Actualités

Le Cadeau Empoisonné

19 décembre 2020 à 21h19 Par Samia Chiki
DR
Crédit photo : Google images

Il y a 72 ans jour pour jour, était adoptée la Déclaration universelle des droits de l’Homme. La célébrer ? Pour quelles raisons ? Elle est chaque jour bafouée par ceux-là même qui l’ont signée.

Le poids de l’Histoire ne semble plus peser sur l’échiquier.
Hier, pour ce 72ème anniversaire, un perdant qui ne l’assume pas
A souhaité faire un petit cadeau de départ à son ami le Maroc,
Vous savez ce genre de petit cadeau empoisonné, qui suscite à la fois déshonneur et fait pointer le bout du nez de la terreur.
Il fallait bien marquer le coup,
Un coup brutal et fatal qui diviserait encore pour que tous se renvoient les tords.
A peine annoncé, voilà l’effet escompté:
Les polémiques, critiques et pronostics vont bon train.
Ils en oublient qu’il s’agit de la dignité, de la liberté bafouée d’êtres humains.
Entre injonctions de soulèvements et appels au repentir
Les quelques appels eux, à l’unité, sont inaudibles
Aucun propos ne semble plus crédible.
Cessons de nous agiter dans tous les sens,

Ayons un peu de décence…
Mettez vos règlements de compte de côté,
La liberté de la Palestine, elle, n’est pas à discuter.
Leurs accords ne changeront rien,
Pour ceux qui luttent au quotidien.
Bien au contraire, plus que déterminés,
Nous resterons à leur côté.
Alors au  lieu de systématiquement l’ouvrir,
Pour souvent ne rien dire,

Faisons le choix de construire.
Les palestiniens ont besoin de notre soutien, de votre soutien.
Au placard vos disputes de pseudo-géo-politologues ou de nationalistes notoires
A coup de messages tweetés ou de débats enflammés,
Vous invoquez la raison et faites preuve à la fois  de prétention.
Et sinon, l’action à notre échelle,  quelle est-elle?
Faisons un peu le bilan, nous, on a le temps...
Pas de calendrier électoral ni de ventes de rafales...
Bien au chaud dans nos chaumières on prétend analyser avec clarté,
Pourtant vous le savez…leurs coulisses sont aux origines mêmes du vice, 
On ne fera le poids, que le jour où l’on refusera de rentrer dans leur jeu sordide de la division.
En attendant, jetons un petit coup d’œil dans nos placards
Munis d’une liste de produits à boycotter car il n’est jamais trop tard.
De nos contrats AXA à résilier à nos achats Puma à annuler,

Restons mobilisés.
La normalisation est officielle, mais 
Nous, sommes les consommateurs,
Nous, sommes les électeurs,
Nous, sommes le peuple,
Et nous, quoiqu’il advienne, nous ne nous plierons pas.

Aujourd’hui,
Rappelons-nous que nous aurons beau polémiquer,
Si à notre niveau, nous n’avons rien appliqué
Nous sommes coupables de voyeurisme face à ce jeu d’échec nauséabond
Qui joue sur nos émotions.
Enfin, si nous l’ouvrons, posons-nous la question,
Quelle est notre réelle intention ?
« Le bon pouvoir est l’administration saine et prudente de l’injustice » disait Camus


Samia Chiki  Journaliste indépendante