Actualités

Conflit Israélo-Palestinien : L'ONU demeure engagée pour un règlement selon Antonio Guterres

04 février 2021 à 22h35 Par FranceMaghreb2
Plusieurs gamins dans une situation de détresse absolue dans les geôles israéliennes
Crédit photo : DR

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a affirmé, jeudi, que les Nations-Unies restent déterminées à aider les Palestiniens et les Israéliens à résoudre le conflit et à mettre fin aux souffrances.

Intervenant à l’ouverture de la session 2021 du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien au siège de l’ONU à New York, M. Guterres a réitéré son appel au gouvernement israélien pour qu’il mette immédiatement un terme à toute activité de colonisation, "qui est un obstacle majeur à la réalisation de la solution à deux Etats et d’une paix juste, durable et globale".

Le chef de l’ONU a estimé que le Comité joue un rôle important dans la mobilisation de l’opinion internationale et en aidant les Palestiniens et les Israéliens à reprendre des négociations constructives.

M. Guterres a aussi estimé que l’appel lancé par le Président Mahmoud Abbas pour une conférence internationale de paix sous les auspices de l’ONU - et un Quatuor pour le Moyen-Orient élargi - avec une préparation et une participation réfléchies des principales parties – "offre une occasion positive de faire progresser la paix dans la région".

"J'appelle les parties à s'abstenir de tout acte unilatéral qui pourrait compromettre la possibilité de relancer le processus de paix", a plaidé le Secrétaire général.

Antonio Guterres a également salué le décret présidentiel publié par le Président Abbas pour la tenue d’élections législatives, présidentielles et au Conseil national palestinien cette année.

"La tenue d’élections en Cisjordanie occupée - y compris à Jérusalem-Est et à Gaza - sera une étape cruciale vers l’unité palestinienne", a dit le chef de l’ONU, estimant que ces échéances donneront une "légitimité renouvelée" aux institutions nationales, y compris un Parlement et un gouvernement démocratiquement élus en Palestine.

"Les élections sont un élément essentiel de la construction d’un État palestinien démocratique fondé sur l’état de droit avec des droits égaux pour tous", a-t-il conclu.

Avec MAP