Actualités

Palestine : Le Président Abbas décrète la fin de tous les accords de sécurité avec Israël et son allié les Etats-Unis

21 mai 2020 à 20h58 Par France Maghreb 2
Le projet d'annexion annoncé par Natanyahou pour le 1er juillet risque d'embraser toute la région
Crédit photo : DR

Le plan israélien visant l’annexion de certaines parties de la Cisjordanie porterait "un coup dévastateur" à la solution à deux Etats et fermerait la porte à une reprise des négociations, a affirmé mercredi devant le Conseil de sécurité, l’envoyé de l’ONU dans la région, Nickolay Mladenov.

"La menace persistante d'annexion par Israël de certaines parties de la Cisjordanie constituerait une violation des plus graves du droit international, porterait un coup dévastateur à la solution à deux Etats, fermerait la porte à une reprise des négociations et menacerait les efforts visant à faire progresser la paix régionale et nos efforts plus larges pour maintenir la paix et la sécurité internationales", a averti M. Mladenov.

Le Coordonnateur spécial des Nations-Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, a fait observer que l'autorité palestinienne a annoncé la vielle qu'elle se verrait libérée "de tous les accords avec les gouvernements américain et israélien et de toutes les obligations basées sur ces accords, y compris les accords de sécurité" en cas d’annexion par Israël de ces territoires palestiniens.

L’envoyé onusien a dit aux membres du Conseil que "quelle que soit notre appréciation individuelle de la réaction palestinienne à la menace israélienne d'annexion, il s’agit certainement d’une chose : c'est un appel désespéré à l'aide. C'est un appel à l'action immédiate".A cet égard, M. Mladenov a fait savoir qu’il allait rencontrer jeudi le Premier ministre palestinien pour obtenir plus de détails sur la décision.

Nickolay Mladenov a aussi demandé aux membres du Conseil de sécurité de se joindre au Secrétaire général de l’ONU dans son appel contre les mesures unilatérales israéliennes qui entraveraient les efforts diplomatiques actuels afin de créer les conditions à même de ramener Israéliens et Palestiniens à la table des négociations.


Pour l’envoyé de l’ONU, Israël devrait abandonner ses menaces d'annexion et les dirigeants palestiniens devraient se réengager avec tous les membres du Quartet.