Actualités

Cette femme vêtue de blanc, devenue égérie de la révolte soudanaise : Qui est-elle ?

11 avril 2019 à 19h05 Par Feiza Ben Mohamed
L’image est pleine d’espoir: une femme, en blanc, élevée au dessus de la foule étonnant un chant révolutionnaire, et acclamée par tous. 
Crédit photo : Google images

Depuis lundi, la photo d’un femme vêtue de blanc prise dans le centre de Khartoum par Lana H. Haroun, a fait le tour des réseaux sociaux, érigée au rang d’icône de la révolte du peuple soudanais.

L’image est pleine d’espoir: une femme, en blanc, élevée au dessus de la foule étonnant un chant révolutionnaire, et acclamée par tous. 

Il n’en fallait pas moins pour que cette photo devienne virale et mette un coup de projecteurs sur la place de la femme au cœur de la contestation au Soudan. 

Plusieurs vidéos prises au même moment montrent la femme en blanc, chantant « Ma grand-mère est Kandaka ».

Kandaka est le terme utilisé pour qualifier les femmes révolutionnaires, et les reines du royaume antique de Koush.

Des mots auxquels la foule pleine d’espoir répond « révolution »! 

Pour rappel, cette protestation qui dure depuis fin 2018 au Soudan et qui réclame la fin du pouvoir d’Omar Al-Bashir, à la tête du pays depuis 1989, a conduit jeudi matin, à sa chute.