Actualités

Présidentielle anticipée en Tunisie : les 26 candidats se lancent dans une campagne courte et mouvementée

04 septembre 2019 à 14h36 Par La rédaction avec agences
Le scrutin présidentiel dans les circonscriptions électorales à l'étranger est prévue les 13, 14 et 15 septembre prochain.
Crédit photo : Google images

La campagne électorale de l'élection présidentielle tunisienne a débuté dimanche et se poursuivra jusqu'au 13 septembre 2019, sur fond d'intenses activités prévues par les 26 candidats retenus pour se scrutin présidentiel anticipé du 15 septembre prochain.

Après le démarrage de la campagne à l'étranger le samedi 31 août, les 7,2 millions d'électeurs tunisiens seront courtisés durant les dix jours de la campagne par les prétendants à la magistrature suprême qui comptent sillonner le pays et les villes européennes où réside la diaspora pour les inciter à voter le jour "J".

Le collage des affiches dans les espaces réservés a commencé à partir de dimanche minuit, a indiqué l'agence TAP, ajoutant que l'Instance supérieure indépendante pour les élections ISIE a mis en place 310 centres et 391 bureaux de vote dans les six circonscriptions à l'étranger pour les 387 mille électeurs inscrits.

Le scrutin présidentiel dans les circonscriptions électorales à l'étranger est prévue les 13, 14 et 15 septembre prochain.

Un tirage au sort relatif au passage des candidats à l’élection présidentielle anticipée de 2019 sur la télévision nationale, dans des spots d'expression directe a été organisé.

Les séances d’enregistrement avec les candidats auront lieu les 4 et 5 septembre et la diffusion commencera le 10 septembre à 19h30 et se poursuivra jusqu’au 13 septembre.

Une première en Tunisie et dans les pays arabes, des débats électoraux seront organisés à partir de la deuxième semaine de la campagne. Les débats électoraux sont réalisés en partenariat entre les établissements de la télévision et de la radio tunisienne, les radios et télévisions privées à l'initiative de "Munathara", un forum de débats arabes ouverts basée à Tunis.

Les débats démarreront la deuxième semaine de la campagne et seront déclinés en trois émissions d'une durée de deux heures et demi chacune. Pour chaque émission, 10 candidats seront présents.

L'Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) a fixé les règles de la campagne électorale pour la présidentielle qui consistent, pour l'essentiel en la neutralité de l’administration, des lieux de culte et des médias nationaux et le rejet de tout discours incitant à la haine, la violence, l'intolérance et à la discrimination sur la base de la religion, de la race, de l'ethnie et du genre.

L'ISIE a annoncé, samedi, la liste définitive des 26 candidats à l'élection présidentielle anticipée.  

Lors d'une conférence de presse ce samedi, le président de l'ISIE, Nabil Baffoun a indiqué que le conseil de l'instance réuni après l'expiration des délais de retrait des candidatures, a examiné les dossiers complets des candidats.

Ainsi, après les jugements rendus par le Tribunal administratif, l'Insance a dévoilé la liste définitive des candidatures retenues.

Il s'agit de celles de : Monji Rahoui, Mohamed Abbou, Abir Moussi, Nabil Karoui, Mohamed Lotfi Mraihi, Mehdi Jemâa, Hamadi Jebali, Hamma Hammami, Mohamed Moncef Marzouki, Abdelkarim zbidi, Mohsen Marzouk, Mohamed Sghaier Nouri, Mohamed Hechmi Hamdi, Abdelfattah Mourou, Omar Mansour, Youssef Chahed, Kais Saïd, Elyes Fakhfakh, Slim Riahi, Salma Elloumi, Saïd Aïdi, Ahmed Safi Said, Neji Jalloul, Hatem Boulabiar, Abid Briki et Seifeddine Makhlouf.

26_candidats-presidents.jpg (581 KB)