Actualités

Convergence des luttes ? : grève nationale dans plusieurs secteurs, ce mardi 5 février

04 février 2019 à 23h19 Par Yanis Bilhay avec Andolu Agency
Crédit photo : Google images

Cette journée d'action a lieu à l'appel de la CGT et plusieurs syndicats auxquels se joignent les gilets jaunes et certains partis politiques

Une journée de grève nationale est annoncée pour mardi 5 février à l’appel de nombreux syndicats et à laquelle des gilets jaunes vont participer, ont rapporté médias français. 

5 février 2019, journée de gréve

La Confédération Générale du Travail (CGT) explique dans un communiqué que ce mouvement est destiné à dénoncer « le creusement des inégalités, le chômage de masse et l’explosion de la précarité ». 

La journée de mardi devrait, donc, être marquée par de grosses perturbations aussi bien dans la fonction publique que dans l’enseignement ou encore dans les réseaux de transport, selon le journal Ouest-France. 

A l’appel initial de la CGT, d’autres syndicats et partis se sont greffés à l’initiative, à l’image de la France Insoumise ou du Parti Communiste, rapporte la même source. 

L’initiative a été largement relayée sur les réseaux sociaux par Éric Drouet, l’une des figures les plus médiatisées du mouvement des « gilets jaunes ». 

La CGT affirme dans son communiqué que cette journée de grève est motivée par « l’urgence sociale » et « appelle à tenir des assemblées générales, sur tous les lieux de travail et dans tous les secteurs professionnels, pour réussir la grève et les manifestations ». 

Le syndicat dénonce le fait que « depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales ». 

Le mouvement intervient alors que la France est en proie depuis près de trois mois à un mouvement de contestation historique initié par les « gilets jaunes » et qui remet en cause le fonctionnement même de l’appareil d’Etat et demande plus de justice sociale.