Actualités

Algérie - 8eme semaine : des milliers d’Algériens dans les rues pour dire non à la nomination de Bensalah à la tête de l’État par intérim

13 avril 2019 à 01h40 Par France Maghreb 2
Les manifestants ont scandé des slogans exprimant leur rejet de voir les symboles du régime Bouteflika superviser la période de transition
Crédit photo : Anadolu Agency

Les manifestants ont scandé des slogans exprimant leur rejet de voir les symboles du régime Bouteflika superviser la période de transition

Des milliers d’Algériens sont descendus dans les rues de la capitale et d’autres villes algériennes, vendredi, pour exprimer leur opposition à une période de transition supervisée par les symboles du régime Bouteflika.

Le président du Conseil de la Nation algérien, Abdelkader Bensalah a été nommé, mardi, président par intérim après la confirmation de la vacance du poste de président de la République, Abdelaziz Bouteflika, démissionnaire. 

Les manifestants ont revendiqué, à nouveau, le départ des figures incarnant l’ancien régime, selon le correspondant d’Anadolu et des médias locaux.

"Bensalah dégage, la France dégage, la volonté du peuple algérien est une ligne rouge", ont scandé les manifestants.

Bensalah a été largement hué par les protestataires. "Ni 90 jours, ni 90 minutes, tu t’en iras tout comme Bouteflika", ont-il martelé.

Mercredi, Abdelkader Bensalah a fixé la date de la tenue de la prochaine élection présidentielle au 4 juillet prochain.

Cette date coïncide avec le 57ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie (1962).

Bensalah occupe la fonction de président par intérim pour une durée de trois mois, conformément à l’article 102 de la Constitution algérienne.