Actualités

Google refuse le retrait d’une application de surveillance des femmes saoudiennes

04 mars 2019 à 13h59 Par Feiza Ben Mohamed
Crédit photo : Google images

Malgré une immense controverse, le géant du numérique Google refuse de retirer de sa plateforme de téléchargements, une application du gouvernement saoudien qui permet notamment de surveiller les femmes, rapporte le journal L’Obs.

L’application en question permet de gérer à distance les autorisations de voyage des femmes ou encore de savoir si elles utilisent un passeport.

Après des mois de discussions et d’enquêtes, Google a estimé lundi que l’application « Absher » n’enfreignait pas les règles d’utilisation de sa plateforme et pourrait donc rester en ligne. 

Absher a été lancée en 2012 et compte aujourd’hui près de 11 millions d’utilisateurs au sein du royaume saoudien. 

L’application prévoit notamment l’envoi d’un SMS à son tuteur, à chaque fois qu’une femme s’apprête à quitter le pays. Si la petro-monarchie avait promis en 2015, de supprimer ce système d’envoi automatisé de SMS, aucune démarche n’a été entreprise en ce sens. 

Selon l’Obs, ce sont chaque année près de 1000 saoudiennes qui tentent de fuir leur pays. 

Apple doit également donner sa décision dans les prochains jours et faire savoir si l’enseigne maintiendra l’application sur sa plateforme. 

Les ONG et parlementaires américains sont mobilisés pour tenter de faire définitivement supprimer l’application.