la victime présumée fait savoir, par l'intermédiaire de son avocate Maître Jacqueline Laffont, qu'elle a déposé plainte contre son ex-beau-père monsieur Olivier Duhamel suite à l'ouverture d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris". Ainsi, son témoignage brisera l'omerta concernant cette affaire d'inceste qui a brisé toute une famille et permettra d'en savoir plus sur les faits racontés par Camille Kouchner dans son ouvrage. Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Camille Kouchner © France 5 Camille Kouchner © France 5 Camille Kouchner © France 5 Le 7 janvier dernier, Camille Kouchner brisait le silence. Avec la publication de son livre La Familia Grande, elle a levé le voile sur un lourd secret de famille et a révélé que son frère jumeau, qu'elle prénomme "Victor" a été victime d'inceste. La personne accusée ? Olivier Duhamel, qui aurait abusé de son frère alors qu'il n'avait que 14 ans. Une enquête préliminaire a été ouverte quelques jours avant la parution de cet ouvrage et celle-ci a permis de remettre sur la table une ancienne affaire. En effet, en 2011, le corps sans vie de Marie-France Pisier avait été retrouvé dans une piscine à Saint-Cyr-sur-Mer, une chaise en fer forgé sur elle. Serait-ce un accident ? Un meurtre ? Un suicide ? Après 5 mois d'enquête, celle-ci a conclu sur un probable suicide qui aurait été causé par un lourd secret familial : les accusations d'abus sexuels de son neveu à l'encontre d'Olivier Duhamel. Cependant, aucune confrontation n'avait eu lieu entre le politologue et Victor Kouchner. La raison ? Les faits ont été considérés comme prescrits puisque celui-ci a eu 18 ans en 1993. A l'époque, la loi sur le délai de prescription est de 10 ans.Alors que l'enquête a été clôturée après cinq mois, concluant à un suicide, il y a une personne qui n'a jamais cru à cette théorie. Dans les colonnes du Parisien, Julien Kouchner, le frère de Camille et "Victor" Kouchner, a avoué que la thèse du suicide n'était "pas crédible" selon lui. En effet, il a affirmé n'avoir "jamais cru que ma tante se soit suicidée". Il indique ensuite : "Je ne sais pas comment elle est morte" avant d'ajouter : "Ma seule certitude c'est que toute cette histoire l'a tuée". Informée des accusations de Camille Kouchner à l'époque, Marie-France Pisier avait tenté de résonner sa soeur, Evelyne Pisier en lui faisant entendre raison. Cependant, il était inconcevable pour la mère de Camille Kouchner que son conjoint soit responsable et elle avait affirmé qu'il n'y a pas eu "sodomie", mais juste "une fellation" et donc que ce n'était pas un viol. Une réaction qui, selon Camille Kouchner, l'aurait tuée. "Elle est morte de chagrin", affirme-t-elle lors de l'émission La Grande Librairie, le 13 janvier dernier. La publication de cet ouvrage a donc permis aux enquêteurs de se pencher à nouveau sur deux faits bien distincts mais qui pourraient être liés.Victor Kouchner dépose plainte contre Olivier DuhamelSi dans l'affaire Duhamel il y a désormais prescription, la justice a néanmoins été saisie et une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. Ainsi, Camille Kouchner a donc été entendue par les enquêteurs le 14 janvier dernier. Selon les informations publiées par l'Obs ce mardi 26 janvier, "Victor" a porté plainte contre Olivier Duhamel. C'est son avocate qui l'a fait savoir dans un communiqué transmis à l'AFP : "Dans le cadre de l'affaire Duhamel, la victime présumée fait savoir, par l'intermédiaire de son avocate Maître Jacqueline Laffont, qu'elle a déposé plainte contre son ex-beau-père monsieur Olivier Duhamel suite à l'ouverture d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris". Ainsi, son témoignage brisera l'omerta concernant cette affaire d'inceste qui a brisé toute une famille et permettra d'en savoir plus sur les faits racontés par Camille Kouchner dans son ouvrage. Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Camille Kouchner © France 5 Camille Kouchner © France 5 Camille Kouchner © France 5
26 janvier 2021

Une serveuse sauve un enfant maltraité grâce à un simple message

Flavaine Carvalho est devenue l'héroïne d'Orlando ! Le soir du nouvel an, cette employée d'un restaurant a sauvé un enfant des griffes de ses parents qui le maltraitaient, a rapporté le Daily Star. Le 31 décembre 2020, Flavaine Carvalho était en salle. Elle a pris la commande d'une famille composée d'un beau-père, d'une mère et de deux enfants dont un qui avait 11 ans. Au moment de la commande, le petit garçon de 11 ans a retenu son attention. Premièrement parce que les parents du garçonnet ont expliqué qu'il ne mangerait pas. Deuxièmement parce que le garçon de onze ans portait un masque et des lunettes et laissait apparaître sur son visage des blessures.Flavaine Carvalho a alors pensé que le petit garçon de 11 ans était maltraité. Afin d'en avoir le cœur net, elle a mis en place un stratagème pour ne pas se faire repérer par les parents : elle a écrit sur un petit bout de papier : "As-tu besoin d'aide ? " et a levé le message en l'air afin que le garçonnet puisse le voir, tout cela dans le dos de son beau-père. En réponse, l'enfant a fait "oui" de la tête.L'enfant a subit le pireLorsque le petit a acquiescé, Flavine Carvalho a immédiatement contacté son patron qui lui a donné par la suite l'autorisation de contacter la police. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, les révélations du petit étaient sordides. Au foyer familial, le garçonnet a été forcé de porter des sangles autour des chevilles et du cou. Il a également assuré avoir été suspendu, à l'envers, à une porte. Mais ce n'est pas tout, ses parents l'auraient également frappé avec un baton, menotté et attaché à un grand chariot et il n'avait plus le droit de manger.Le beau-père et la mère ont été inculpés d'abus et de négligence. L'autre enfant ne présentait aucun signe de maltraitance. Ils ont tous les deux été retirés de leur foyer. "En agissant ainsi, madame Carvalho a fait preuve de courage pour un enfant qu'elle n'avait même jamais rencontré auparavant, et nous sommes fiers que quelqu'un comme elle vive et travaille dans notre communauté" a réagi la police d'Orlando. Image d'illustration © Pixabay @Greyerbab Lieux des faits © Google Map Lieux des faits © Google Map Image d'illustration © Pixabay @ambermb Image d'illustration © Pixabay @Alexas_Fotos Image d'illustration © Pixabay @serenestarts Flavaine Carvalho est devenue l'héroïne d'Orlando ! Le soir du nouvel an, cette employée d'un restaurant a sauvé un enfant des griffes de ses parents qui le maltraitaient, a rapporté le Daily Star. Le 31 décembre 2020, Flavaine Carvalho était en salle. Elle a pris la commande d'une famille composée d'un beau-père, d'une mère et de deux enfants dont un qui avait 11 ans. Au moment de la commande, le petit garçon de 11 ans a retenu son attention. Premièrement parce que les parents du garçonnet ont expliqué qu'il ne mangerait pas. Deuxièmement parce que le garçon de onze ans portait un masque et des lunettes et laissait apparaître sur son visage des blessures.Flavaine Carvalho a alors pensé que le petit garçon de 11 ans était maltraité. Afin d'en avoir le cœur net, elle a mis en place un stratagème pour ne pas se faire repérer par les parents : elle a écrit sur un petit bout de papier : "As-tu besoin d'aide ? " et a levé le message en l'air afin que le garçonnet puisse le voir, tout cela dans le dos de son beau-père. En réponse, l'enfant a fait "oui" de la tête.L'enfant a subit le pireLorsque le petit a acquiescé, Flavine Carvalho a immédiatement contacté son patron qui lui a donné par la suite l'autorisation de contacter la police. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, les révélations du petit étaient sordides. Au foyer familial, le garçonnet a été forcé de porter des sangles autour des chevilles et du cou. Il a également assuré avoir été suspendu, à l'envers, à une porte. Mais ce n'est pas tout, ses parents l'auraient également frappé avec un baton, menotté et attaché à un grand chariot et il n'avait plus le droit de manger.Le beau-père et la mère ont été inculpés d'abus et de négligence. L'autre enfant ne présentait aucun signe de maltraitance. Ils ont tous les deux été retirés de leur foyer. "En agissant ainsi, madame Carvalho a fait preuve de courage pour un enfant qu'elle n'avait même jamais rencontré auparavant, et nous sommes fiers que quelqu'un comme elle vive et travaille dans notre communauté" a réagi la police d'Orlando. Image d'illustration © Pixabay @Greyerbab Lieux des faits © Google Map Lieux des faits © Google Map Image d'illustration © Pixabay @ambermb Image d'illustration © Pixabay @Alexas_Fotos Image d'illustration © Pixabay @serenestarts
26 janvier 2021

Olivier Duhamel accusé d'inceste : le frère jumeau de Camille Kouchner porte plainte contre son beau-père

Rebondissement dans l'affaire Duhamel. Le frère jumeau de Camille Kouchner, Victor, a déposé plainte à l'encontre de son beau-père mardi 26 janvier, a fait savoir son avocate auprès de l'AFP. "Dans le cadre de l'affaire Duhamel, la victime présumée fait savoir, par l'intermédiaire de son avocate Maître Jacqueline Laffont, qu'elle a déposé plainte contre son ex-beau-père Monsieur Olivier Duhamel suite à l'ouverture d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris", peut-on lire.Une enquête a été ouverte pour "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans et viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité" a été ouverte par le parquet de Paris, comme l'a indiqué le procureur de la République, Rémy Heitz. Selon les informations de BFMTV, elle a été entendue dans le cadre de cette affaire le 14 janvier dernier et aurait officiellement dénoncé les actes de son beau-père sur son frère. Victor aurait été abusé sexuellement quand il était adolescent, à la fin des années 80.Le lourd voile du passéDans le livre La Familia grande paru aux éditions Seuil, Camille Kouchner levait le voile sur un lourd secret du passé. Olivier Duhamel y est accusé d'inceste sur l'un de ses beaux-fils. L'enquête a alors été rouverte, après des premières investigations non concluantes en 2011.Briser l'omerta concernant autour cette affaire d'inceste a divisé sa famille. D'un côté, les enfants Kouchner, soutenus par leur tante Marie-France Pisier et leur père Bernard, de l'autre, Olivier Duhamel, soutenu par son épouse Évelyne Pisier. Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © JLPPA / Bestimage Camille Kouchner © DOC FRANCE TV Camille Kouchner © DOC FRANCE TV Camille Kouchner © DOC FRANCE TV Olivier Duhamel et Michel Field © COADIC GUIREC Olivier Duhamel et Michel Field © Guillaume Gaffiot Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Camille Kouchner © SIPA Camille Kouchner © SIPA Rebondissement dans l'affaire Duhamel. Le frère jumeau de Camille Kouchner, Victor, a déposé plainte à l'encontre de son beau-père mardi 26 janvier, a fait savoir son avocate auprès de l'AFP. "Dans le cadre de l'affaire Duhamel, la victime présumée fait savoir, par l'intermédiaire de son avocate Maître Jacqueline Laffont, qu'elle a déposé plainte contre son ex-beau-père Monsieur Olivier Duhamel suite à l'ouverture d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris", peut-on lire.Une enquête a été ouverte pour "viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans et viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité" a été ouverte par le parquet de Paris, comme l'a indiqué le procureur de la République, Rémy Heitz. Selon les informations de BFMTV, elle a été entendue dans le cadre de cette affaire le 14 janvier dernier et aurait officiellement dénoncé les actes de son beau-père sur son frère. Victor aurait été abusé sexuellement quand il était adolescent, à la fin des années 80.Le lourd voile du passéDans le livre La Familia grande paru aux éditions Seuil, Camille Kouchner levait le voile sur un lourd secret du passé. Olivier Duhamel y est accusé d'inceste sur l'un de ses beaux-fils. L'enquête a alors été rouverte, après des premières investigations non concluantes en 2011.Briser l'omerta concernant autour cette affaire d'inceste a divisé sa famille. D'un côté, les enfants Kouchner, soutenus par leur tante Marie-France Pisier et leur père Bernard, de l'autre, Olivier Duhamel, soutenu par son épouse Évelyne Pisier. Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © JLPPA / Bestimage Camille Kouchner © DOC FRANCE TV Camille Kouchner © DOC FRANCE TV Camille Kouchner © DOC FRANCE TV Olivier Duhamel et Michel Field © COADIC GUIREC Olivier Duhamel et Michel Field © Guillaume Gaffiot Olivier Duhamel © COADIC GUIREC Olivier Duhamel © CEDRIC PERRIN Olivier Duhamel © COADIC GUIREC / BESTIMAGE Camille Kouchner © SIPA Camille Kouchner © SIPA
26 janvier 2021

Sophie Davant : l'animatrice se confie sur ses complexes physiques

Elle est indubitablement l'une des animatrices préférées des Français. Sophie Davant cartonne tous les jours sur France 2 avec son émission Affaire conclue et ses déclinaisons. Récemment, la présentatrice a même sorti son propre magazine, S, qui a rencontré un beau succès en kiosque. Cette notoriété, Sophie Davant s'est confiée dessus dans l'émission Ça fait du bien, où elle était invitée ce mardi 26 janvier. "Le secret pour durer, je crois que c'est d'être soi-même, de ne pas tromper le public sur ce que l'on propose, c'est-à-dire : travailler, préparer... Il y a tellement de gens, je crois, qui accèdent à la notoriété du jour au lendemain et qui repartent aussi tôt dans l'anonymat que pour durer, ça suppose quelques qualités, j'imagine !", a-t-elle confié.Lors de leur entretien, Anne Roumanoff a proposé à Sophie Davant une interview en "S", en l'honneur de son magazine. L'humoriste a alors demandé à son invitée si elle se trouvait sexy. "Moi je ne me trouve pas du tout sexy, comme la plupart des femmes j'ai des complexes", a-t-elle confié en précisant : "je n'aime pas mes jambes, j'en ai plein, je n'aime pas mes mains non plus". En toute transparence, la mère de famille de 57 ans a expliqué qu'elle est aussi complexée par sa taille : "J'aimerais avoir 10 centimètres de plus".Les confidences de Sophie Davant sur ses enfantsCe n'est pas la seule confidence que Sophie Davant a faite au micro d'Europe 1, puisque la journaliste s'est aussi allée à quelques confidences sur sa famille et ses enfants. "Je suis le sujet de moqueries principal de mes enfants et de leur père", a-t-elle révélé, amusée. Alors qu'Anne Roumanoff lui a dit qu'elle avait entendu dire que ces derniers s'envoyaient même des vidéos de Sophie Davant, la principale concernée a répondu : "Ah non mais c'est permanent ! Ils se moquent de tout parce que je suis un petit personnage assez rigolo, parce que je suis spontanée, je suis gaffeuse..." Des taquineries que la star d'Affaire conclue prend à la rigolade : "Mais finalement, je suis la première à me moquer de moi et de mes conneries, de mes errances et quand je me prends des murs... " Une spontanéité et une authenticité qui font que les téléspectateurs l'adorent autant. Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant et sa fille Valentine © Instagram Elle est indubitablement l'une des animatrices préférées des Français. Sophie Davant cartonne tous les jours sur France 2 avec son émission Affaire conclue et ses déclinaisons. Récemment, la présentatrice a même sorti son propre magazine, S, qui a rencontré un beau succès en kiosque. Cette notoriété, Sophie Davant s'est confiée dessus dans l'émission Ça fait du bien, où elle était invitée ce mardi 26 janvier. "Le secret pour durer, je crois que c'est d'être soi-même, de ne pas tromper le public sur ce que l'on propose, c'est-à-dire : travailler, préparer... Il y a tellement de gens, je crois, qui accèdent à la notoriété du jour au lendemain et qui repartent aussi tôt dans l'anonymat que pour durer, ça suppose quelques qualités, j'imagine !", a-t-elle confié.Lors de leur entretien, Anne Roumanoff a proposé à Sophie Davant une interview en "S", en l'honneur de son magazine. L'humoriste a alors demandé à son invitée si elle se trouvait sexy. "Moi je ne me trouve pas du tout sexy, comme la plupart des femmes j'ai des complexes", a-t-elle confié en précisant : "je n'aime pas mes jambes, j'en ai plein, je n'aime pas mes mains non plus". En toute transparence, la mère de famille de 57 ans a expliqué qu'elle est aussi complexée par sa taille : "J'aimerais avoir 10 centimètres de plus".Les confidences de Sophie Davant sur ses enfantsCe n'est pas la seule confidence que Sophie Davant a faite au micro d'Europe 1, puisque la journaliste s'est aussi allée à quelques confidences sur sa famille et ses enfants. "Je suis le sujet de moqueries principal de mes enfants et de leur père", a-t-elle révélé, amusée. Alors qu'Anne Roumanoff lui a dit qu'elle avait entendu dire que ces derniers s'envoyaient même des vidéos de Sophie Davant, la principale concernée a répondu : "Ah non mais c'est permanent ! Ils se moquent de tout parce que je suis un petit personnage assez rigolo, parce que je suis spontanée, je suis gaffeuse..." Des taquineries que la star d'Affaire conclue prend à la rigolade : "Mais finalement, je suis la première à me moquer de moi et de mes conneries, de mes errances et quand je me prends des murs... " Une spontanéité et une authenticité qui font que les téléspectateurs l'adorent autant. Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant © Instagram Sophie Davant et sa fille Valentine © Instagram
26 janvier 2021

Kobe Bryant : les nombreux hommages au basketteur un an après sa mort

Le 26 janvier 2020, Kobe Bryant mourrait aux côté de sa fille Gianna et de sept autres personnes dans un accident d'hélicoptère en Californie. Son décès à 41 ans est un séisme qui ne touche pas seulement la planète mais le monde entier, sa notoriété ayant largement dépassé le monde du sport. Ce mardi 26 janvier 2021, un an jour pour jour après le drame, l'émotion était encore présente dans les nombreux hommages rendus à la star des Lakers de Los Angeles. Lebron James, ami de Kobe Bryant et actuel joueur des Lakers, avait déjà rendu hommage à Kobe après un match samedi soir : "On dit que le temps répare tout mais ce n'est pas vrai. C'était si tragique et ça l'est encore, donc pour tous ceux qui sont affectés, il faut du temps, beaucoup de temps. Chacun fait son deuil à sa manière".Une lettre de l'amie de Gianna BryantVanessa Bryant, mère des quatre filles de Kobe Bryant, a partagé une émouvante lettre que lui a envoyé Aubrey, qui était amie avec sa fille Gigi. "Je pense constamment à votre magnifique fille. Son sourire et son attitude m'ont poussée à devenir meilleure. Si je deviens mère un jour, je voudrais que ma fille devienne exactement comme la votre". Aubrey a également tenu à s'adresser directement à Vanessa Bryant : "J'espère qu'au milieu de votre immense tristesse, vous trouviez un peu de joie dans ce qu'est devenue la fille que vous avez élevée. J'ai eu tant de chance de passer du temps avec l'ange qu'était votre fille, merci de m'avoir donné cette chance".Plus de 400 fresques à son effigieCinq fois champion NBA et deux fois champion olympique, Kobe Bryant est considéré comme l'un des meilleurs basketteurs de tous les temps. Si la pandémie de Covid-19 empêche l'organisation d'un événement en son honneur, la chaîne américaine ESPN va lui dédier une soirée dans les jours qui viennent. Partout dans le monde, plus de 400 fresques ont été réalisées sur des murs en son hommage, dont 200 rien qu'à Los Angeles. Ladie One, qui a réalisé l'une d'entre elles, a déclaré à France Info : "On parle de Kobe, on est à L.A et je voulais lui rendre justice. Je lui ai vraiment tout donné". Kobe Bryant © CPA Kobe Bryant © Instagram Vanessa Bryant Kobe Bryant © Instagram Vanessa Bryant Kobe Bryant © Backgrid USA Kobe Bryant © Backgrid UK Kobe Bryant © Zuma Press Kobe Bryant © Zuma Press Kobe Bryant © Zuma Press Kobe Bryant © Backgrid UK Le 26 janvier 2020, Kobe Bryant mourrait aux côté de sa fille Gianna et de sept autres personnes dans un accident d'hélicoptère en Californie. Son décès à 41 ans est un séisme qui ne touche pas seulement la planète mais le monde entier, sa notoriété ayant largement dépassé le monde du sport. Ce mardi 26 janvier 2021, un an jour pour jour après le drame, l'émotion était encore présente dans les nombreux hommages rendus à la star des Lakers de Los Angeles. Lebron James, ami de Kobe Bryant et actuel joueur des Lakers, avait déjà rendu hommage à Kobe après un match samedi soir : "On dit que le temps répare tout mais ce n'est pas vrai. C'était si tragique et ça l'est encore, donc pour tous ceux qui sont affectés, il faut du temps, beaucoup de temps. Chacun fait son deuil à sa manière".Une lettre de l'amie de Gianna BryantVanessa Bryant, mère des quatre filles de Kobe Bryant, a partagé une émouvante lettre que lui a envoyé Aubrey, qui était amie avec sa fille Gigi. "Je pense constamment à votre magnifique fille. Son sourire et son attitude m'ont poussée à devenir meilleure. Si je deviens mère un jour, je voudrais que ma fille devienne exactement comme la votre". Aubrey a également tenu à s'adresser directement à Vanessa Bryant : "J'espère qu'au milieu de votre immense tristesse, vous trouviez un peu de joie dans ce qu'est devenue la fille que vous avez élevée. J'ai eu tant de chance de passer du temps avec l'ange qu'était votre fille, merci de m'avoir donné cette chance".Plus de 400 fresques à son effigieCinq fois champion NBA et deux fois champion olympique, Kobe Bryant est considéré comme l'un des meilleurs basketteurs de tous les temps. Si la pandémie de Covid-19 empêche l'organisation d'un événement en son honneur, la chaîne américaine ESPN va lui dédier une soirée dans les jours qui viennent. Partout dans le monde, plus de 400 fresques ont été réalisées sur des murs en son hommage, dont 200 rien qu'à Los Angeles. Ladie One, qui a réalisé l'une d'entre elles, a déclaré à France Info : "On parle de Kobe, on est à L.A et je voulais lui rendre justice. Je lui ai vraiment tout donné". Kobe Bryant © CPA Kobe Bryant © Instagram Vanessa Bryant Kobe Bryant © Instagram Vanessa Bryant Kobe Bryant © Backgrid USA Kobe Bryant © Backgrid UK Kobe Bryant © Zuma Press Kobe Bryant © Zuma Press Kobe Bryant © Zuma Press Kobe Bryant © Backgrid UK
26 janvier 2021

Joe Biden : ce détail très malin caché dans le site de la Maison Blanche

L'heure est au recrutement pour l'administration Biden, et les nouveaux arrivants mettent tout en œuvre pour former la meilleure équipe qui soit ! Quelques jours seulement après l'investiture du nouveau Président des États-Unis, les Démocrates ont dissimulé un message non sans importance dans le code du site officiel de la Maison Blanche. Son objectif ? Attirer l'attention de potentiels développeurs talentueux et innovateurs souhaitant rejoindre les rangs de la nouvelle administration américaine.Très malin : Quand tu fouines un peu dans le code source du nouveau site de la Maison Blanche, tu trouves un appel aux candidatures dans le but de dénicher des nouveaux talents pour «reconstruire» pic.twitter.com/BRlsZtYZhb— Florent Derue (@florentderue) January 20, 2021 Caché entre deux lignes de code, le message indique "Si vous lisez ceci, nous avons besoin de votre aide" et est suivi d'une référence à Build Back Better, le programme économique de Joe Biden pour une relance verte de l'industrie américaine. Une invitation claire pour tous les développeurs de passage, qui ont pour habitude de jeter un œil au code source des sites qu'ils visitent, et notamment les plus protégés...Avec Joe Biden, la pêche aux développeurs se modernisePeu après la mise en ligne de ses offres d'emploi, l'agence United States Digital Service a annoncé avoir reçu de nombreuses candidatures. "La U.S. Digital Service est ravie d'annoncer que nous avons récemment reçu un large nombre de candidatures. Nous les étudions aussi vite que possible et y répondrons prochainement. Merci pour votre patience !"Et la Maison Blanche n'est pas la seule à utiliser cette technique de recrutement ! Ces dernières années, de plus en plus d'entreprises en recherche de talents s'adonnent à cette pratique consistant à recruter via le code source de leur site internet. Ainsi, en 2015, Apple avait dissimulé une offre d'emploi dans le code de sa page iCloud.com. Celle-ci était alors constituée d'un petit nuage et d'un message invitant "les esprits les plus pointus de l'industrie" à venir innover chez eux.Le média britannique The Guardian et la Société Radio-Canada ont suivi le mouvement. En janvier 2021, ceux-ci présentent tous deux des offres d'emplois originales dans le code de leur site. De quoi attirer des talents qui se distinguent autant par leur habileté que par leur curiosité ! Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Action Press Cérémonie d'investiture du 46ème président des Etats-Unis J.Biden et de la vice-présidente K.Harris au Capitole à Washington le 20 janvier 2021. - President Joe Biden and first lady © WALTER Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Backgrid USA Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Backgrid USA Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Backgrid USA Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Action Press Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Action Press Le président des Etats-Unis Joe Biden signe un décret dans le bureau Ovale à la Maison Blanche à Washington le 25 janvier 2021. © Backgrid USA Cérémonie d'investiture du 46ème président des Etats-Unis J.Biden et de la vice-présidente K.Harris au Capitole à Washington le 20 janvier 2021. - US President Joe Biden is sworn in © WALTER L'heure est au recrutement pour l'administration Biden, et les nouveaux arrivants mettent tout en œuvre pour former la meilleure équipe qui soit ! Quelques jours seulement après l'investiture du nouveau Président des États-Unis, les Démocrates ont dissimulé un message non sans importance dans le code du site officiel de la Maison Blanche. Son objectif ? Attirer l'attention de potentiels développeurs talentueux et innovateurs souhaitant rejoindre les rangs de la nouvelle administration américaine.Très malin : Quand tu fouines un peu dans le code source du nouveau site de la Maison Blanche, tu trouves un appel aux candidatures dans le but de dénicher des nouveaux talents pour «reconstruire» pic.twitter.com/BRlsZtYZhb— Florent Derue (@florentderue) January 20, 2021 Caché entre deux lignes de code, le message indique "Si vous lisez ceci, nous avons besoin de votre aide" et est suivi d'une référence à Build Back Better, le programme économique de Joe Biden pour une relance verte de l'industrie américaine. Une invitation claire pour tous les développeurs de passage, qui ont pour habitude de jeter un œil au code source des sites qu'ils visitent, et notamment les plus protégés...Avec Joe Biden, la pêche aux développeurs se modernisePeu après la mise en ligne de ses offres d'emploi, l'agence United States Digital Service a annoncé avoir reçu de nombreuses candidatures. "La U.S. Digital Service est ravie d'annoncer que nous avons récemment reçu un large nombre de candidatures. Nous les étudions aussi vite que possible et y répondrons prochainement. Merci pour votre patience !"Et la Maison Blanche n'est pas la seule à utiliser cette technique de recrutement ! Ces dernières années, de plus en plus d'entreprises en recherche de talents s'adonnent à cette pratique consistant à recruter via le code source de leur site internet. Ainsi, en 2015, Apple avait dissimulé une offre d'emploi dans le code de sa page iCloud.com. Celle-ci était alors constituée d'un petit nuage et d'un message invitant "les esprits les plus pointus de l'industrie" à venir innover chez eux.Le média britannique The Guardian et la Société Radio-Canada ont suivi le mouvement. En janvier 2021, ceux-ci présentent tous deux des offres d'emplois originales dans le code de leur site. De quoi attirer des talents qui se distinguent autant par leur habileté que par leur curiosité ! Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Action Press Cérémonie d'investiture du 46ème président des Etats-Unis J.Biden et de la vice-présidente K.Harris au Capitole à Washington le 20 janvier 2021. - President Joe Biden and first lady © WALTER Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Backgrid USA Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Backgrid USA Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Backgrid USA Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Action Press Joe Biden en conférence dans la State Dining Room de la Maison Blanche à Washington DC, le 22 janvier 2021. © Action Press Le président des Etats-Unis Joe Biden signe un décret dans le bureau Ovale à la Maison Blanche à Washington le 25 janvier 2021. © Backgrid USA Cérémonie d'investiture du 46ème président des Etats-Unis J.Biden et de la vice-présidente K.Harris au Capitole à Washington le 20 janvier 2021. - US President Joe Biden is sworn in © WALTER
26 janvier 2021

Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy officiellement divorcés neuf mois après leur séparation

Ils vont enfin pouvoir tourner la page. Neuf mois après leur séparation, Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy ne sont plus liés par les liens du mariage. Leur divorce a officiellement été conclu par la Cour Suprême de New-York ce lundi 25 janvier. C'est lors d'une audience qui s'est tenue le 13 janvier dernier en visioconférence que le couple qui s'était marié en 2015 a finalement réussi à trouver un accord qui puissent satisfaire les deux parties. "Nous apprécions le temps et la latitude que vous nous avez accordés. Cela a été progressif, mais nous continuons à progresser. Nous sommes parvenus, ce matin, à l'accord final" s'étaitréjoui Michael Mosberg, l'avocat d'Olivier Sarkozy. Comme le rapporte le Daily Mail, l'ex-actrice de La fête à la maison était en tout cas bien armée d'un "contrat de mariage à toute épreuve" qui lui garantissait que sa fortune estimée à 250 millions de dollars serait mise à l'abri quoi qu'il arrive. Pas question non plus pour le demi-frère de Nicolas Sarkozy de trop sacrifier son pactole qui s'élèverait à 60 millions de dollars.Les deux ex-époux ont donc tout fait pour trouver un terrain d'entente qui leur permettrait de ressortir indemnes de cette séparation. Si aucun détail concernant l'accord qu'ils sont parvenus à trouver n'a été dévoilé, le couple devra se séparer de leur luxueux manoir du centre-ville de New-York dont la valeur est estimée à 13,5 millions de dollars. Le banquier et la styliste avaient déboursé 3 millions de dollars pour rénover cette incroyable demeure. Ils vont également devoir liquider leur propriété de Long Island qui vaut elle aussi plusieurs millions.Olivier Sarkozy est retourné auprès de son ex-femmeMaintenant que le divorce est enfin signé, chacun va pouvoir passer à autre chose et éventuellement refaire sa vie. Olivier Sarkozy n'aura d'ailleurs pas perdu beaucoup de temps puisque avant même que son mariage soit officiellement terminé, l'homme de 51 ans est retourné dans les bras de son ex-femme Charlotte Bernard avec qui il avait eu deux enfants. L'homme d'affaires avait alors mis Mary-Kate Olsen dans une situation plutôt embarrassante en installant son ex-femme dans l'une de leurs propriétés . En plein confinement, la styliste ne pouvait quant à elle plus habiter dans leur appartement de Gramercy Park, puisque Olivier Sarkozy n'avait pas renouvelé leur bail à 29.000 dollars le mois. Alors qu'elle n'était plus sur la même longueur d'onde avec son mari de 17 ans son aîné, notamment au sujet de leur désir d'enfant, la sœur d'Ashley Olsen a alors déposé une demande de divorce urgente le 13 mai 2020 au tribunal de New-York. D'abord rejetée en raison de la crise sanitaire, elle a enfin été actée, en ce début d'année 2021, de quoi permettre à Mary-Kate de prendre un nouveau départ . Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Backgrid USA Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence - Bestimage Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence - Bestimage Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Backgrid USA Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Backgrid USA Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence Olivier Sarkozy © Bruno Bebert Olivier Sarkozy © Bruno Bebert Mary-Kate Olsen © The ImageDirect Mary-Kate Olsen © The ImageDirect Mary-Kate Olsen © The ImageDirect Ils vont enfin pouvoir tourner la page. Neuf mois après leur séparation, Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy ne sont plus liés par les liens du mariage. Leur divorce a officiellement été conclu par la Cour Suprême de New-York ce lundi 25 janvier. C'est lors d'une audience qui s'est tenue le 13 janvier dernier en visioconférence que le couple qui s'était marié en 2015 a finalement réussi à trouver un accord qui puissent satisfaire les deux parties. "Nous apprécions le temps et la latitude que vous nous avez accordés. Cela a été progressif, mais nous continuons à progresser. Nous sommes parvenus, ce matin, à l'accord final" s'étaitréjoui Michael Mosberg, l'avocat d'Olivier Sarkozy. Comme le rapporte le Daily Mail, l'ex-actrice de La fête à la maison était en tout cas bien armée d'un "contrat de mariage à toute épreuve" qui lui garantissait que sa fortune estimée à 250 millions de dollars serait mise à l'abri quoi qu'il arrive. Pas question non plus pour le demi-frère de Nicolas Sarkozy de trop sacrifier son pactole qui s'élèverait à 60 millions de dollars.Les deux ex-époux ont donc tout fait pour trouver un terrain d'entente qui leur permettrait de ressortir indemnes de cette séparation. Si aucun détail concernant l'accord qu'ils sont parvenus à trouver n'a été dévoilé, le couple devra se séparer de leur luxueux manoir du centre-ville de New-York dont la valeur est estimée à 13,5 millions de dollars. Le banquier et la styliste avaient déboursé 3 millions de dollars pour rénover cette incroyable demeure. Ils vont également devoir liquider leur propriété de Long Island qui vaut elle aussi plusieurs millions.Olivier Sarkozy est retourné auprès de son ex-femmeMaintenant que le divorce est enfin signé, chacun va pouvoir passer à autre chose et éventuellement refaire sa vie. Olivier Sarkozy n'aura d'ailleurs pas perdu beaucoup de temps puisque avant même que son mariage soit officiellement terminé, l'homme de 51 ans est retourné dans les bras de son ex-femme Charlotte Bernard avec qui il avait eu deux enfants. L'homme d'affaires avait alors mis Mary-Kate Olsen dans une situation plutôt embarrassante en installant son ex-femme dans l'une de leurs propriétés . En plein confinement, la styliste ne pouvait quant à elle plus habiter dans leur appartement de Gramercy Park, puisque Olivier Sarkozy n'avait pas renouvelé leur bail à 29.000 dollars le mois. Alors qu'elle n'était plus sur la même longueur d'onde avec son mari de 17 ans son aîné, notamment au sujet de leur désir d'enfant, la sœur d'Ashley Olsen a alors déposé une demande de divorce urgente le 13 mai 2020 au tribunal de New-York. D'abord rejetée en raison de la crise sanitaire, elle a enfin été actée, en ce début d'année 2021, de quoi permettre à Mary-Kate de prendre un nouveau départ . Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Backgrid USA Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence - Bestimage Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence - Bestimage Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Backgrid USA Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Backgrid USA Mary-Kate Olsen et Olivier Sarkozy © Agence Olivier Sarkozy © Bruno Bebert Olivier Sarkozy © Bruno Bebert Mary-Kate Olsen © The ImageDirect Mary-Kate Olsen © The ImageDirect Mary-Kate Olsen © The ImageDirect
26 janvier 2021

Claude Lelouch : quel célèbre acteur est mort trois jours après le tournage de son dernier film ?

Un homme et une femme, Les uns et les autres, Itinéraire d'un enfant gâté, Chacun sa vie... Au fil de sa carrière, Claude Lelouche a réalisé de nombreux films qui ont marqué l'esprit des Français. À 83 ans, il prépare cependant le dernier film de sa carrière. Invité sur le plateau de L'instant de Luxe, il a ainsi expliqué : "Ça sera pour dire merci au public et au revoir aux grincheux." Alors que la crise sanitaire a ralenti les tournages, Claude Lelouche a révélé : "Là, j'ai fini la première partie. Je commence la deuxième partie au mois d'avril-mai donc c'est un film qui sera prêt pour la fin de l'année. Un film de 3-4 heures parce que c'est une histoire avec plein de ricochets, plein de rebondissements."Pour son dernier projet, le réalisateur s'est entouré des plus grands. "On va retrouver des acteurs que j'adore : Gérard Darmon, Sandrine Bonnaire, Béatrice Dalle, Elsa Zylberstein, Ary Abittan, Philippe Lellouche et plein d'autres ! Il y aura Clémentine Célarié, Trintignant qui va faire un clin d'œil", a-t-il révélé. Claude Lelouche a également révélé que Robert Hossein, décédé le 31 décembre 2020 à 93 ans des suites d'un problème respiratoire, faisait également une apparition dans ce dernier : "Il est dans mon film ! Et je l'ai tourné trois jours... une semaine avant sa mort. On a réussi à tourner cette scène magique et merveilleuse." Si Claude Lelouche n'a pas dévoilé quelle importance aura le rôle de Robert Hossein, il a cependant indiqué que le film serait "un peu la suite de L'Aventure c'est l'aventure et des Uns et des autres." "Cela avait été sa dernière joie de tourner dans ce film"Fin décembre, c'est dans les colonnes de Nice Matin que le réalisateur avait réagi à la mort de Robert Hossein. Ému, il avait partagé : "J'ai eu cette chance de filmer sa toute dernière prestation artistique, il y a trois semaines à Paris, pour 'L'Amour c'est mieux que la vie' que je réalise actuellement. Il a été formidable. Je vais me consoler comme ça. C'est d'autant une scène extraordinaire qu'elle se déroule dans un cimetière avec Gérard Darmon et Sandrine Bonnaire. C'est incroyable parce qu'on on parle de la mort avec beaucoup de joie. J'ai eu sa femme Candice (Patou, ndlr) au téléphone, et elle m'a dit que cela avait été sa dernière joie de tourner dans ce film." Enfin, Claude Lelouch avait ajouté : "Il fait vraiment partie de l'histoire du cinéma et du théâtre français. Il avait toujours des projets en tête. Il y a trois semaines, il m'a parlé de son envie de remonter Notre-Dame de Paris." Claude Lelouch © Bruno Bebert Claude Lelouch © COADIC GUIREC Claude Lelouch © RACHID BELLAK Claude Lelouch © Coadic Guirec-Pierre Perusseau Claude Lelouch © Agence Claude Lelouch © JB Autissier Claude Lelouch © JACOVIDES-MOREAU Claude Lelouch © Christophe Clovis Claude Lelouch © Bruno Bebert Robert Hossein © MPP Robert Hossein © ROBERT FAGES Robert Hossein © Pierre Perusseau Un homme et une femme, Les uns et les autres, Itinéraire d'un enfant gâté, Chacun sa vie... Au fil de sa carrière, Claude Lelouche a réalisé de nombreux films qui ont marqué l'esprit des Français. À 83 ans, il prépare cependant le dernier film de sa carrière. Invité sur le plateau de L'instant de Luxe, il a ainsi expliqué : "Ça sera pour dire merci au public et au revoir aux grincheux." Alors que la crise sanitaire a ralenti les tournages, Claude Lelouche a révélé : "Là, j'ai fini la première partie. Je commence la deuxième partie au mois d'avril-mai donc c'est un film qui sera prêt pour la fin de l'année. Un film de 3-4 heures parce que c'est une histoire avec plein de ricochets, plein de rebondissements."Pour son dernier projet, le réalisateur s'est entouré des plus grands. "On va retrouver des acteurs que j'adore : Gérard Darmon, Sandrine Bonnaire, Béatrice Dalle, Elsa Zylberstein, Ary Abittan, Philippe Lellouche et plein d'autres ! Il y aura Clémentine Célarié, Trintignant qui va faire un clin d'œil", a-t-il révélé. Claude Lelouche a également révélé que Robert Hossein, décédé le 31 décembre 2020 à 93 ans des suites d'un problème respiratoire, faisait également une apparition dans ce dernier : "Il est dans mon film ! Et je l'ai tourné trois jours... une semaine avant sa mort. On a réussi à tourner cette scène magique et merveilleuse." Si Claude Lelouche n'a pas dévoilé quelle importance aura le rôle de Robert Hossein, il a cependant indiqué que le film serait "un peu la suite de L'Aventure c'est l'aventure et des Uns et des autres." "Cela avait été sa dernière joie de tourner dans ce film"Fin décembre, c'est dans les colonnes de Nice Matin que le réalisateur avait réagi à la mort de Robert Hossein. Ému, il avait partagé : "J'ai eu cette chance de filmer sa toute dernière prestation artistique, il y a trois semaines à Paris, pour 'L'Amour c'est mieux que la vie' que je réalise actuellement. Il a été formidable. Je vais me consoler comme ça. C'est d'autant une scène extraordinaire qu'elle se déroule dans un cimetière avec Gérard Darmon et Sandrine Bonnaire. C'est incroyable parce qu'on on parle de la mort avec beaucoup de joie. J'ai eu sa femme Candice (Patou, ndlr) au téléphone, et elle m'a dit que cela avait été sa dernière joie de tourner dans ce film." Enfin, Claude Lelouch avait ajouté : "Il fait vraiment partie de l'histoire du cinéma et du théâtre français. Il avait toujours des projets en tête. Il y a trois semaines, il m'a parlé de son envie de remonter Notre-Dame de Paris." Claude Lelouch © Bruno Bebert Claude Lelouch © COADIC GUIREC Claude Lelouch © RACHID BELLAK Claude Lelouch © Coadic Guirec-Pierre Perusseau Claude Lelouch © Agence Claude Lelouch © JB Autissier Claude Lelouch © JACOVIDES-MOREAU Claude Lelouch © Christophe Clovis Claude Lelouch © Bruno Bebert Robert Hossein © MPP Robert Hossein © ROBERT FAGES Robert Hossein © Pierre Perusseau
26 janvier 2021

TEMOIGNAGE. "A 5 ans, j'ai récolté un million de livres pour l'hôpital qui m'a sauvé la vie !"

Tony n'a jusque-là pas eu beaucoup de chance dans la vie. Victime de mauvais traitements de la part de ses parents biologiques, le petit Anglais a été amputé des deux jambes en 2017. Mais ce drame vécu de façon si précoce lui a donné une force incroyable et l'envie de soutenir l'équipe médicale qui lui a permis de remarcher. Pour la remercier, le garçon, âgé de 5 ans, s'est lancé un défi qu'il a atteint avec brio : marcher 10 km en 30 jours avec ses nouvelles prothèses et à l'aide de béquilles !Tony s'était donné comme objectif de rassembler 500 £, mais son challenge lui a finalement permis de récolter à ce jour 1 282 187 £ (environ 1 420 000 €) pour l'hôpital pour enfants Evelina London. Le 30 juin, en franchissant l'arche de ballons symbolisant la ligne d'arrivée de son incroyable périple, Tony est tombé dans les bras de ses parents adoptifs."Il y a quelques semaines, Tony avait du mal à faire quelques pas...""C'est incroyable de penser qu'il y a encore quelques semaines Tony avait du mal à faire quelques pas. C'est un petit garçon fort et déterminé dont nous sommes très fiers", a confié Paula, qui l'a accueilli bébé avec son mari, Mark. "Nous aimerions remercier tous les généreux donateurs et nous sommes ravis que cet argent soit versé à un hôpital qui a une place si importante dans notre famille. Pour être honnête, j'ai du mal à réaliser ce qui nous arrive", a poursuivi Paula.Egalement présents, les membres de l'équipe médicale qui s'est occupée de lui ne tarissent pas d'éloge sur leur protégé. "Nous sommes sous le charme de Tony depuis qu'il est tout petit. Ce qu'il a réussi à accomplir est tout simplement incroyable. Maintenant, il marche bien, et cela représente une belle victoire pour nous", a ainsi confié Cat Flagan, l'une des infirmières."Nous avons été tellement heureux de le voir franchir la ligne d'arrivée avec un large sourire"Son courage et sa persévérance feront la différence pour d'autres enfants en détresse. "Nous avons été tellement heureux de le voir franchir la ligne d'arrivée avec un large sourire, se remémore Caroline Gormley, directrice associée chargée de la collecte de fonds pour l'établissement.L'argent qu'il a permis de récolter nous permettra de venir en aide à des enfants de la région qui ont des problèmes de santé lourds comme le sien. Grâce à cette somme, nous pourrons financer des travaux de recherche, des équipements et des technologies de pointe."C'est en entendant l'histoire du capitaine Tom Moore que le petit garçon a eu l'idée de ce défi. Ce vétéran de 100 ans a réussi l'exploit de collecter, en juillet, 33 millions de livres (38 millions d'euros) pour le service de santé britannique touché par l'épidémie de Covid-19 et a été anobli par la reine. Tony Hudgell © © FACEBOOK PAULA JANE - DOC BBC NEWS Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © DOC BBC Tony n'a jusque-là pas eu beaucoup de chance dans la vie. Victime de mauvais traitements de la part de ses parents biologiques, le petit Anglais a été amputé des deux jambes en 2017. Mais ce drame vécu de façon si précoce lui a donné une force incroyable et l'envie de soutenir l'équipe médicale qui lui a permis de remarcher. Pour la remercier, le garçon, âgé de 5 ans, s'est lancé un défi qu'il a atteint avec brio : marcher 10 km en 30 jours avec ses nouvelles prothèses et à l'aide de béquilles !Tony s'était donné comme objectif de rassembler 500 £, mais son challenge lui a finalement permis de récolter à ce jour 1 282 187 £ (environ 1 420 000 €) pour l'hôpital pour enfants Evelina London. Le 30 juin, en franchissant l'arche de ballons symbolisant la ligne d'arrivée de son incroyable périple, Tony est tombé dans les bras de ses parents adoptifs."Il y a quelques semaines, Tony avait du mal à faire quelques pas...""C'est incroyable de penser qu'il y a encore quelques semaines Tony avait du mal à faire quelques pas. C'est un petit garçon fort et déterminé dont nous sommes très fiers", a confié Paula, qui l'a accueilli bébé avec son mari, Mark. "Nous aimerions remercier tous les généreux donateurs et nous sommes ravis que cet argent soit versé à un hôpital qui a une place si importante dans notre famille. Pour être honnête, j'ai du mal à réaliser ce qui nous arrive", a poursuivi Paula.Egalement présents, les membres de l'équipe médicale qui s'est occupée de lui ne tarissent pas d'éloge sur leur protégé. "Nous sommes sous le charme de Tony depuis qu'il est tout petit. Ce qu'il a réussi à accomplir est tout simplement incroyable. Maintenant, il marche bien, et cela représente une belle victoire pour nous", a ainsi confié Cat Flagan, l'une des infirmières."Nous avons été tellement heureux de le voir franchir la ligne d'arrivée avec un large sourire"Son courage et sa persévérance feront la différence pour d'autres enfants en détresse. "Nous avons été tellement heureux de le voir franchir la ligne d'arrivée avec un large sourire, se remémore Caroline Gormley, directrice associée chargée de la collecte de fonds pour l'établissement.L'argent qu'il a permis de récolter nous permettra de venir en aide à des enfants de la région qui ont des problèmes de santé lourds comme le sien. Grâce à cette somme, nous pourrons financer des travaux de recherche, des équipements et des technologies de pointe."C'est en entendant l'histoire du capitaine Tom Moore que le petit garçon a eu l'idée de ce défi. Ce vétéran de 100 ans a réussi l'exploit de collecter, en juillet, 33 millions de livres (38 millions d'euros) pour le service de santé britannique touché par l'épidémie de Covid-19 et a été anobli par la reine. Tony Hudgell © © FACEBOOK PAULA JANE - DOC BBC NEWS Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © FACEBOOK PAULA JANE Tony Hudgell © DOC BBC
26 janvier 2021

Kate et William fêtent leurs 10 ans de mariage : cette surprise prévue par la reine pour leur anniversaire

Si la relation entre Meghan Markle, le prince Harry et Elizabeth II n'est pas au beau fixe notamment à cause du Megxit, la reine d'Angleterre a toujours eu des liens très solides et forts avec Kate Middleton et le prince William. Très proche d'eux et de leurs enfants, elle n'a jamais hésité à montrer son attachement au grand public ni même à accorder quelques faveurs à la duchesse de Cambridge. Ainsi, alors que le couple célébrera son dixième anniversaire de mariage le 29 avril prochain, il semblerait que la reine ait dans l'idée de leur préparer une petite surprise. Selon les informations publiées par le Daily Mail le 22 janvier dernier, Duncan Larcombe, le spécialiste de la famille royale, a indiqué à OK Magazine : "C'est fort probable qu'elle va préparer quelque chose de spécial pour honorer les 10 ans de Kate au sein de la famille royale, quelque chose pour marquer l'événement". Une surprise de taille qui, si la situation sanitaire le permet, aura lieu quelques jours après le 95ème anniversaire d'Elizabeth II.Depuis plusieurs années, Kate Middleton et le prince William font partie des membres séniors de la famille royale britannique. A de nombreuses occasions, ils n'ont pas hésité à se mettre sur leur trente-et-un pour représenter Elizabeth II. Ainsi, consciente des efforts réalisés par la duchesse de Cambridge, la reine d'Angleterre a souhaité lui faire ouvrir une ligne de téléphone directe, comme le rapporte The News ce mardi 26 janvier. Plus besoin donc de passer par les assistants du palais pour que Kate Middleton puisse joindre Elizabeth II. "Kate a sa propre ligne directe pour parler à la reine", a ajouté une source. Un moyen pour la reine d'avoir un contact direct avec le couple royal mais aussi de prendre des nouvelles de ses trois petits-enfants, George, Charlotte et Louis. "Elle s'appuie toujours sur elle pour obtenir des conseils", a précisé cette même source qui n'hésite pas à expliquer que c'est grâce à l'épouse du prince William que la reine d'Angleterre sait se servir de Zoom.Le prince Harry et Meghan Markle, victimes de harcèlementSi le prince William et Kate Middleton sont très appréciés, ce n'est pas le cas de Meghan Markle et du prince Harry. En effet, depuis quelques années, ils sont victimes de harcèlement sur les réseaux sociaux. De plus, l'histoire du Megxit a beaucoup fait parler les internautes et le couple a reçu de nombreuses critiques. Une initiative que le papa d'Archie a déploré lors d'un entretien accordé à Fast Company. "Cette fausse narration est devenue le cœur de tout ce harcèlement. Cela ne se serait jamais produit si dès le départ, notre histoire avait été racontée de façon honnête", a-t-il déclaré. Ainsi, comme l'a rapporté le Sunday Times, le prince Harry et son épouse ont pris la décision de s'éloigner des réseaux sociaux. "Il est très peu probable qu'ils reviennent sur les plateformes à titre personnel", conclut-il. Kate Middleton, le prince William et Elizabeth II © AGENCE Kate Middleton © EXPRESS SYNDICATION Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton, le prince William et leurs enfants © Backgrid UK Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton, Elizabeth II et le prince William © Action Press Kate Middleton et le prince William © Action Press Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Kate Middleton et le prince William © AGENCE Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © AGENCE Kate Middleton et le prince William © EXPRESS SYNDICATION Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton, Elizabeth II et le prince William © Agence Si la relation entre Meghan Markle, le prince Harry et Elizabeth II n'est pas au beau fixe notamment à cause du Megxit, la reine d'Angleterre a toujours eu des liens très solides et forts avec Kate Middleton et le prince William. Très proche d'eux et de leurs enfants, elle n'a jamais hésité à montrer son attachement au grand public ni même à accorder quelques faveurs à la duchesse de Cambridge. Ainsi, alors que le couple célébrera son dixième anniversaire de mariage le 29 avril prochain, il semblerait que la reine ait dans l'idée de leur préparer une petite surprise. Selon les informations publiées par le Daily Mail le 22 janvier dernier, Duncan Larcombe, le spécialiste de la famille royale, a indiqué à OK Magazine : "C'est fort probable qu'elle va préparer quelque chose de spécial pour honorer les 10 ans de Kate au sein de la famille royale, quelque chose pour marquer l'événement". Une surprise de taille qui, si la situation sanitaire le permet, aura lieu quelques jours après le 95ème anniversaire d'Elizabeth II.Depuis plusieurs années, Kate Middleton et le prince William font partie des membres séniors de la famille royale britannique. A de nombreuses occasions, ils n'ont pas hésité à se mettre sur leur trente-et-un pour représenter Elizabeth II. Ainsi, consciente des efforts réalisés par la duchesse de Cambridge, la reine d'Angleterre a souhaité lui faire ouvrir une ligne de téléphone directe, comme le rapporte The News ce mardi 26 janvier. Plus besoin donc de passer par les assistants du palais pour que Kate Middleton puisse joindre Elizabeth II. "Kate a sa propre ligne directe pour parler à la reine", a ajouté une source. Un moyen pour la reine d'avoir un contact direct avec le couple royal mais aussi de prendre des nouvelles de ses trois petits-enfants, George, Charlotte et Louis. "Elle s'appuie toujours sur elle pour obtenir des conseils", a précisé cette même source qui n'hésite pas à expliquer que c'est grâce à l'épouse du prince William que la reine d'Angleterre sait se servir de Zoom.Le prince Harry et Meghan Markle, victimes de harcèlementSi le prince William et Kate Middleton sont très appréciés, ce n'est pas le cas de Meghan Markle et du prince Harry. En effet, depuis quelques années, ils sont victimes de harcèlement sur les réseaux sociaux. De plus, l'histoire du Megxit a beaucoup fait parler les internautes et le couple a reçu de nombreuses critiques. Une initiative que le papa d'Archie a déploré lors d'un entretien accordé à Fast Company. "Cette fausse narration est devenue le cœur de tout ce harcèlement. Cela ne se serait jamais produit si dès le départ, notre histoire avait été racontée de façon honnête", a-t-il déclaré. Ainsi, comme l'a rapporté le Sunday Times, le prince Harry et son épouse ont pris la décision de s'éloigner des réseaux sociaux. "Il est très peu probable qu'ils reviennent sur les plateformes à titre personnel", conclut-il. Kate Middleton, le prince William et Elizabeth II © AGENCE Kate Middleton © EXPRESS SYNDICATION Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton, le prince William et leurs enfants © Backgrid UK Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton, Elizabeth II et le prince William © Action Press Kate Middleton et le prince William © Action Press Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Kate Middleton et le prince William © AGENCE Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © AGENCE Kate Middleton et le prince William © EXPRESS SYNDICATION Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton et le prince William © Agence Kate Middleton, Elizabeth II et le prince William © Agence
26 janvier 2021

Zayn Malik et Gigi Hadid parents : comment ils avaient subtilement annoncé le nom de leur bébé à Noël

"La maman de Khai". C'est par ces quelques mots que le top model Gigi Hadid a annoncé le prénom de sa fille, le 21 janvier dernier, dans sa bio Instagram. Mais l'annonce ne date en réalité pas d'hier ! Comme l'a récemment fait remarquer un fan du couple, la jeune maman avait en fait dévoilé le prénom de sa fille dès le mois de novembre 2020, et ce dans la plus grande discrétion.Zayn Malik et Gigi Hadid avaient caché le prénom... sur une décoration de Noël !Ce dernier apparaissait en effet dans son post du 22 novembre 2020, dans lequel la jeune femme avait partagé plusieurs clichés de la décoration festive de la petite famille. Au pied du sapin, un seau portait l'inscription "Khai" accompagnée d'un petit cœur. Un seau qui, nous le savons désormais, était destiné à la fille de Zayn et Gigi. Désormais âgée de quatre mois, la petite fille est née fin septembre loin de l'attention des médias. Sa naissance avait été officialisée le 23 septembre par Zayn Malik, qui a partagé quelques mots sur son compte Instagram. "Notre petite fille est là, belle et en bonne santé. Il m'est impossible de mettre des mots sur ce que je ressens. L'amour que je ressens pour ce petit humain va au-delà de ma compréhension. Reconnaissant de la connaître, fier de l'appeler mienne, et reconnaissant de la vie que nous avons tous ensemble", avait écrit le chanteur de 27 ans.Depuis, Gigi Hadid partage régulièrement des petits moments de vie mère-fille sur son compte Instagram. Elle se garde toutefois bien de montrer le visage de son bébé, préférant la préserver des réseaux sociaux et des médias autant que possible. Zayn Malik et Gigi Hadid © Instagram @gigihadid Zayn Malik et Gigi Hadid © Instagram @gigihadid Gigi Hadid, maman depuis peu, passe un moment avec sa mère Yolanda à New York le 13 janvier 2021. © Backgrid USA Gigi Hadid essaie de passer incognito alors qu'elle promène sa fille Khai Hadid Malik en poussette dans les rues de New York avec une amie, le 12 janvier 2021. © Backgrid USA Gigi Hadid essaie de passer incognito alors qu'elle promène sa fille Khai Hadid Malik en poussette dans les rues de New York avec une amie, le 12 janvier 2021. © Backgrid USA Gigi Hadid pose pour la campagne de sous-vêtements de la collaboration Kith x Calvin Klein. New York. Le 10 septembre 2020. © Kith x Calvin Klein via Bestimage Captures d'écran du nouveau clip vidéo de Zayn Malik. le 8 janvier 2021 © Backgrid UK Captures d'écran du nouveau clip vidéo de Zayn Malik. le 8 janvier 2021 © Backgrid UK Captures d'écran du nouveau clip vidéo de Zayn Malik. le 8 janvier 2021 © Backgrid UK Gigi Hadid fait du shopping avec sa fille Khai Hadid Malik et une amie dans le West Village de New York le 15 janvier 2021. Le mannequin de 25 ans poussait une poussette Bugaboo Lynx et © Backgrid USA Gigi Hadid, maman depuis peu, passe un moment avec sa mère Yolanda à New York le 13 janvier 2021. © Backgrid USA "La maman de Khai". C'est par ces quelques mots que le top model Gigi Hadid a annoncé le prénom de sa fille, le 21 janvier dernier, dans sa bio Instagram. Mais l'annonce ne date en réalité pas d'hier ! Comme l'a récemment fait remarquer un fan du couple, la jeune maman avait en fait dévoilé le prénom de sa fille dès le mois de novembre 2020, et ce dans la plus grande discrétion.Zayn Malik et Gigi Hadid avaient caché le prénom... sur une décoration de Noël !Ce dernier apparaissait en effet dans son post du 22 novembre 2020, dans lequel la jeune femme avait partagé plusieurs clichés de la décoration festive de la petite famille. Au pied du sapin, un seau portait l'inscription "Khai" accompagnée d'un petit cœur. Un seau qui, nous le savons désormais, était destiné à la fille de Zayn et Gigi. Désormais âgée de quatre mois, la petite fille est née fin septembre loin de l'attention des médias. Sa naissance avait été officialisée le 23 septembre par Zayn Malik, qui a partagé quelques mots sur son compte Instagram. "Notre petite fille est là, belle et en bonne santé. Il m'est impossible de mettre des mots sur ce que je ressens. L'amour que je ressens pour ce petit humain va au-delà de ma compréhension. Reconnaissant de la connaître, fier de l'appeler mienne, et reconnaissant de la vie que nous avons tous ensemble", avait écrit le chanteur de 27 ans.Depuis, Gigi Hadid partage régulièrement des petits moments de vie mère-fille sur son compte Instagram. Elle se garde toutefois bien de montrer le visage de son bébé, préférant la préserver des réseaux sociaux et des médias autant que possible. Zayn Malik et Gigi Hadid © Instagram @gigihadid Zayn Malik et Gigi Hadid © Instagram @gigihadid Gigi Hadid, maman depuis peu, passe un moment avec sa mère Yolanda à New York le 13 janvier 2021. © Backgrid USA Gigi Hadid essaie de passer incognito alors qu'elle promène sa fille Khai Hadid Malik en poussette dans les rues de New York avec une amie, le 12 janvier 2021. © Backgrid USA Gigi Hadid essaie de passer incognito alors qu'elle promène sa fille Khai Hadid Malik en poussette dans les rues de New York avec une amie, le 12 janvier 2021. © Backgrid USA Gigi Hadid pose pour la campagne de sous-vêtements de la collaboration Kith x Calvin Klein. New York. Le 10 septembre 2020. © Kith x Calvin Klein via Bestimage Captures d'écran du nouveau clip vidéo de Zayn Malik. le 8 janvier 2021 © Backgrid UK Captures d'écran du nouveau clip vidéo de Zayn Malik. le 8 janvier 2021 © Backgrid UK Captures d'écran du nouveau clip vidéo de Zayn Malik. le 8 janvier 2021 © Backgrid UK Gigi Hadid fait du shopping avec sa fille Khai Hadid Malik et une amie dans le West Village de New York le 15 janvier 2021. Le mannequin de 25 ans poussait une poussette Bugaboo Lynx et © Backgrid USA Gigi Hadid, maman depuis peu, passe un moment avec sa mère Yolanda à New York le 13 janvier 2021. © Backgrid USA
26 janvier 2021

Kourtney Kardashian : qui est son compagnon Travis Barker ?

Le clan Kardashian s'agrandit ! Non pas avec l'arrivée d'un bébé, mais avec le compagnon de Kourtney Kardashian. Selon les informations du magazine People, l'influenceuse et star de télé-réalité serait en couple avec Travis Barker. Pendant le week-end du 23 et 24 janvier, la jolie brune de 41 ans et le musicien de 45 ans ont profité d'un voyage à Palm Springs, en Californie. Les tourtereaux ont profité de la villa de Kris Jenner, comme les internautes ont pu le voir dans leurs stories Instagram car tous les deux ont partagé une photo de la vue de la piscine sur la cour de la résidence.En plus de leurs réseaux sociaux qui ont mis la puce à l'oreille des fans, une source proche a fait des confidences sur le couple naissant auprès de People : "Ils sont à Palm Springs ensemble. Ils sortent ensemble depuis un mois ou deux. Ils sont amis depuis longtemps mais cela a pris une tournure romantique. Travis l'aime bien depuis bout de temps", apprend-on.Travis Barker : batteur de rock et papaMais alors qui est ce beau brun aux yeux clairs et aux nombreux tatouages qui fait battre le cœur de Kourtney Kardashian ? Les passionnés de rock connaissent bien son nom puisqu'il est le batteur du groupe Blink 182. À 45 ans, Travis Barker est le père de trois enfants : une belle-fille de 21 ans Atiana, une fille Alabama qui a 15 ans et un fils Landon qui a 17 ans, issus de son mariage avec Shanna Moakler. En 2008, Travis Barker et D.J. AM avaient été miraculés d'un grave accident d'avion en Caroline de Sud, qui avait fait quatre morts. L'aînée des sœurs Kardashian qui elle aussi est la mère de trois enfants et le musicien sont des amis de longue date. Tous les deux vivent dans la même communauté fermée de Calabasas, en Californie. De plus, Travis Barker est déjà apparu plusieurs fois dans Keeping Up with the Kardashians. Kourtney Kardashian et Travis Baker © Backgrid USA Travis Barker © Backgrid USA Travis Barker © Backgrid USA Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Le clan Kardashian s'agrandit ! Non pas avec l'arrivée d'un bébé, mais avec le compagnon de Kourtney Kardashian. Selon les informations du magazine People, l'influenceuse et star de télé-réalité serait en couple avec Travis Barker. Pendant le week-end du 23 et 24 janvier, la jolie brune de 41 ans et le musicien de 45 ans ont profité d'un voyage à Palm Springs, en Californie. Les tourtereaux ont profité de la villa de Kris Jenner, comme les internautes ont pu le voir dans leurs stories Instagram car tous les deux ont partagé une photo de la vue de la piscine sur la cour de la résidence.En plus de leurs réseaux sociaux qui ont mis la puce à l'oreille des fans, une source proche a fait des confidences sur le couple naissant auprès de People : "Ils sont à Palm Springs ensemble. Ils sortent ensemble depuis un mois ou deux. Ils sont amis depuis longtemps mais cela a pris une tournure romantique. Travis l'aime bien depuis bout de temps", apprend-on.Travis Barker : batteur de rock et papaMais alors qui est ce beau brun aux yeux clairs et aux nombreux tatouages qui fait battre le cœur de Kourtney Kardashian ? Les passionnés de rock connaissent bien son nom puisqu'il est le batteur du groupe Blink 182. À 45 ans, Travis Barker est le père de trois enfants : une belle-fille de 21 ans Atiana, une fille Alabama qui a 15 ans et un fils Landon qui a 17 ans, issus de son mariage avec Shanna Moakler. En 2008, Travis Barker et D.J. AM avaient été miraculés d'un grave accident d'avion en Caroline de Sud, qui avait fait quatre morts. L'aînée des sœurs Kardashian qui elle aussi est la mère de trois enfants et le musicien sont des amis de longue date. Tous les deux vivent dans la même communauté fermée de Calabasas, en Californie. De plus, Travis Barker est déjà apparu plusieurs fois dans Keeping Up with the Kardashians. Kourtney Kardashian et Travis Baker © Backgrid USA Travis Barker © Backgrid USA Travis Barker © Backgrid USA Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram Kourtney Kardashian © Instagram Travis Barker © Instagram
26 janvier 2021

Emmanuel Macron : ce moment volé au côté de son chien Nemo

Un peu de tendresse dans ce monde de brutes. Alors qu'Emmanuel Macron est sur le front pour lutter contre la crise sanitaire, il n'en oublie pas pour autant son chien Nemo, toujours présent pour l'accompagner pendant ses longues séances de travail. En témoigne ce cliché capturé sur le vif par Soazig de la Moissonière, la photographe officielle du chef de l'Etat, où on voit le labrador noir croisé griffon installé aux pieds de son maître dans son bureau alors que le président se baisse pour lui faire une carresse. Un beau moment d'affection comme on en voit rarement et qui a également ravi les internautes dans les commentaires. "Belle photo, on sent la tendresse" pouvait-on lire ou encore "Adorable Némo quelle belle complicité avec son maître". Si Emmanuel Macron a fort à faire avec la gestion de la pandémie, Nemo semble lui mener une vie plutôt paisible à mille lieues des préoccupations qui agitent son maître. Les chiens, meilleurs amis des présidents ?C'est une tradition à l'Elysée, à chaque président, son chien. C'est souvent accompagnés d'un compagnon à quatre pattes que les nouveaux élus à la tête du pays font leur entrée à l'Elysée. Lorsqu'ils ne sont pas déjà accompagnés, ils passent forcément à un moment ou à un autre par la case adoption. Comme ce fut le cas pour Emmanuel et Brigitte Macron qui ont adopté Nemo lors d'un visite dans un refuge de la SPA. Déjà à l'époque, George Pompidou et Valéry Giscard d'Estaing pouvaient compter sur leurs labradors respectifs Jupiter et Samba. François Mitterrand était l'heureux propriétaire de deux chiens Nil et Baltique. Quant à Jacques Chirac il n'avait d'yeux que pour son bichon maltais, Sumo. Nicolas Sarkozy, François Hollande et dernièrement Emmanuel Macron ont tous craqué pour des labradors, connus pour être les chiens les plus fidèles, qu'ils ont respectivement baptisés, Clara, Philae et Nemo. Le président Emmanuel Macron et son chien Nemo © Pierre Perusseau Le président Emmanuel Macron et le chien Nemo © Pierre Perusseau Le chien Nemo © Pierre Perusseau Le président Emmanuel Macron et le président du Niger Mahamadou Issoufou © Pierre Perusseau Némo, le chien du président français © Stephane Lemouton Le président Emmanuel Macron sur le perron et son chien Némo © Stephane Lemouton Le président Emmanuel Macron et le chien Nemo lors d'un entretien avec Sigmar Gabriel © Romain Beurrier Le président Emmanuel Macron et le chien Nemo lors d'un entretien avec Sigmar Gabriel © Romain Beurrier Emmanuel Macron © Eliot Blondet Emmanuel Macron © Romain Gaillard Emmanuel Macron © Romain Gaillard Emmanuel Macron © Jacques Witt Un peu de tendresse dans ce monde de brutes. Alors qu'Emmanuel Macron est sur le front pour lutter contre la crise sanitaire, il n'en oublie pas pour autant son chien Nemo, toujours présent pour l'accompagner pendant ses longues séances de travail. En témoigne ce cliché capturé sur le vif par Soazig de la Moissonière, la photographe officielle du chef de l'Etat, où on voit le labrador noir croisé griffon installé aux pieds de son maître dans son bureau alors que le président se baisse pour lui faire une carresse. Un beau moment d'affection comme on en voit rarement et qui a également ravi les internautes dans les commentaires. "Belle photo, on sent la tendresse" pouvait-on lire ou encore "Adorable Némo quelle belle complicité avec son maître". Si Emmanuel Macron a fort à faire avec la gestion de la pandémie, Nemo semble lui mener une vie plutôt paisible à mille lieues des préoccupations qui agitent son maître. Les chiens, meilleurs amis des présidents ?C'est une tradition à l'Elysée, à chaque président, son chien. C'est souvent accompagnés d'un compagnon à quatre pattes que les nouveaux élus à la tête du pays font leur entrée à l'Elysée. Lorsqu'ils ne sont pas déjà accompagnés, ils passent forcément à un moment ou à un autre par la case adoption. Comme ce fut le cas pour Emmanuel et Brigitte Macron qui ont adopté Nemo lors d'un visite dans un refuge de la SPA. Déjà à l'époque, George Pompidou et Valéry Giscard d'Estaing pouvaient compter sur leurs labradors respectifs Jupiter et Samba. François Mitterrand était l'heureux propriétaire de deux chiens Nil et Baltique. Quant à Jacques Chirac il n'avait d'yeux que pour son bichon maltais, Sumo. Nicolas Sarkozy, François Hollande et dernièrement Emmanuel Macron ont tous craqué pour des labradors, connus pour être les chiens les plus fidèles, qu'ils ont respectivement baptisés, Clara, Philae et Nemo. Le président Emmanuel Macron et son chien Nemo © Pierre Perusseau Le président Emmanuel Macron et le chien Nemo © Pierre Perusseau Le chien Nemo © Pierre Perusseau Le président Emmanuel Macron et le président du Niger Mahamadou Issoufou © Pierre Perusseau Némo, le chien du président français © Stephane Lemouton Le président Emmanuel Macron sur le perron et son chien Némo © Stephane Lemouton Le président Emmanuel Macron et le chien Nemo lors d'un entretien avec Sigmar Gabriel © Romain Beurrier Le président Emmanuel Macron et le chien Nemo lors d'un entretien avec Sigmar Gabriel © Romain Beurrier Emmanuel Macron © Eliot Blondet Emmanuel Macron © Romain Gaillard Emmanuel Macron © Romain Gaillard Emmanuel Macron © Jacques Witt
26 janvier 2021

Agression de Yuriy : sa mère donne de ses nouvelles

C'est une affaire qui a marqué les esprits et dont les images des caméras de vidéosurveillance ont choqué les internautes. Le 15 janvier dernier, le jeune Yuriy était pris à parti par une dizaine d'individus dans le quartier de Beaugrenelle, à Paris. L'adolescent a été roué de coups pendant une vingtaine de secondes avant que ses agresseurs ne prennent la fuite. Alors qu'il était dans le coma à la suite de cet évènement, le garçon âgé de 14 ans en est sorti le 23 janvier dernier. Invitée de l'émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna, sa mère a donné de ses nouvelles. "Aujourd'hui il va mieux. Mais par moment, c'est très compliqué parce que c'est pas encore le Yuriy d'avant", dit-elle d'abord. Elle explique qu'ensuite que son fils doit "subir une opération des yeux ce mardi 26 janvier car ils ont été touchés. Ils sont sortis de leurs orbites" avant d'affirmer : "on doit agir vite pour qu'il n'ait pas de conséquences plus tard". Une soirée horrible pour Nataliya, qui ne cesse de se poser des questions sur cette agression. Des réponses qu'elle aura peut-être grâce au parquet de Paris qui a ouvert une enquête pour "tentative d'homicide volontaire".Lors de l'émission, Nataliya a accepté de raconter la manière dont cette soirée du vendredi 15 janvier s'est déroulée. "Vendredi soir, j'ai essayé de joindre mon fils deux fois, il n'a pas répondu. Ce soir là j'ai senti qu'il y avait quelque chose de grave. J'ai envoyé quelques textos, sans réponse", dit-elle avant d'ajouter : "J'ai été prévenue par la police que mon fils s'était fait agresser. Au moment où j'apprends ça, je ne sais pas quoi dire ou faire mais on m'a demandé de venir vite et tout de suite". Une fois sur les lieux, elle explique : "les policiers ne m'ont pas laissé m'approcher. Les pompiers m'ont demandé si je leur donnais l'autorisation d'emmener Yuriy à l'hôpital. J'ai accepté en disant que je voulais voir mon fils d'abord". Une fois dans l'ambulance, c'est le choc pour Nataliya : "Vous ne pouvez pas imaginer dans quel état je le trouve. C'est très grave ce qu'ils ont fait avec mon enfant. Je le voyais qu'il fallait qu'on opère la tête, elle était ouverte partout". Elle affirme ensuite que son fils, pas encore inconscient, arrive à prononcer quelques mots et lui indique : "Il me dit qu'il les connait pas et il me dit : 'ne me laisse pas mourir'... En tant que maman, je suis restée forte et je lui ai promis qu'il allait vivre et qu'il allait rester avec nous".Yuriy soutenu par les célébritésL'agression de Yuriy a beaucoup touché de nombreuses célébritésqui n'ont pas hésité à lui apporter leur soutien. "Bon rétablissement à toi Yuriy, je pense bien à toi et aux tiens" pour Omar Sy. "Je suis sous le choc des images de l'agression du jeune Yuriy. Elles sont d'une violence inouïe. Aucun d'entre nous ne veut de cette société ! C'est inadmissible! Toutes mes pensées vont à lui et sa famille" avait écrit Cyril Hanouna. Il y a également Antoine Griezmann qui disait : "Des images insoutenables . Force à toi Yuriy et bon rétablissement" ou encore Cyril Lignac : "Je suis de tout cœur avec vous! Courage". Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 C'est une affaire qui a marqué les esprits et dont les images des caméras de vidéosurveillance ont choqué les internautes. Le 15 janvier dernier, le jeune Yuriy était pris à parti par une dizaine d'individus dans le quartier de Beaugrenelle, à Paris. L'adolescent a été roué de coups pendant une vingtaine de secondes avant que ses agresseurs ne prennent la fuite. Alors qu'il était dans le coma à la suite de cet évènement, le garçon âgé de 14 ans en est sorti le 23 janvier dernier. Invitée de l'émission Touche pas à mon poste de Cyril Hanouna, sa mère a donné de ses nouvelles. "Aujourd'hui il va mieux. Mais par moment, c'est très compliqué parce que c'est pas encore le Yuriy d'avant", dit-elle d'abord. Elle explique qu'ensuite que son fils doit "subir une opération des yeux ce mardi 26 janvier car ils ont été touchés. Ils sont sortis de leurs orbites" avant d'affirmer : "on doit agir vite pour qu'il n'ait pas de conséquences plus tard". Une soirée horrible pour Nataliya, qui ne cesse de se poser des questions sur cette agression. Des réponses qu'elle aura peut-être grâce au parquet de Paris qui a ouvert une enquête pour "tentative d'homicide volontaire".Lors de l'émission, Nataliya a accepté de raconter la manière dont cette soirée du vendredi 15 janvier s'est déroulée. "Vendredi soir, j'ai essayé de joindre mon fils deux fois, il n'a pas répondu. Ce soir là j'ai senti qu'il y avait quelque chose de grave. J'ai envoyé quelques textos, sans réponse", dit-elle avant d'ajouter : "J'ai été prévenue par la police que mon fils s'était fait agresser. Au moment où j'apprends ça, je ne sais pas quoi dire ou faire mais on m'a demandé de venir vite et tout de suite". Une fois sur les lieux, elle explique : "les policiers ne m'ont pas laissé m'approcher. Les pompiers m'ont demandé si je leur donnais l'autorisation d'emmener Yuriy à l'hôpital. J'ai accepté en disant que je voulais voir mon fils d'abord". Une fois dans l'ambulance, c'est le choc pour Nataliya : "Vous ne pouvez pas imaginer dans quel état je le trouve. C'est très grave ce qu'ils ont fait avec mon enfant. Je le voyais qu'il fallait qu'on opère la tête, elle était ouverte partout". Elle affirme ensuite que son fils, pas encore inconscient, arrive à prononcer quelques mots et lui indique : "Il me dit qu'il les connait pas et il me dit : 'ne me laisse pas mourir'... En tant que maman, je suis restée forte et je lui ai promis qu'il allait vivre et qu'il allait rester avec nous".Yuriy soutenu par les célébritésL'agression de Yuriy a beaucoup touché de nombreuses célébritésqui n'ont pas hésité à lui apporter leur soutien. "Bon rétablissement à toi Yuriy, je pense bien à toi et aux tiens" pour Omar Sy. "Je suis sous le choc des images de l'agression du jeune Yuriy. Elles sont d'une violence inouïe. Aucun d'entre nous ne veut de cette société ! C'est inadmissible! Toutes mes pensées vont à lui et sa famille" avait écrit Cyril Hanouna. Il y a également Antoine Griezmann qui disait : "Des images insoutenables . Force à toi Yuriy et bon rétablissement" ou encore Cyril Lignac : "Je suis de tout cœur avec vous! Courage". Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8 Yuriy © C8
26 janvier 2021

Charlie Hebdo : rescapé, Simon Fieschi "ne peut plus faire de doigt d'honneur"

Le 7 janvier 2015, la France était secouée par l'attaque dans les locaux de Charlie Hebdo. Six ans après les faits, le réalisateur Hugues Nancy signe un documentaire intitulé "Charlie, le journal qui ne voulait pas mourir", diffusé mardi 26 janvier à 20h55 sur France 5. Il donne la parole à Simon Fieschi, l'un des survivants de la tuerie survenue dans le XIème arrondissement de Paris. Dans un extrait diffusé dans C à Vous lundi 25 janvier, l'ancien webmaster du journal parle de ses séquelles."Il se trouve que je ne peux plus faire de doigt d'honneur, relate Simon Fieschi, 36 ans. Je ne peux pas le faire à la main droite non plus, car il me manque le doigt principal. J'ai vraiment hésité à le dire car ça paraît absurde. Déjà, je trouve que ça explique ce qu'il arrive à une main. C'était une façon qui représentait assez bien le journal d'expliquer ça. Je disais je peux plus faire de doigt d'honneur et des fois ça me démange." Le jugement cinq ans plus tardIl ajoute : "Mais en fait j'ai été inexact : je peux toujours faire un doigt d'honneur, mais je dois m'y prendre à deux mains." Une séquence forte et symbolique. Une démonstration de la force du survivant, six ans après le drame de Charlie Hebdo. Simon Fieschi aura attendu janvier 2020 pour témoigner pour la toute première fois. Au total, onze personnes seront tuées au sein de la rédaction du journal satirique qui tenait ce jour-là sa conférence de rédaction hebdomadaire.La Cour d'assises spéciale a jugé coupables les 14 individus - 11 présents et trois en fuite ou présumés disparus - accusés d'avoir aidé les frères Kouachi, auteurs du massacre du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo, et Amedy Coulibaly, auteur de la prise d'otages meurtrière de l'Hyper Cacher le 9 janvier 2015 et présumé responsable, la veille, de la mort de la policière Clarissa Jean-Philippe à Montrouge. Des peines de quatre à vingt ans de prison ont été prononcées contre les onze autres accusés présents au procès. Simon Fieschi © France 5 Anne-Elisabeth Lemoine © France 5 C à Vous © France 5 Laurent Sourisseau, dit Riss © Stephane Lemouton Procès Charlie Hebdo © © Boucq/ Charlie Hebdo Simon Fieschi © France 5 La rédaction de Charlie Hebdo © France 5 C à Vous © France 5 Hugues Nancy © France 5 Anne-Elisabeth Lemoine © France 5 Plateau de C à Vous © France 5 Hugues Nancy © France 5 Le 7 janvier 2015, la France était secouée par l'attaque dans les locaux de Charlie Hebdo. Six ans après les faits, le réalisateur Hugues Nancy signe un documentaire intitulé "Charlie, le journal qui ne voulait pas mourir", diffusé mardi 26 janvier à 20h55 sur France 5. Il donne la parole à Simon Fieschi, l'un des survivants de la tuerie survenue dans le XIème arrondissement de Paris. Dans un extrait diffusé dans C à Vous lundi 25 janvier, l'ancien webmaster du journal parle de ses séquelles."Il se trouve que je ne peux plus faire de doigt d'honneur, relate Simon Fieschi, 36 ans. Je ne peux pas le faire à la main droite non plus, car il me manque le doigt principal. J'ai vraiment hésité à le dire car ça paraît absurde. Déjà, je trouve que ça explique ce qu'il arrive à une main. C'était une façon qui représentait assez bien le journal d'expliquer ça. Je disais je peux plus faire de doigt d'honneur et des fois ça me démange." Le jugement cinq ans plus tardIl ajoute : "Mais en fait j'ai été inexact : je peux toujours faire un doigt d'honneur, mais je dois m'y prendre à deux mains." Une séquence forte et symbolique. Une démonstration de la force du survivant, six ans après le drame de Charlie Hebdo. Simon Fieschi aura attendu janvier 2020 pour témoigner pour la toute première fois. Au total, onze personnes seront tuées au sein de la rédaction du journal satirique qui tenait ce jour-là sa conférence de rédaction hebdomadaire.La Cour d'assises spéciale a jugé coupables les 14 individus - 11 présents et trois en fuite ou présumés disparus - accusés d'avoir aidé les frères Kouachi, auteurs du massacre du 7 janvier 2015 contre Charlie Hebdo, et Amedy Coulibaly, auteur de la prise d'otages meurtrière de l'Hyper Cacher le 9 janvier 2015 et présumé responsable, la veille, de la mort de la policière Clarissa Jean-Philippe à Montrouge. Des peines de quatre à vingt ans de prison ont été prononcées contre les onze autres accusés présents au procès. Simon Fieschi © France 5 Anne-Elisabeth Lemoine © France 5 C à Vous © France 5 Laurent Sourisseau, dit Riss © Stephane Lemouton Procès Charlie Hebdo © © Boucq/ Charlie Hebdo Simon Fieschi © France 5 La rédaction de Charlie Hebdo © France 5 C à Vous © France 5 Hugues Nancy © France 5 Anne-Elisabeth Lemoine © France 5 Plateau de C à Vous © France 5 Hugues Nancy © France 5
26 janvier 2021

Alerte job de rêve ! Une entreprise cherche un testeur de séries Netflix et de pizzas

Imaginez que vos distractions de tous les jours se transforment en un travail rémunéré, ça pourrait être le job de rêve ! Eh bien, aux États-Unis, une société de jeux d'argent nommée BonusFinder, habituée à offrir des "jobs de rêve", comme testeur de burger, de glace ou même de bonbon a proposé de payer une personne 400 euros pour déguster de bonnes pizzas devant des séries Netflix, rapporte nos confrères de 20 minutes. "Pour bien commencer l'année 2021, l'équipe de BonusFinder veut répandre de la joie en créant ce travail", à précisé la société sur le site de l'annonce. En quoi consiste le job ? Eh bien, c'est très simple : il suffira juste de regarder plusieurs séries parmi les récents succès de Netflix, comme Ratched, le Jeu de la Dame, les Chroniques de Bridgeton ou encore Lupin. Par la suite, il faudra exprimer sa satisfaction et juger le jeu des acteurs. Rappelez-vous, Netflix a déjà posté une annonce en 2018 pour être testeur de série.Le post est ouvert pour la FranceLe job ne s'arrête pas là ! Une fois que vous avez jugées les séries, il faudra juger les pizzas commandées pour accompagner votre occupation ! Plusieurs critères entre en jeu : leur apparence, le goût, si le fromage est assez fondant bien sûr et évaluer le rapport qualité/prix. L'entreprise s'engage à payer les frais de l'abonnement Netflix et les pizzas.Ce job vous intéresse ? Si vous avez plus de 21 ans, vous pouvez tenter votre chance sur le site de l'entreprise jusqu'au 12 février 2021 soit trois jours après la "journée de la pizza" ! De plus, les inscriptions qui étaient réservées au Nord-américains sont désormais ouvertes pour la France. Il suffira d'écrire son e-mail et un paragraphe de motivation ! L'entreprise a précisé indiqué : "Etant donné l'intérêt qui nous a été porté dans le monde entier, nous ajoutons un gagnant âgé de plus de 21 ans habitant en dehors du Canada ou des États-Unis". De quoi permettre à tout le monde de participer. Mais attention l'entreprise attend de la créativité : "Plus ce que vous écrirez sera créatif, mieux c'est". Netflix © Pixabay @Tumisu Pizza © Pixabay @Free-Photos Pizza © Pixabay @PublicDomainImages Netflix © Pixabay @afra32 Netflix © Pixabay @mohamed_hassan Pizza © Pixabay @igorovsyannykov Imaginez que vos distractions de tous les jours se transforment en un travail rémunéré, ça pourrait être le job de rêve ! Eh bien, aux États-Unis, une société de jeux d'argent nommée BonusFinder, habituée à offrir des "jobs de rêve", comme testeur de burger, de glace ou même de bonbon a proposé de payer une personne 400 euros pour déguster de bonnes pizzas devant des séries Netflix, rapporte nos confrères de 20 minutes. "Pour bien commencer l'année 2021, l'équipe de BonusFinder veut répandre de la joie en créant ce travail", à précisé la société sur le site de l'annonce. En quoi consiste le job ? Eh bien, c'est très simple : il suffira juste de regarder plusieurs séries parmi les récents succès de Netflix, comme Ratched, le Jeu de la Dame, les Chroniques de Bridgeton ou encore Lupin. Par la suite, il faudra exprimer sa satisfaction et juger le jeu des acteurs. Rappelez-vous, Netflix a déjà posté une annonce en 2018 pour être testeur de série.Le post est ouvert pour la FranceLe job ne s'arrête pas là ! Une fois que vous avez jugées les séries, il faudra juger les pizzas commandées pour accompagner votre occupation ! Plusieurs critères entre en jeu : leur apparence, le goût, si le fromage est assez fondant bien sûr et évaluer le rapport qualité/prix. L'entreprise s'engage à payer les frais de l'abonnement Netflix et les pizzas.Ce job vous intéresse ? Si vous avez plus de 21 ans, vous pouvez tenter votre chance sur le site de l'entreprise jusqu'au 12 février 2021 soit trois jours après la "journée de la pizza" ! De plus, les inscriptions qui étaient réservées au Nord-américains sont désormais ouvertes pour la France. Il suffira d'écrire son e-mail et un paragraphe de motivation ! L'entreprise a précisé indiqué : "Etant donné l'intérêt qui nous a été porté dans le monde entier, nous ajoutons un gagnant âgé de plus de 21 ans habitant en dehors du Canada ou des États-Unis". De quoi permettre à tout le monde de participer. Mais attention l'entreprise attend de la créativité : "Plus ce que vous écrirez sera créatif, mieux c'est". Netflix © Pixabay @Tumisu Pizza © Pixabay @Free-Photos Pizza © Pixabay @PublicDomainImages Netflix © Pixabay @afra32 Netflix © Pixabay @mohamed_hassan Pizza © Pixabay @igorovsyannykov
26 janvier 2021

Dolly Parton : l'anecdote très mignonne de la chanteuse sur son père

Star de la country, Dolly Parton est une icône mondiale très active dans le milieu de la musique et du cinéma, dans lequel elle a souvent joué son propre rôle. Elle a récemment participé à un épisode du podcast Time to Walk produit par Apple, dans lequel une personnalité raconte en marchant des anecdote sur sa vie et ce qui l'inspire. Dolly Parton en a donc profité pour raconter son enfance, où elle faisait partie d'une famille de douze enfants dans le Tennessee. Alors que son oncle Bill, qui travaillait dans une radio locale, l'a aidé au début de sa carrière, c'est son père qui lui a inculqué une bonne mentalité : "j'ai toujours l'impression que c'est mon père qui m'a inculqué mon éthique de travail" confie la chanteuse.Une statue de Dolly Parton dans sa ville nataleElle raconte également une anecdote datant de plusieurs décennies : "Mon père avait l'habitude d'aller au palais de justice où ils avaient érigé une statue de moi. Je me souviens que j'étais très fière de cette statue, je me disais "Une statue de moi dans le jardin du palais de justice ? D'habitude c'est réservé aux présidents ou aux personnes qui ont accompli de grandes choses". La marraine de Miley Cyrus explique qu'elle est allée en parler à son père. "Je suis rentrée à la maison et j'ai dit : "Papa, tu savais qu'ils vont mettre une statue de moi au palais de justice ?" Mon père a répondu "Oui, j'en ai entendu parler. Pour tes fans, tu es peut-être une idole mais pour les pigeons, tu n'es rien d'autres que des toilettes de plus".Le père de Dolly Parton allait laver sa statueSon père peut sembler très dur, mais l'anecdote ne s'arrête pas là : "mon père prenait un seau d'eau et du savon à l'arrière de son pick-up et allait laver la statue la nuit. Ça m'a tellement touchée, j'adorais mon père et je voulais qu'il soit fier de moi comme j'étais fière de lui". Décédé en 2000, son père Robert a également aidé Dolly Parton a lancer en 1995 l'"Imagination Library", un programme qui a pour but d'offrir des livres à des jeunes enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'en acheter. L'interprète du tube Jolene a également confié que son implication dans cette cause avait plus rendu fier son père que son statut de star de la chanson. Dolly Parton © Backgrid USA Dolly Parton © Instagram Dolly Parton Dolly Parton © Instagram Dolly Parton Dolly Parton © Backgrid USA Dolly Parton © Backgrid USA Dolly Parton © IBL Dolly Parton © Agence Dolly Parton © Agence Dolly Parton © Backgrid UK Star de la country, Dolly Parton est une icône mondiale très active dans le milieu de la musique et du cinéma, dans lequel elle a souvent joué son propre rôle. Elle a récemment participé à un épisode du podcast Time to Walk produit par Apple, dans lequel une personnalité raconte en marchant des anecdote sur sa vie et ce qui l'inspire. Dolly Parton en a donc profité pour raconter son enfance, où elle faisait partie d'une famille de douze enfants dans le Tennessee. Alors que son oncle Bill, qui travaillait dans une radio locale, l'a aidé au début de sa carrière, c'est son père qui lui a inculqué une bonne mentalité : "j'ai toujours l'impression que c'est mon père qui m'a inculqué mon éthique de travail" confie la chanteuse.Une statue de Dolly Parton dans sa ville nataleElle raconte également une anecdote datant de plusieurs décennies : "Mon père avait l'habitude d'aller au palais de justice où ils avaient érigé une statue de moi. Je me souviens que j'étais très fière de cette statue, je me disais "Une statue de moi dans le jardin du palais de justice ? D'habitude c'est réservé aux présidents ou aux personnes qui ont accompli de grandes choses". La marraine de Miley Cyrus explique qu'elle est allée en parler à son père. "Je suis rentrée à la maison et j'ai dit : "Papa, tu savais qu'ils vont mettre une statue de moi au palais de justice ?" Mon père a répondu "Oui, j'en ai entendu parler. Pour tes fans, tu es peut-être une idole mais pour les pigeons, tu n'es rien d'autres que des toilettes de plus".Le père de Dolly Parton allait laver sa statueSon père peut sembler très dur, mais l'anecdote ne s'arrête pas là : "mon père prenait un seau d'eau et du savon à l'arrière de son pick-up et allait laver la statue la nuit. Ça m'a tellement touchée, j'adorais mon père et je voulais qu'il soit fier de moi comme j'étais fière de lui". Décédé en 2000, son père Robert a également aidé Dolly Parton a lancer en 1995 l'"Imagination Library", un programme qui a pour but d'offrir des livres à des jeunes enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'en acheter. L'interprète du tube Jolene a également confié que son implication dans cette cause avait plus rendu fier son père que son statut de star de la chanson. Dolly Parton © Backgrid USA Dolly Parton © Instagram Dolly Parton Dolly Parton © Instagram Dolly Parton Dolly Parton © Backgrid USA Dolly Parton © Backgrid USA Dolly Parton © IBL Dolly Parton © Agence Dolly Parton © Agence Dolly Parton © Backgrid UK
26 janvier 2021

Kate Middleton : ce privilège qu'elle vient de se voir accorder par la reine

A situation exceptionnelle son dispositif exceptionnel. Depuis plusieurs années, Kate Middleton et le prince William font partis des membres seniors de la famille royale britannique, et n'hésitent plus à représenter Elizabeth II dans leurs déplacements. Un rôle dans lequel la duchesse de Cambridge met beaucoup de volonté, si bien que la monarque vient de lui accorder un privilège exceptionnel : celui de l'ouverture d'une ligne téléphone directe pour échanger avec elle, rapporte The News.Ainsi, plus besoin pour Kate Middleton de passer par les assistants du palais pour joindre Elizabeth II, qu'elle peut désormais appeler directement sans intermédiaire. "Kate a sa propre ligne directe pour parler à la reine", précise une source, qui ajoute que ce dispositif a notamment été mis en place pour permettre à la duchesse de prendre des nouvelles de la reine, mais aussi lui donner des nouvelles sur ses trois enfants, George, Charlotte et Louis. "Elle s'appuie toujours sur elle pour obtenir des conseils", explique également une source, qui ajoute que c'est notamment Kate Middleton qui lui a appris à se servir de Zoom, outil très utile durant le confinement.Kate Middleton assure ses engagements pendant le confinementUne reine qui se modernise, puisqu'en décembre dernier, son discours de Noël avait été retransmis via l'assistant virtuel d'Amazon, Alexa. "Alexa, lance le message du Jour de Noël de la Reine" était donc la petite phrase à retenir si les Britanniques voulaient se sentir plus proches de leur souveraine, tandis que de nombreuses restrictions avaient été mises en place durant cette période, notamment un confinement. Et pendant cette période trouble, Elizabeth II peut bien évidemment compter sur les sept personnes qu'elle a choisi pour la représenter en 2021, dont Kate Middleton et le prince William font partis, eux qui multiplient désormais les engagements par appels vidéo. Elizabeth II et Kate Middleton © EXPRESS SYNDICATION Elizabeth II et Kate Middleton © Agence Elizabeth II et Kate Middleton © EXPRESS SYNDICATION Elizabeth II et Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Backgrid UK Camilla Parker Bowles, Elizabeth II et Kate Middleton © Agence Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton avec le prince William et Elizabeth II © AGENCE Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK A situation exceptionnelle son dispositif exceptionnel. Depuis plusieurs années, Kate Middleton et le prince William font partis des membres seniors de la famille royale britannique, et n'hésitent plus à représenter Elizabeth II dans leurs déplacements. Un rôle dans lequel la duchesse de Cambridge met beaucoup de volonté, si bien que la monarque vient de lui accorder un privilège exceptionnel : celui de l'ouverture d'une ligne téléphone directe pour échanger avec elle, rapporte The News.Ainsi, plus besoin pour Kate Middleton de passer par les assistants du palais pour joindre Elizabeth II, qu'elle peut désormais appeler directement sans intermédiaire. "Kate a sa propre ligne directe pour parler à la reine", précise une source, qui ajoute que ce dispositif a notamment été mis en place pour permettre à la duchesse de prendre des nouvelles de la reine, mais aussi lui donner des nouvelles sur ses trois enfants, George, Charlotte et Louis. "Elle s'appuie toujours sur elle pour obtenir des conseils", explique également une source, qui ajoute que c'est notamment Kate Middleton qui lui a appris à se servir de Zoom, outil très utile durant le confinement.Kate Middleton assure ses engagements pendant le confinementUne reine qui se modernise, puisqu'en décembre dernier, son discours de Noël avait été retransmis via l'assistant virtuel d'Amazon, Alexa. "Alexa, lance le message du Jour de Noël de la Reine" était donc la petite phrase à retenir si les Britanniques voulaient se sentir plus proches de leur souveraine, tandis que de nombreuses restrictions avaient été mises en place durant cette période, notamment un confinement. Et pendant cette période trouble, Elizabeth II peut bien évidemment compter sur les sept personnes qu'elle a choisi pour la représenter en 2021, dont Kate Middleton et le prince William font partis, eux qui multiplient désormais les engagements par appels vidéo. Elizabeth II et Kate Middleton © EXPRESS SYNDICATION Elizabeth II et Kate Middleton © Agence Elizabeth II et Kate Middleton © EXPRESS SYNDICATION Elizabeth II et Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Backgrid UK Camilla Parker Bowles, Elizabeth II et Kate Middleton © Agence Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Agence Kate Middleton © Backgrid UK Kate Middleton avec le prince William et Elizabeth II © AGENCE Kate Middleton © AGENCE Kate Middleton © Agence Kate Middleton et le prince William © Backgrid UK Kate Middleton © Backgrid UK
26 janvier 2021

Bernard Tapie : son fils Stéphane poste une bouleversante photo pour ses 78 ans

Sa façon à lui de célébrer son "héros". Stéphane Tapie a voulu témoigner son amour à son père Bernard à l'occasion de l'anniversaire de ce dernier qui fête aujourd'hui ses 78 ans. Il s'est alors saisi de son compte Instagram où il a publié un puissant portrait de l'homme d'affaires. "Happy 78 to my dad" a-t-il écrit en légende avant d'y ajouter quelques hashtags qui témoignent de l'admiration qu'il porte à son papa : "#lovemydad", "#hero" ou encore "#ajamaislepremier" pouvait-on ainsi lire. L'occasion pour les abonnés du demi-frère de Sophie Tapie d'adresser eux aussi leurs voeux à l'ancien dirigeant de l'Olympique de Marseille. "Joyeux anniversaire au boss", "joyeux anniversaire à ce grand monsieur" ou encore "Happy 78 M.Tapie, courage et profitez des vôtres" ont notamment écrit les internautes. Des messages qui ont dû mettre du baume au coeur de Stéphane Tapie mais aussi de Bernard Tapie qui voit son état de santé s'aggraver de jours en jours. S'il souhaite plus que tout rester optimiste, cela fait maintenant deux ans que l'homme d'affaires se bat contre un double cancer de l'estomac et de l'oesophage. Une bataille loin d'être gagnée qui a complètement affaibli le père de famille. En novembre 2019, l'ancien ministre avait expliqué que les médecins avaient diagnostiqué chez lui des tumeurs à la peau, aux cordes vocales puis aux poumons. Invité dans Sept à Huit le 27 décembre dernier, il avait confié sans détour être "au plus mauvais point depuis trois ans". "Je me suis senti pas bien du tout au début de l'été, on a fait un scanner. Et là, 20% de nouvelles tumeurs, et mes anciennes avaient doublé." a-t-il révélé à la journaliste Audrey Crespo Mara.Bernard Tapie peut compter sur sa familleAujourd'hui Bernard Tapie est plus qu'entouré pour affronter la maladie. Il peut notamment compter sur le soutien sans faille de sa femme Dominique Tapie mais aussi de ses quatre enfants, Nathalie et Stéphane nés de son premier mariage avec Michèle Layec ainsi que Laurent et Sophie, fruit de son amour pour son épouse Dominique. Ses enfants lui rendent régulièrement hommage notamment sur les réseaux sociaux où ils adressent à leur papa de beaux messages de soutien et de belles déclarations d'amour. "Une année de plus... et ce n'est pas la dernière. On va finir, tous ensemble, par lui casser la gueule pour de bon et le mettre KO cet enfoiré de cancer" avait notamment écrit Sophie Tapie pleine d'optimisme l'année dernière pour les 77 ans de son père. Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES Bernard Tapie © Christophe Clovis Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES Sophie Tapie © Bruno Bebert Bernard Tapie © Pierre Perusseau Bernard Tapie © Pierre Perusseau Bernard Tapie © Christophe Clovis Bernard Tapie © Christophe Clovis Bernard Tapie © Stéphanie Gouiran Bernard Tapie © Agence Bernard Tapie © ALAIN ROLLAND Bernard Tapie © Guillaume Gaffiot Bernard Tapie © Guillaume Gaffiot Bernard Tapie © Guillaume Gaffiot Bernard Tapie © COADIC GUIREC Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES Sa façon à lui de célébrer son "héros". Stéphane Tapie a voulu témoigner son amour à son père Bernard à l'occasion de l'anniversaire de ce dernier qui fête aujourd'hui ses 78 ans. Il s'est alors saisi de son compte Instagram où il a publié un puissant portrait de l'homme d'affaires. "Happy 78 to my dad" a-t-il écrit en légende avant d'y ajouter quelques hashtags qui témoignent de l'admiration qu'il porte à son papa : "#lovemydad", "#hero" ou encore "#ajamaislepremier" pouvait-on ainsi lire. L'occasion pour les abonnés du demi-frère de Sophie Tapie d'adresser eux aussi leurs voeux à l'ancien dirigeant de l'Olympique de Marseille. "Joyeux anniversaire au boss", "joyeux anniversaire à ce grand monsieur" ou encore "Happy 78 M.Tapie, courage et profitez des vôtres" ont notamment écrit les internautes. Des messages qui ont dû mettre du baume au coeur de Stéphane Tapie mais aussi de Bernard Tapie qui voit son état de santé s'aggraver de jours en jours. S'il souhaite plus que tout rester optimiste, cela fait maintenant deux ans que l'homme d'affaires se bat contre un double cancer de l'estomac et de l'oesophage. Une bataille loin d'être gagnée qui a complètement affaibli le père de famille. En novembre 2019, l'ancien ministre avait expliqué que les médecins avaient diagnostiqué chez lui des tumeurs à la peau, aux cordes vocales puis aux poumons. Invité dans Sept à Huit le 27 décembre dernier, il avait confié sans détour être "au plus mauvais point depuis trois ans". "Je me suis senti pas bien du tout au début de l'été, on a fait un scanner. Et là, 20% de nouvelles tumeurs, et mes anciennes avaient doublé." a-t-il révélé à la journaliste Audrey Crespo Mara.Bernard Tapie peut compter sur sa familleAujourd'hui Bernard Tapie est plus qu'entouré pour affronter la maladie. Il peut notamment compter sur le soutien sans faille de sa femme Dominique Tapie mais aussi de ses quatre enfants, Nathalie et Stéphane nés de son premier mariage avec Michèle Layec ainsi que Laurent et Sophie, fruit de son amour pour son épouse Dominique. Ses enfants lui rendent régulièrement hommage notamment sur les réseaux sociaux où ils adressent à leur papa de beaux messages de soutien et de belles déclarations d'amour. "Une année de plus... et ce n'est pas la dernière. On va finir, tous ensemble, par lui casser la gueule pour de bon et le mettre KO cet enfoiré de cancer" avait notamment écrit Sophie Tapie pleine d'optimisme l'année dernière pour les 77 ans de son père. Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES Bernard Tapie © Christophe Clovis Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES Sophie Tapie © Bruno Bebert Bernard Tapie © Pierre Perusseau Bernard Tapie © Pierre Perusseau Bernard Tapie © Christophe Clovis Bernard Tapie © Christophe Clovis Bernard Tapie © Stéphanie Gouiran Bernard Tapie © Agence Bernard Tapie © ALAIN ROLLAND Bernard Tapie © Guillaume Gaffiot Bernard Tapie © Guillaume Gaffiot Bernard Tapie © Guillaume Gaffiot Bernard Tapie © COADIC GUIREC Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © ALAIN GUIZARD Bernard Tapie © DOMINIQUE JACOVIDES
26 janvier 2021

François Hollande et Ségolène Royal grands-parents : Emilie Broussouloux a accouché

La famille Hollande s'agrandit. Après avoir annoncé sa deuxième grossesse en novembre dernier, Emilie Broussouloux a accouché le 21 janvier dernier d'un petit garçon, comme elle l'a annoncé sur les réseaux sociaux. Une heureux événement pour elle et son mari Thomas Hollande, déjà parents d'une petite Jeanne qui a vu le jour en juin 2019. "Mon coeur chavire à nouveau. Je vous présente Noé, né le 21 janvier 2021 au beau milieu de l'après-midi", a-t-elle ainsi écrit en légende d'un cliché de son nouveau né, emmitouflé dans une couverture.Très "fière" de cette naissance, la journaliste ne s'est pas encore confiée à propos de son accouchement, elle qui a eu des débuts de grossesse quelque peu compliqués, comme elle l'avait confié. "Au début, ça a été compliqué car j'étais alitée et je ne l'ai pas très bien vécu", se souvenait-elle lors du lancement de son podcast 9 mois, dans lequel elle parlait de sa grossesse en abordant plusieurs sujets, comme la sexualité ou encore la dépression. "Mais aujourd'hui, je la vis très bien, de manière très intense et en famille", avait-elle souligné, toujours épaulée par son mari Thomas Hollande, et en recevant tout l'amour de sa petite Jeanne. Thomas Hollande un "papa très impliqué"Il faut dire que le fils de Ségolène Royal et François Hollande, en papa "très impliqué", a été d'un grand soutien pour son épouse, qu'il a laissé mener ses projets à bien durant cette deuxième grossesse. "Avec mon mari, nous avons une relation de confiance et il y a beaucoup de bienveillance entre nous, avait souligné Emilie Broussouloux. Lors de ma première grossesse, il m'avait vu un peu démunie. Il a tout de suite été convaincu par ce projet, ça ne lui a pas fait peur. C'est un féministe convaincu et il s'est dit que ça allait aider et faire du bien à d'autres femmes", avait-elle expliqué. François Hollande et Ségolène Royal au mariage de leur fils Thomas © Patrick Bernard-Guillaume Collet Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram François et Thomas Hollande © Patrick Bernard-Guillaume Collet Thomas Hollande et Emilie Broussouloux © Patrick Bernard-Guillaume Collet Emilie Broussouloux et Thomas Hollande © Patrick Bernard-Guillaume Collet Ségolène Royal et Thomas Hollande © Patrick Bernard-Guillaume Collet Thomas Hollande et Emilie Broussouloux © Patrick Bernard-Guillaume Collet Emilie Broussouloux © Instagram La famille Hollande s'agrandit. Après avoir annoncé sa deuxième grossesse en novembre dernier, Emilie Broussouloux a accouché le 21 janvier dernier d'un petit garçon, comme elle l'a annoncé sur les réseaux sociaux. Une heureux événement pour elle et son mari Thomas Hollande, déjà parents d'une petite Jeanne qui a vu le jour en juin 2019. "Mon coeur chavire à nouveau. Je vous présente Noé, né le 21 janvier 2021 au beau milieu de l'après-midi", a-t-elle ainsi écrit en légende d'un cliché de son nouveau né, emmitouflé dans une couverture.Très "fière" de cette naissance, la journaliste ne s'est pas encore confiée à propos de son accouchement, elle qui a eu des débuts de grossesse quelque peu compliqués, comme elle l'avait confié. "Au début, ça a été compliqué car j'étais alitée et je ne l'ai pas très bien vécu", se souvenait-elle lors du lancement de son podcast 9 mois, dans lequel elle parlait de sa grossesse en abordant plusieurs sujets, comme la sexualité ou encore la dépression. "Mais aujourd'hui, je la vis très bien, de manière très intense et en famille", avait-elle souligné, toujours épaulée par son mari Thomas Hollande, et en recevant tout l'amour de sa petite Jeanne. Thomas Hollande un "papa très impliqué"Il faut dire que le fils de Ségolène Royal et François Hollande, en papa "très impliqué", a été d'un grand soutien pour son épouse, qu'il a laissé mener ses projets à bien durant cette deuxième grossesse. "Avec mon mari, nous avons une relation de confiance et il y a beaucoup de bienveillance entre nous, avait souligné Emilie Broussouloux. Lors de ma première grossesse, il m'avait vu un peu démunie. Il a tout de suite été convaincu par ce projet, ça ne lui a pas fait peur. C'est un féministe convaincu et il s'est dit que ça allait aider et faire du bien à d'autres femmes", avait-elle expliqué. François Hollande et Ségolène Royal au mariage de leur fils Thomas © Patrick Bernard-Guillaume Collet Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram Emilie Broussouloux © Instagram François et Thomas Hollande © Patrick Bernard-Guillaume Collet Thomas Hollande et Emilie Broussouloux © Patrick Bernard-Guillaume Collet Emilie Broussouloux et Thomas Hollande © Patrick Bernard-Guillaume Collet Ségolène Royal et Thomas Hollande © Patrick Bernard-Guillaume Collet Thomas Hollande et Emilie Broussouloux © Patrick Bernard-Guillaume Collet Emilie Broussouloux © Instagram
26 janvier 2021

Julie Depardieu : qui est sa mère Elisabeth Guignot ?

Mardi 26 janvier 2021, Julie Depardieu est à l'affiche de la série télé Alexandra Ehle diffusée sur France 3. L'occasion pour Closer de tirer le portrait de sa mère, Elisabeth Guignot. C'est en 1970 qu'Élisabeth Dominique Lucie Guignot de son vrai nom épouse l'immense acteur Gérard Depardieu à la mairie de Bourg-la-Reine. Fous amoureux, le couple donne naissance à deux enfants : Julie et Guillaume, mort en 2008. Mais leur relation se dégrade et ils se séparent au début des années 1990 avant d'officiellement divorcer en 2006. Aussi talentueuse que son mari, Elisabeh Guignot fait carrière à la télévision comme au cinéma. On la voit dans un premier temps dans la série télévisée Noële aux quatre vents (1970) puis elle enchaîne les rôles jusqu'à figurer en 2003 dans la série à succès Alice nevers, le juge est une femme. Côté cinéma, elle débute sur le grand écran en 1984 dans La Tartuffe de son compagnon au moment du tournage. Quelques années plus tard on retrouve la mère de Julie Depardieu dans Manon des sources de Claude Berri, long-métrage dans lequel elle donne la réplique à Yves Montand et Daniel Auteuil. Très sollicitée, Elisabeth Guignot tourne jusqu'en 2002 devant la caméra de Jean-François Stévenin pour Mischka et s'octroie même quelques passages sur les planches. Depuis, elle se fait très discrète dans les médias. En effet, la mère de famille semble profiter de la vie loin des projecteurs et des caméras. L'inverse de sa fille Julie Depardieu et de son compagnon Philippe Katerine.Mort de Guillaume Depardieu : pourquoi sa mère n'a pas nettoyé sa tombe depuis 10 ansDans le cimetière de Bougival, en région parisienne, la tombe de Guillaume Depardieu détonne puisqu'elle ressemble à un joli capharnaüm. Sa mère Elisabeth, qui a perdu Guillaume des suites d'une pneumonie à l'âge de 37 ans, a révélé ne jamais nettoyer sa tombe. "De plus en plus, c'est un vrai fouillis que je ne veux pas nettoyer par respect pour les gens qui ont mis là un petit bout de leur histoire avec lui." avait-elle déclaré dans les colonnes de Gala. Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © Christophe Clovis Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © OLIVIER BORDE Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © OLIVIER BORDE Elisabeth Depardieu © COADIC GUIREC Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © COADIC GUIREC Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © BELLAK-BORDE Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © COADIC GUIREC Elisabeth Depardieu © BERTRAND RINDOFF PETROFF Elisabeth Depardieu © Denis Guignebourg Julie Depardieu © Giancarlo Gorassini Julie Depardieu © RACHID BELLAK Julie Depardieu © VEEREN Mardi 26 janvier 2021, Julie Depardieu est à l'affiche de la série télé Alexandra Ehle diffusée sur France 3. L'occasion pour Closer de tirer le portrait de sa mère, Elisabeth Guignot. C'est en 1970 qu'Élisabeth Dominique Lucie Guignot de son vrai nom épouse l'immense acteur Gérard Depardieu à la mairie de Bourg-la-Reine. Fous amoureux, le couple donne naissance à deux enfants : Julie et Guillaume, mort en 2008. Mais leur relation se dégrade et ils se séparent au début des années 1990 avant d'officiellement divorcer en 2006. Aussi talentueuse que son mari, Elisabeh Guignot fait carrière à la télévision comme au cinéma. On la voit dans un premier temps dans la série télévisée Noële aux quatre vents (1970) puis elle enchaîne les rôles jusqu'à figurer en 2003 dans la série à succès Alice nevers, le juge est une femme. Côté cinéma, elle débute sur le grand écran en 1984 dans La Tartuffe de son compagnon au moment du tournage. Quelques années plus tard on retrouve la mère de Julie Depardieu dans Manon des sources de Claude Berri, long-métrage dans lequel elle donne la réplique à Yves Montand et Daniel Auteuil. Très sollicitée, Elisabeth Guignot tourne jusqu'en 2002 devant la caméra de Jean-François Stévenin pour Mischka et s'octroie même quelques passages sur les planches. Depuis, elle se fait très discrète dans les médias. En effet, la mère de famille semble profiter de la vie loin des projecteurs et des caméras. L'inverse de sa fille Julie Depardieu et de son compagnon Philippe Katerine.Mort de Guillaume Depardieu : pourquoi sa mère n'a pas nettoyé sa tombe depuis 10 ansDans le cimetière de Bougival, en région parisienne, la tombe de Guillaume Depardieu détonne puisqu'elle ressemble à un joli capharnaüm. Sa mère Elisabeth, qui a perdu Guillaume des suites d'une pneumonie à l'âge de 37 ans, a révélé ne jamais nettoyer sa tombe. "De plus en plus, c'est un vrai fouillis que je ne veux pas nettoyer par respect pour les gens qui ont mis là un petit bout de leur histoire avec lui." avait-elle déclaré dans les colonnes de Gala. Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © Christophe Clovis Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © OLIVIER BORDE Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © OLIVIER BORDE Elisabeth Depardieu © COADIC GUIREC Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © COADIC GUIREC Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © BELLAK-BORDE Elisabeth Depardieu et sa fille Julie Depardieu © COADIC GUIREC Elisabeth Depardieu © BERTRAND RINDOFF PETROFF Elisabeth Depardieu © Denis Guignebourg Julie Depardieu © Giancarlo Gorassini Julie Depardieu © RACHID BELLAK Julie Depardieu © VEEREN
26 janvier 2021

Yann-Arthus Bertrand : qui est sa femme Anne ?

Elle a tout arrêté pour lui. Mardi 26 janvier, M6 diffuse Legacy, le nouveau documentaire de Yann-Arthus Bertrand qui interpelle sur les changements climatiques et l'urgence de la situation à travers une ode à la nature. Un travail que le photographe et documentariste réalise depuis maintenant plusieurs années, et ce avec le soutien de sa femme, Anne, avec qui il vit depuis plus de 40 ans. "A notre rencontre, je me souviens qu'elle a pris ses enfants sous le bras et qu'elle est partie avec moi en Afrique, au Kenya", confiait à propos de sa femme Yann-Arthus Bertrand en 2020.Ancienne styliste, Anne "ne s'est posée aucune question" et "a littéralement tout abandonné" pour suivre son mari dans ses voyages et excursions à travers le monde, et ce malgré leurs trois enfants. "Il n'y a que les femmes qui font ça. Je ne sais pas si des mecs peuvent tout sacrifier comme ça pour suivre une femme, au point de changer de métier, de vie... [...] Depuis toutes ces années, elle est à mes côtés et elle a été très critique vis-à-vis de mon travail", précisait le photographe.Ce drame que Yann-Arthus Bertrand vit dans l'intimeEt si la complicité règne entre le photographe et son épouse, dans l'intime, voilà plusieurs années que le couple sa bat contre une maladie : Parkinson. Atteinte depuis une vingtaine d'années par la maladie, Anne peut compter sur le soutien de Yann-Arthus Bertrand, même si celui-ci se montre critique quant à sa présence auprès d'elle. "Je ne suis pas forcément le bon aide-soignant. Il faut que je sois un meilleur mari avec elle, que je m'occupe davantage d'elle. On ne fait d'ailleurs jamais assez", confiait-il au Journal des femmes. Toutefois, lorsqu'il n'est pas sur les routes pour ses documentaires et ses photos, c'est bien auprès d'elle qu'il est. "Je suis quelqu'un d'obsédé par son travail. Je n'ai pas été assez là. Ces trente dernières années, Anne s'est beaucoup occupée de notre famille. C'est mon tour", précisait-il auprès de Gala. Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © DOMINIQUE JACOVIDES Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © RINDOFF-BORDE Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Guillaume Gaffiot Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jack Tribeca Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jack Tribeca Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jack Tribeca Yann Arthus-Bertrand © Quentin Salinier Yann Arthus-Bertrand © Michael Baucher Yann Arthus-Bertrand © Photonews Yann Arthus-Bertrand © Agence Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jeremy Melloul Elle a tout arrêté pour lui. Mardi 26 janvier, M6 diffuse Legacy, le nouveau documentaire de Yann-Arthus Bertrand qui interpelle sur les changements climatiques et l'urgence de la situation à travers une ode à la nature. Un travail que le photographe et documentariste réalise depuis maintenant plusieurs années, et ce avec le soutien de sa femme, Anne, avec qui il vit depuis plus de 40 ans. "A notre rencontre, je me souviens qu'elle a pris ses enfants sous le bras et qu'elle est partie avec moi en Afrique, au Kenya", confiait à propos de sa femme Yann-Arthus Bertrand en 2020.Ancienne styliste, Anne "ne s'est posée aucune question" et "a littéralement tout abandonné" pour suivre son mari dans ses voyages et excursions à travers le monde, et ce malgré leurs trois enfants. "Il n'y a que les femmes qui font ça. Je ne sais pas si des mecs peuvent tout sacrifier comme ça pour suivre une femme, au point de changer de métier, de vie... [...] Depuis toutes ces années, elle est à mes côtés et elle a été très critique vis-à-vis de mon travail", précisait le photographe.Ce drame que Yann-Arthus Bertrand vit dans l'intimeEt si la complicité règne entre le photographe et son épouse, dans l'intime, voilà plusieurs années que le couple sa bat contre une maladie : Parkinson. Atteinte depuis une vingtaine d'années par la maladie, Anne peut compter sur le soutien de Yann-Arthus Bertrand, même si celui-ci se montre critique quant à sa présence auprès d'elle. "Je ne suis pas forcément le bon aide-soignant. Il faut que je sois un meilleur mari avec elle, que je m'occupe davantage d'elle. On ne fait d'ailleurs jamais assez", confiait-il au Journal des femmes. Toutefois, lorsqu'il n'est pas sur les routes pour ses documentaires et ses photos, c'est bien auprès d'elle qu'il est. "Je suis quelqu'un d'obsédé par son travail. Je n'ai pas été assez là. Ces trente dernières années, Anne s'est beaucoup occupée de notre famille. C'est mon tour", précisait-il auprès de Gala. Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © BERTRAND RINDOFF PETROFF Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © DOMINIQUE JACOVIDES Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © RINDOFF-BORDE Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Guillaume Gaffiot Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jack Tribeca Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jack Tribeca Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jack Tribeca Yann Arthus-Bertrand © Quentin Salinier Yann Arthus-Bertrand © Michael Baucher Yann Arthus-Bertrand © Photonews Yann Arthus-Bertrand © Agence Yann Arthus-Bertrand et sa femme Anne © Jeremy Melloul
26 janvier 2021