Actualités

La cérémonie en hommage aux soldats tués au Burkina aura lieu mardi

12 mai 2019 à 21h43 Par La rédaction avec Anadolu Agency
La France rendra un hommage national, mardi matin, aux deux soldats de l’opération Barkhane tués vendredi au Burkina-Faso en libérant des otages, lors d’une cérémonie aux Invalides à Paris.

C’est ce qu’a annoncé la ministre française des Armées, Florence Parly, lors d'un point de presse samedi soir, en appelant « les Français à venir nombreux, ou à se joindre par la pensée» mardi « dès 10 heures (heure locale / GMT+2) ».

« Les cercueils de nos deux combattants morts pour la France traverseront le Pont Alexandre III pour rejoindre les Invalides où le président de la République présidera à 11H00 une cérémonie d’hommage national », a-t-elle détaillé.

La ministre de la Défense a, par ailleurs, annoncé qu’elle participerait dimanche à un premier «hommage (...) lorsque leur dépouille mortelle regagnera le sol de France».

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux commandos français avaient perdu la vie en libérant quatre otages, dont deux français, détenus par un groupe terroriste au Burkina-Faso.

Les deux otages français et l’otage sud-coréenne ont été accueillis samedi soir à Villacoublay (Ile-de-France) à leur sortie de l’avion par le président Emmanuel Macron, le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian et la ministre des armées.

Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, les deux français, avaient été enlevés le 1er mai courant pendant un séjour touristique au Bénin non loin de la frontière avec le Burkina Faso où ils étaient enlevés et tenus en otage jusqu'à leur libération vendredi lors d'une opération des forces spéciales françaises de Barkhane.

Selon des sources concordantes, ces otages devaient être transférés au Mali, ce qui aurait rendu leur libération encore plus difficile.

Quatre ravisseurs ont été tués lors de l'opération et deux autres sont parvenus à prendre la fuite.

Le président français, Emmanuel Macron, avait donné lui-même le feu-vert de l’assaut.