Actualités

Football: Le Qatar "Champion d'Asie" pour le première fois de son histoire

03 février 2019 à 03h10 Par Yanis Bilhay avec Andolu Agency
Crédit photo : Anadolu Agency

En finale de la Coupe d'Asie, le Qatar a battu le Japon sur le score de 3 buts contre 1.

En s’imposant sur le score de 3 buts à 1 contre le Japon, en finale de la Coupe d’Asie de football, le Qatar a réalisé une première en devenant Champion d’Asie.

Les champions qataris

Le Qatar avait obtenu pour la première fois de son histoire son billet pour la finale de la Coupe d’Asie 2019. Son adversaire pour la finale n’est autre que le Japon déjà sacré 4 fois champion d’Asie.

La finale s’est jouée vendredi dans le Stade Zayed Sports à Abu Dabi, capitale des Emirats Arabes Unis.

La formation qatarie a très bien entamé le match, marquant dès la 12ème minute par l’intermédiaire d’Almoez Ali.

A la 27ème, c’est son co-équipier Abdelaziz Hatem qui conforte l’avance du Qatar en inscrivant le 2ème but. Ce sera le score à la mi-temps.

supporters japonais

Mal mené, le Japon réagit avec la réduction du score à la 69ème minute par Takumi Minamino.

Mais les espoirs japonais s’effondrent à nouveau quand Akram Afif marque le 3ème but du Qatar à la 83ème minute.

La rencontre se termine donc sur le score de 3 buts à 1 en faveur du Qatar.

Almoez Ali, meilleur buteur de l’histoire de la Coupe d’Asie :

Le jeune attaquant de 22 ans, évoluant au Al-Duhail au Qatar, a marqué 9 buts en 7 matchs, marquant ainsi de son nom l’histoire de la Coupe d’Asie.

les supporters japonais 2

Le record était jusqu’à lors par l’iranien Ali Daei qui avait marqué 8 buts en 1996.

Mais Almoez Ali n’est pas le seul à se faire remarquer dans la formation qatarie.

Le gardien de but, Saad Abdulla al-Sheeb, n’a encaissé aucun but dans le tournoi jusqu’à la finale. Il aura finalement concédé son premier but de la compétition au japonais Takumi Minamino.

En encaissant aucun but lors des 6 premiers matchs du tournoi, le Qatar signe ainsi une autre première.

Avec 7 victoires en 7 matchs, le Qatar réalise une autre première dans l’histoire de la compétition.

De son côté, le perdant du jour, le Japon, concède une première défaite en finale de la Coupe d’Asie.

Sacré 4 fois Champion d’Asie en 1992, 2000, 2004 et 2011, le Japon aura donc vécu sa première défaite en finale face au Qatar.

L’entraineur du Qatar, l’espagnol Felix Sanchez, signe l’exploit de faire gagner un deuxième titre au Qatar : en 2014, les – de 19 ans qataris avaient été sacrés Champions d’Asie.