Actualités

Le Sénat à l’offensive contre les femmes voilées

16 mai 2019 à 17h27 Par Feiza Ben Mohamed
Sur son compte Twitter, le groupe Les Républicains (LR) s’est félicité d’avoir « interdit le port du voile lors des sorties scolaires ». Si le texte mentionne en réalité « les signes religieux ostentatoires », il est clair que cette offe
Crédit photo : Google images

Le Sénat a adopté mercredi en première lecture un amendement visant à interdire les signes religieux pour les parents accompagnateurs en sorties scolaires.

Le texte doit encore passer devant les députés à l’Assemblée Nationale pour pouvoir être validé ou censuré.

Le ministre de l’éducation nationale Jean-Michel Blanquer bien que défavorable à une interdiction stricte, s’est montré très attentif aux réflexions faites par les sénateurs dont la majorité sont classés à droite.

Sur son compte Twitter, le groupe Les Républicains (LR) s’est félicité d’avoir « interdit le port du voile lors des sorties scolaires ».

Si le texte mentionne en réalité « les signes religieux ostentatoires », il est clair que cette offensive laïciste vise les mères voilées.

L’Assemblée Nationale pourra évidemment faire supprimer l’amendement discriminatoire.

Pour rappel, cette prise de position des sénateurs contrevient à une décision du Conseil d’Etat, datée de 2013 et qui souligne le fait que les parents accompagnateurs ne sont pas des agents de service public et ne sont donc pas soumis à un devoir de neutralité.