Actualités

Nasser Al-Khelaïfi mis en examen pour corruption

23 mai 2019 à 16h57 Par La rédaction avec Anadolu Agency
Le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke a décidé la mise en examen de l’actuel président du club parisien qu’il soupçonne d’avoir effectué un versement de 3,1 millions d’euros en faveur du président de la Fédération internationale d’
Crédit photo : Google images

Le président du Paris Saint-Germain (PSG) Nasser Al-Khelaïfi a été mis en examen pour une affaire présumée de corruption, a-t-on appris de source médiatique, jeudi.

Les enquêteurs le soupçonnent d’avoir tenté d’acheter les mondiaux d’athlétisme en 2017.

Le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke a décidé la mise en examen de l’actuel président du club parisien qu’il soupçonne d’avoir effectué un versement de 3,1 millions d’euros en faveur du président de la Fédération internationale d’athlétisme pour que la compétition ait lieu à Doha, a révélé le journal Le Parisien.



L’avocat de Nasser Al-Khelaïfi, Francis Szpiner nie en bloc les accusations portées sur son client et estime, pour sa part, qu’il s’agit d’« affirmations totalement inexactes», rapporte la même source.

Il indique que "le nom de Nasser Al-Khelaïfi n’apparaît sur aucun document du dossier" et insiste sur le fait qu’il "n’a jamais été opérationnellement impliqué dans la candidature de la ville de Doha pour les championnats du monde d’athlétisme".

L’avocat français du dirigeant qatari invoque également une incompétence des juridictions françaises dans cette affaire.

En effet, il estime que "puisqu’il n’existe aucun lien de rattachement entre les faits en question et le territoire français, aucun élément ne vient justifier la compétence de la loi française ou des juridictions françaises sur de prétendues infractions de surcroît prescrites".

En 2017, la justice helvétique avait déjà ouvert une enquête pour des faits de corruption dans laquelle le nom de Nasser Al-Khelaïfi apparaissait.

L’affaire, toujours en cours d’investigation, concerne l’attribution des droits de diffusion des coupes du monde 2026 et 2030 sur le continent asiatique.