Actualités Françaises

Ce qui va changer en 2019: on vous dit tout!

02 janvier 2019 à 12h21 Par Feiza Ben Mohamed
Crédit photo : Adobe Stock

Prix de l’énergie, montant du SMIC, retraites ou encore prélèvement à la source, l’année 2019 est synonyme de nombreux changements. 

France Maghreb 2 vous propose un petit tour d’horizon sur leur impact dans votre quotidien en 2019. 

Prélèvement à la source:

Vos impôts sur le revenu seront désormais prélevés directement sur votre salaire en fin de mois et apparaîtront sur votre fiche de paie parallèlement aux cotisations sociales déjà prélevées. 

Contrats d’apprentissage: 

L’âge maximal pour entrer en apprentissage passe de 26 à 29 ans. Les apprentis pourront se voir octroyer une aide au permis de conduire d’un montant de 500€.

Énergie:

Les tarifs du gaz accusent une baisse d’environ 2% directement liée à la chute des cours du pétrole et du gaz. La tendance pouvant évidemment s’inverser en cours d’année, le gouvernement a demandé à Engie de ne pas répercuter immédiatement une éventuelle hausse. 

Parallèlement à cela, le chèque énergie augmente de 50€ et passe à un montant de 200€ maximum pour aider les familles en difficulté à s’acquitter de leurs factures. 

Salaires: 

Le SMIC brut passe de 1498€ à 1521€, hissant ainsi le salaire minimum net pour 35 heures à 1204€. 

Les salariés bénéficieront d’une exonération d’impôts sur les heures supplémentaires dans la limite de 5000€ nets par an.

Retraites: 

La CSG des retraités passera de 8,3% à 6,6% conformément aux annonces faites par Emmanuel Macron en réponse aux revendications des gilets jaunes le 10 décembre dernier. 

Prime d’activité: 

Versée par la CAF, la prime d’activité sera augmentée jusqu’à 90€ pour un salarié au SMIC et touchera 5 millions de bénéficiaires contre 3,8 millions en 2018. 

Promotions alimentaires:

Les promotions proposées par les commerçants ne pourront plus excéder 34% du prix initial sur les produits alimentaires. 

Parmi toutes ces mesures, il faut noter que certaines comme l’augmentation de la prime d’activité ou encore la baisse de la CSG des retraités sont directement liées à la mobilisation des gilets jaunes qui, depuis le 17 novembre, réclament des mesures en faveur du pouvoir d’achat.