Actualités

Légion d’honneur pour les deux soldats tués au Burkina

14 mai 2019 à 12h36 Par Feiza Ben Mohamed
Le président français Emmanuel Macron a décoré mardi les deux soldats français tués au Burkina-Faso, lors d’une cérémonie nationale d’hommage aux Invalides.

Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont ont perdu la vie lors d’une opération spéciale diligentée vendredi par le chef de l’Etat pour libérer deux otages français enlevés au Mali par une faction terroriste.

« La mission était un succès mais nos deux soldats n'étaient plus, ils étaient morts en héros pour la France » a déclaré Emmanuel Macron lors de son discours en mémoire des deux soldats.

Il souhaite que « les noms des héros ne s'effacent jamais ».

Le chef de l’Etat a par ailleurs justifié l’intervention des forces opérationnelles de l’opération Barkhane par le fait que « des Français étaient menacés » et qu’il « fallait les secourir ».

Il a enfin eu une pensée pour Sophie Pétronin, la dernière otage française encore officiellement détenue par des terroristes.

Au terme de ce discours emprunt d’émotion, auquel les familles et proches des victimes ont assisté, le président de la République à élevé les deux soldats tombés, au rang de Chevaliers de la Légion d’Honneur.