Actualités

Soolking chante la liberté (Clip officiel inclus)

16 mars 2019 à 18h25 Par Feiza Ben Mohamed
Crédit photo : Capture d'écran clip "La liberté"

Le chanteur Soolking a sorti jeudi un ôde à la liberté, en featuring avec le célèbre groupe algérien "Ouled El Bahdja"

On ne présente plus Soolking, l'enfant de la banlieue d'Alger, ses tubes, ses millions de vues, ses disques de platine, et sa voix d'or.

Jeudi, alors que le peuple algérien est mobilisé dans les rues comme un seul homme depuis trois semaines pour sa liberté, Soolking a publié sur sa chaîne Youtube un opus.

Le titre "La liberté", en featuring avec Ouled el Bahdja, sonne comme une lettre d'amour à l'Algérie. Une lettre d'amour à ce peuple, drapé de vert et blanc et qui donne une leçon de dignité au monde entier.

Moins de 24 heures après la sortie du titre, les manifestants l'entonnaient déjà dans les rues d'Alger à Oran. Et pour cause, les paroles sont fortes, empreintes de revendications et appellent à cette liberté qui manque trop souvent à la jeunesse en Algérie et dans les autres pays du maghreb.

« Excuse moi d'exister, excuse mes sentiments, rends-moi ma liberté je te le demande gentiment » ou encore « ils ont cru qu'on avait peur de ce passé tout noir », entonne Soolking marchant sur les pas des plus grands chanteurs « conscients ».

"Nous serons l'obstacle de ce pouvoir, et notre flamme ne s'éteindra jamais" reprend Ouled el Bahdja en fin de titre, la voix grave et pleine d'espoir.

En moins de 4 jours, "La liberté" comptabilise plus de 6,5 millions de vues sur Youtube et est en passe de pulveriser les compteurs. Souhaitons lui, au vu du contexte et de la beauté de ses paroles, de dépasser "Guérilla" et ses presque 200 millions de vues.

"La liberté c'est d'abord dans nos coeurs".