Actualités

Le palestinien Saeb Erekat se félicite de la décision de la Cour de justice européenne qui oblige les pays membres à marquer les produits des colonies israéliennes

12 novembre 2019 à 19h25 Par La rédaction avec AA
La Cour européenne a statué sur la légalité de l'étiquetage des produits israéliens produits dans les colonies
Crédit photo : Google images

La Cour européenne a statué sur la légalité de l'étiquetage des produits provenant d'Israël mais produits dans les colonies

Saeb Erekat, secrétaire du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a salué la décision de la Cour de justice de l'Union européenne (UE) sur la légalité d'étiqueter les produits des colonies israéliennes en territoire palestinien.

Erekat a déclaré, dans un communiqué diffusé mardi : "Nos revendications ne se limitent pas à l’étiquetage correct, qui indique le certificat d'origine des produits des colonies illégales. Nous revendiquons l'interdiction de ces produits sur les marchés internationaux."

Le secrétaire du Comité exécutif a appelé tous les pays européens à "mettre en œuvre leurs obligations juridiques et politiques à cet égard".

Et d’ajouter : "Cette disposition devrait servir de rappel à la communauté internationale et l'inciter à tenir Israël pour responsable de ses violations systématiques du droit international humanitaire et des résolutions des Nations unies (ONU)."

La Cour de justice de l'Union européenne a approuvé, mardi, la légalité de l'étiquetage des produits israéliens provenant des colonies situées sur le territoire occupé de la Cisjordanie ou dans le Golan syrien occupé, qui sont exportés vers les pays de l'UE.

En novembre 2015, la Commission européenne, l'organe exécutif de l'UE, a accepté d'étiqueter les produits provenant des colonies israéliennes en territoire occupé, pour les distinguer.

L'UE considère les colonies de peuplement israéliennes comme "illégales et constituant un obstacle à la paix".