Actualités

Sibeth N’diaye face au racisme ordinaire

01 avril 2019 à 17h22 Par Feiza Ben Mohamed
Crédit photo : Google images

À peine nommée porte-parole du gouvernement, l’ex conseillère en communication d’Emmanuel Macron, Sibeth N’diaye, est confrontée depuis dimanche soir à une déferlante de propos racistes sur les réseaux sociaux.

Être une jeune femme, noire et binationale en France, expose de facto à des discriminations. 

Sibeth N’diaye, nommée dimanche soir porte-parole de l’exécutif par un décret de l’Elysée, avait déjà été exposée à un certain nombre de critiques alors qu’elle exerçait les fonctions de conseillère presse et communication du chef de l’Etat. 

Née à Dakar, cette franco-sénégalaise de 39 ans, succède donc à Benjamin Griveaux, lancé dans la course à la mairie de Paris. 

Depuis dimanche l’annonce de sa nomination, elle fait l’objet de propos ouvertement racistes sur les réseaux sociaux. 

« Sibeth N’diaye possède la double nationalité Sénégalaise Française et toujours selon Wiki il y 95.9% de musulmans au Sénégal. Question: le porte-parole du gouvernement est-il musulman ? » se demande un internaute, tandis qu’un autre estime à son sujet qu’une « racaille reste une racaille, nègre ou pas ». 

La palme du mépris revient toutefois à l’auteur Olivier Marteau, qui considère que « la tenue négligée et la coupe de cheveux de Sibeth Ndiaye est une véritable provocation et un manque de respect total ».

À noter que la dernière femme politique noire à avoir dû lourdement affronter les provocations et injures racistes, est Christiane Taubira. 

Les racistes semblent avoir trouvé leur nouvelle cible...