Actualités

Alexandre Benalla…cet homme qui dérange !

17 janvier 2019 à 15h47 Par Audrey Pronesti - Edito
Crédit photo : Capture TF1

S’il y a bien un personnage qui attire l’attention en ce moment, c’est bien notre cher Alexandre Benalla. Jeune, ambitieux, d’une certaine manière provocateur, il est aussi borderline et sulfureux.

Il gravite dans une sphère qui intrigue, celle des hommes d’influences et du pouvoir. A 28 ans, ce n’est pas chose banale.

Après les découvertes faites à son sujet, sur ses débordements, son imposture dira-t-on, l’affaire était retombée, après son audition cet été.

Mais voilà que Médiapart nous fait de nouvelles révélations sur ce personnage haut en couleurs.

Effectivement, l’usage de passeports diplomatiques pose problème, seulement voilà, il semblerait que tout ceci reste obscur. Finalement pour les besoins de l’enquête, il les a remis aux autorités compétentes, mercredi dernier.

En parallèle, l’Elysée contredit sa version des faits et dément tous liens avec cette personne alors que des échanges récents ont été évoqués via l’application Télégram.

Alors qui dit vrai ?

Pourquoi le focus sur cet homme est si important et surtout si intéressant ?

Est- ce le talon d’Achile d’Emmanuel Macron ?

Cela traduit-il la faille d’un système ?

Quel est l’impact de cette médiatisation  ?

Que représente –il?

Toutes ces questions nous permettent de nous interroger sérieusement sur ce qu’est l’affaire Benalla en elle même…

Alors pour l’occasion je me suis inspirée d’une fable de Jean de Lafontaine, Le Corbeau et le Renard,pour en faire une petite version personnelle.

« Maître Macron sur les marches de L’Élysée 

Tenait dans ses mains l’exécutif 

Maître Benalla, par l’odeur alléché 

Lui teint ce langage expéditif …

Eh bonjour monsieur le Président !

Que vous êtes beau, que vous puissant …

Sans mentir, si votre savoir 

Se rapporte à votre pouvoir… 

Je pense que vous auriez besoin 

Et cela, en tout point… 

D’un homme de confiance 

Et dévoué de sa patience... 

Vous êtes le phénix de cette république 

Celui qui possède la recette magique… 

A ces mots Maitre Macron ne se sent pas de joie 

Flatté et intrépide, il l’emploie… 

Les deux compères s’associent et festoient 

Mais la situation s’assombrit au fil des mois… 

Ambitieux et déterminé 

Maître Benalla est écarté …

Accusé d’imposture à son rang et de félonie 

Il fit de l’ombre à la Macronie… 

Démasqué, de Benalla, le peuple se méfia lui 

Pour Macron, roi des français, c’en était fini… 

Pour tenter de sauver sa popularité 

Dans un contexte tendu et hautement sensibilisé… 

Benalla se détacha du chef suprême, en apparence 

Mais continua son chemin, avec prudence… 

Malgré tout, ses manœuvres mise à découvert 

Sur la place public, le débat était ouvert… 

Moralité, 

Cette leçon nous apprend avec facilité… Que l’appât du gain, Peut parfois nous rendre malsain…  

Que notre monde est peuplé de Maître Benalla, 

Que notre système est fait pour qu’il soit là… 

Qu’il y aura toujours des Maître Macron 

Pour l’utiliser à tord ou à raison. »

 

Audrey Pronesti