Actualités

Drame à Tanger : 28 morts et au moins 10 personnes secourues suite à l'inondation d'une unité clandestine de textile

09 février 2021 à 11h30 Par FranceMaghreb2
un véritable drame de l'informel qui cause la mort d'au moins 24 personnes femmes et hommes dans un atelier au sous-sol sans sécurité ni issues de secours
Crédit photo : Capture d'écran

Mise à jour le 10 février 2021 à 15h30
Une unité clandestine de textile située dans la cave d'une villa à Hay Alinas, dans la zone d'El Mers à Tanger, a subi une infiltration d'eaux de pluies lundi matin ayant encerclé certains occupants de cette unité, a-t-on appris auprès des autorités locales de la wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Les autorités locales et les services de sûreté et de la protection civile sont intervenus pour secourir dix personnes qui ont été transférées à l'hôpital régional pour recevoir les soins nécessaires, alors que les dépouilles de 24 autres ont été repêchées, a-t-on précisé de même source

Les opérations de recherches se poursuivent pour secourir d'éventuels autres individus encerclés, ajoute la même source.

Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes sous la supervision du parquet pour élucider les circonstances de cet incident et déterminer les responsabilités.

Aux dernières nouvelles le nombre de victimes est passé à 28 personnes décédées.

Concernant les raisons de ce drame qui a profondément ému et choqué tout le monde, au  Maroc et à l'etranger, une explication a été donné par Le commandant régional de la Protection civile de Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui révèle que la vraie cause du drame, qui a fait 28 victimes, est la fermeture des portes de l’usine clandestine de textile devant les ouvriers.

Dans une déclaration à la chaîne nationale 2M, le colonel Abderrahim Kabbaj a expliqué, qu’au moment de la montée subite des eaux, les ouvriers ont tenté de sortir et de se sauver mais en ont été empêchés par la porte fermée qu’ils n’ont pas réussi à forcer.

 

Avec MAP