Actualités

La joie des supporters algériens ciblée par la haine

19 juillet 2019 à 14h40 Par Feiza Ben Mohamed
C’est le grand soir. Ce vendredi, 21 heures, l’Algérie affronte le Sénégal en finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Un match très attendu par les supporters algériens du monde entier.

Mais cette qualification, obtenue sur le fil grâce à un coup franc magistral de Riyad Mahrez dans les dernières secondes de la demie-finale face au Nigéria, n’est pas au goût de tous. 

Evidemment, côté algérien, la ferveur est de mise, et les fennecs de Djamel Belmadi sont largement soutenus par leurs voisins Marocains et Tunisiens. 

Pour autant, le contrast est de taille dans le camp de ceux qui ont choisi la division et la polémique pour faire parler d’eux. 

De Robert Ménard, qui se demande si les algériens de France ne sont pas des « français de CAF » à Nicolas Dupont-Aignan qui les invite à « retourner en Algérie », les illustrations sont nombreuses. 

Ce vendredi, le Préfet des Alpes-Maritimes, s’est également joint à la danse en émettant un arrêté interdisant les rassemblements de supporters dans le centre de Nice et Cannes. 

Si sa décision a été naturellement saluée par l'élu d’extrême-droite et candidat à la mairie de Nice, Philippe Vardon, il est à noter que Christian Estrosi, l’actuel premier magistrat de la ville, s’est lui aussi, félicité de cette mesure. 

Il faut rappeler que ce dernier avait publié, pendant la Coupe Du Monde 2014, un arrêté interdisant les drapeaux étrangers à la veille d’un match qui opposait l’Algérie à l’Allemagne. L’arrêté avait évidemment été suspendu par le tribunal administratif qui avait considéré la mesure comme disproportionnée. 

Pour autant, malgré les sorties délirantes qui tendent à dépeindre les algériens comme de sombres sauvages dénués d’éducation, la joie des supporters des Verts est loin d’être entachée.

Sur les réseaux sociaux notamment, nombreux sont ceux qui comptent sur les fennecs pour ramener la coupe à Alger, dans un contexte politique très particulier qui permettrait de rendre au peuple le bonheur qu’il mérite après tant de semaines de lutte.

1,2,3...