Actualités Françaises

« Si la Palestine m’était comptée… »

29 décembre 2018 à 20h25 Par France Maghreb 2
C’est l’hiver en Palestine ! La guerre, le froid et la faim, rythment le quotidien de cette population. En mode survie, ce territoire a besoin de l’aide internationale pour subsister. L’association « Humani’Terre » se mobilise pour agir en ce sens et met en œuvre des missions d’accompagnement pour mener à bien la campagne « Hiver Solidaire ». Entretien avec Youcef Benderbal, responsable de la communication de cette structure.

Si la situation problématique d’une guerre perdure depuis plus de dix ans, le peuple palestinien n’a d’autre choix que de subir. Le blocus épuise, au jour le jour, les habitants de la bande de Gaza mais aussi des autres régions de la Palestine. Les ressources vitales et l’économie de ce territoire sont de plus en plus mises à mal. On parle d’urgence humanitaire.

«  Un enfant à l’âge de dix ans a déjà été victime au moins de 3 agressions »

Youcef Benderbal nous raconte la situation sur place «  Il faut bien se rendre compte que le contexte est catastrophique à tous les niveaux que ce soit à Gaza, en Cisjordanie ou encore dans les camps de réfugiés.Un enfant, à l’âge de dix ans à déjà été victime d’au moins 3 agressions.Ce sont eux les premiers touchés. »

La densité de la population palestinienne, notamment celle de Gaza ( 360 km2 pour 1,9 M d’habitants) fait partie des plus élevées au monde. L’incidence a d’autant plus d’impact.

La pénurie de carburant, d’électricité, de soins, d’approvisionnement alimentaire, le problème du traitement de l’eau fortement concentrée en sel et l’interdiction de la pêche, représentent les obstacles majeurs aux ressources vitales.

«Cela fait une vingtaine d’années que je suis dans l’humanitaire et je n’aurai jamais imaginé que ce peuple serait dans de telles conditions»

Pour venir en aide à cette population enfermée dans une prison à ciel ouvert, Youcef Benderbal nous parle aussi de son engagement concernant cette cause: «Pour nous, Humani’Terre, c’est un devoir d’être là..d’agir, peu importe la situation. On se doit d’être présent. En ce qui me concerne, cela fait une vingtaine d’années que je suis dans l’humanitaire et je n’aurais jamais imaginé que ce peuple serait dans telles conditions ».

Aujourd’hui l’objectif est clair. Mettre en place, un système efficace pour venir en aide et intervenir sur 5 régions : Gaza, La Cisjordanie, Jérusalem-Est, Liban et la Jordanie.

L’équipe de cette association humanitaire est composée d’une trentaine de personnes avec cinq bureaux en France. Paris, La Courneuve, Lille,Lyon et Marseille. Le but est de récolter des dons, les reverser aux relais locaux et enfin pouvoir acheter les besoins de première nécessité. 

«L’argent est avancé par notre association avant même de recevoir les dons»

Youcef Benderbal nous expose comment s’organise ce plan d’aide. Une opération qui dépend entièrement de la générosité et de la solidarité d’autrui. «Nous n’envoyons pas de marchandise car l’acheminement est trop compliqué. Ce serait une perte de temps et un coup logistique inutile.  Nous transférons les fonds récoltés. Nous donnons les moyens à nos partenaires d’acheter sur place et de redistribuer. L’argent est avancé par notre association avant même de recevoir les dons.»

Ainsi, pendant cette période traumatisante, l’association «Hunani’Terre» tente de faire partie de ceux qui proposent une solution alternative, en mettant en œuvre leur potentiel et leur détermination.

Audrey Pronesti

______________________

Les besoins de première nécessité représentent des denrées vestimentaires et alimentaires.

Pour les besoins vestimentaires, un colis est composé d'une couverture, d’un manteau, un pantalon, un bonnet, des gants, une écharpe et des chaussures.

Pour les besoins alimentaires, un colis de denrées alimentaires de première nécessité seront redistribuées.

Pour Faire vos dons:

Téléphone : 01-48- 48-85-85

Site internet : h-terre.org

Association Humani’Terre

37 rue de La Chapelle

75018 Paris