Actualités

Béziers: l’exposante exclue du salon de la femme porte plainte

08 mars 2019 à 21h50 Par Feiza Ben Mohamed
Accompagnée par le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF), Morgane, exclue du salon de la femme de Béziers en raison de son voile, sur décision du maire de la ville, porte plainte.

Robert Ménard est un habitué des coups d'éclat.

Adoptant régulièrement des positions islamophobes, il a cette fois, de manière complètement arbitraire, décidé d’empêcher l’accès au salon de la femme de Béziers, à une exposante portant le voile. 

Vendredi matin, la municipalité d’extrême  droite, a publié un communiqué de presse pour justifier sa posture. 

« Le port du voile islamique est incompatible avec le thème du salon et frise la provocation » peut-on lire dans le communiqué intitulé « la mairie interdit un stand de femmes portant le voile islamique ». 

Morgane, la victime, a décidé de porter plainte pour discrimination, via le CCIF.

Elle explique avoir été « virée » à son arrivée devant le palais des congrès au sein duquel se déroulait la manifestation. Dans une vidéo publiée par le CCIF elle rappelle que si les femmes ont le « droit de faire une coupe au carré ou des cheveux bouclés », d’autres « ont le droit de mettre le voile ». 

Pourtant, le port du foulard en France continue quotidiennement de susciter des polémiques stériles qui bafouent les droits les plus élémentaires des concernées.