Actualités

Algérie : l'avertissement de Gaïd Salah "l'institution militaire ne permettra à quiconque de porter atteinte à la réputation de l'Algérie"

27 août 2019 à 17h20 Par La rédaction avec APS
Gaid Salah : l'institution militaire "ne permettra à quiconque de porter atteinte à la réputation de l'Algérie" et saura "contrecarrer, avec force et rigueur, toutes ces parties hostiles", indique un communiqué du ministère de la Défense nationale
Crédit photo : Google images

Le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a affirmé, mardi à Oran, que l'institution militaire "ne permettra à quiconque de porter atteinte à la réputation de l'Algérie" et saura "contrecarrer, avec force et rigueur, toutes ces parties hostiles", indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Dans une allocution prononcée à cette occasion et diffusée à l'ensemble des unités de la Région via visioconférence, le chef d'état-major de l'ANP a souligné les positions "immuables" de l'institution militaire qui "saura faire face avec force et rigueur (...) à la bande, ses acolytes et ceux qui gravitent autour d'elle".

"Les ambitions de la bande, de ses acolytes et de ceux qui gravitent autour d'elle sont loin de se réaliser, car l'institution militaire, et nous le réitérons avec insistance, saura contrecarrer avec force et rigueur toutes ces parties hostiles, aux côtés de tous les patriotiques fidèles et loyaux au serment des vaillants chouhada, et ne permettra à qui conque de porter atteinte à la réputation de l'Algérie parmi les nations, à sa glorieuse histoire et à la dignité de son peuple authentique", a affirmé Gaïd Salah dans cette allocution diffusée via visioconférence.

"Nous œuvrerons ensemble et sans relâche à mettre en échec tous les plans abjects de ces parties et de ces mercenaires, dont les positions sont de plus en plus inconstantes et contradictoires, car elles ne sont tout simplement pas le fruit de leur propres décisions, mais sont dictées par leurs maitres, qui les contrôlent et les dirigent comme bon leur semble, en tentant de minimiser le rôle de l'Algérie sur le plan régional et international", a-t-il soutenu.

Il a ajouté que l'Algérie, "pays-continent, riche de son histoire séculaire, fort de par ses positions de principe immuables, ses potentiels et ses richesses, (...) n'a pas besoin de ce genre de personnes, elle a plutôt besoin de patriotes fidèles qui travaillent selon des plans étudiés, en faisant preuve de sens de responsabilité et de réserve, tout en évitant de faire des déclarations irréfléchies aux conséquences improbables, et en œuvrant à proposer des initiatives qui servent l'intérêt du pays et contribuent à sa sortie de crise".

Le général de corps d'armée a rappelé "les liens forts qui unissent le peuple algérien et son Armée, car ce peuple conscient et mature n’a besoin de la tutelle de qui que ce soit, ni que l'on lui dicte quoi faire. Ce peuple est le seul à choisir librement et dans la transparence le futur président de la République"

"La Glorieuse Révolution de Libération nous a enseigné la détermination et la persévérance jusqu'à l'obtention de nos nobles objectifs, elle nous a également appris à parler avec sincérité, sans détour ou médisance. Ainsi, nous disons et nous affirmons, et nous ne nous lacerons jamais de le répéter: le peuple algérien conscient et mature n'a besoin d'aucune tutelle, quelle qu'elle soit, ni que l'on lui dicte quoi faire", a-t-il souligné.

"Ce peuple, a-t-il poursuivi, est le seul à choisir librement et dans la transparence le futur président de la République, car notre pays ne sera pas bâti par la bande qui n'a jamais connu véritablement l'Algérie et son peuple, ni ne l'a soutenu pendant les moments difficiles et lors des crises. Le peuple qui a été façonné par les épreuves connaît ces vérités, et il est parfaitement conscient que le pays ne peut être construit que par ses fidèles enfants et qui, grâce à Allah Le Tout-Puissant, représentent la majorité de ce digne peuple que nous connaissons très bien et que nous estimons à sa juste valeur et connaissons ses spécificités, car nous en faisons partie".

L'ANP veille sur la sécurité des frontières et l'amélioration des  conditions de vie de ses habitants

 Le chef d'état-major de l'ANP a rappelé que le Peuple et l'Armée ont"affronté ensemble toutes les difficultés et les épreuves, notamment pendant les durs moments que notre pays a vécus à cause du terrorisme barbare, contre lequel l'Armée nationale populaire a lutté, suivant une stratégie clairvoyante et avisée, et où ses éléments ont consenti, aux côtés de leurs frères des autres corps de sécurité et des citoyens, toutes franges confondues, de lourds sacrifices, car ces Hommes portent l’Algérie dans leurs cœurs, œuvrent à préserver sa sécurité et sa stabilité, et valorisent ce qui a été réalisé comme exploits, que ne peuvent nier que les ingrats".

Le général de corps d'armée a réaffirmé que "l'ANP demeure déterminée à contribuer avec efficience à surmonter cette phase cruciale que traverse notre pays et poursuivre ses efforts pour aplanir toutes les difficultés et les obstacles, et neutraliser toutes les mines semées par la bande au sein des différentes institutions".

Par ailleurs, Gaïd Salah a évoqué "ce qui a été réalisé au niveau des régions sud du pays, grâce aux efforts laborieux de l'Etat, à travers l'action intensive du gouvernement au niveau de ces régions, afin d'y accélérer la cadence du développement et suivre de près l'état d’avancement des différents projets vitaux programmés".

Dans ce contexte, il a relevé les "efforts de l'Armée nationale populaire sur tous les plans, notamment en termes d'aide et de soutien aux habitants des régions isolées, particulièrement en matière de santé".

"Tous ces efforts contribueront sans nul doute à relancer l'économie dans ces vastes régions et à améliorer ainsi les conditions de vie de leurs habitants, notamment au niveau de la bande frontalière sud, où les éléments de nos Forces armées veillent à leur totale sécurisation et à contrecarrer toute tentative de porter atteinte à l'intégrité territoriale de notre chère patrie", a-t-il soutenu.

Le général de corps d'armée a rappelé, enfin, que "l'Armée nationale populaire, digne héritière de l'Armée de libération nationale, était présente à toutes les étapes décisives que l'Algérie a connues, et demeure déterminée à contribuer avec efficacité à surmonter cette phase cruciale que traverse notre pays et à aplanir les difficultés et les obstacles et neutraliser toutes les mines semées par la bande au sein des différentes institutions, partant de sa profonde foi en la noblesse de ses missions, dont elle a fait le serment devant Allah, la patrie et le peuple, de les mener à bien avec engagement et abnégation, quelle que soit l’ampleur des difficultés et des défis".

Il a affirmé que l'ANP "restera éternellement le fidèle serviteur de la nation, positionnée en rempart pour protéger les frontières, tout en bâtissant et développant toutes ses composantes, son objectif majeur étant la sauvegarde du legs des vaillants chouhada, et la préservation du présent et de l'avenir de l’Algérie".

A l'issue de son intervention, Gaïd Salah a donné la parole aux cadres et personnels des unités de la Région qui ont renouvelé leur "engagement immuable" envers l'Armée nationale populaire et l'Algérie.