Actualités

Geneviève Legay a « été poussée par l’arrière » ( procureur)

25 mars 2019 à 18h15 Par Feiza Ben Mohamed
Crédit photo : Google images

Le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre, a indiqué lundi en conférence de presse que Geneviève Legay, la manifestante gravement blessée après une charge policière, a « été poussée par l’arrière » en marge de la manifestation des gilets jaunes de samedi.

« Elle n’est pas tombée seule » a-t-il précisé avant d’expliquer que « ce n’est pas un agent de sécurité qui a poussé » la militante associative. 

Le parquet de Nice avait ouvert une enquête immédiatement après la chute de Geneviève Legay « pour recherche des causes des blessures » et « les images vidéos sont en cours d’exploitation » par les fonctionnaires en charge de l’enquête. 

« On ne voit aucun contact direct entre cette dame et un agent de sécurité » explique toutefois Jean-Michel Prêtre. 

Samedi, les images de Geneviève Legay, au sol, le crâne ensanglanté, ont profondément  choqué l’opinion public. 

Cette manifestante pacifique était mobilisée sur la place Garibaldi à Nice pour participer à l’acte 19 des manifestations des gilets jaunes. 

Figure connue du monde associatif niçois pour être une militante pacifiste, de nombreuses personnalités politiques lui ont témoigné leur soutien.