Actualités

Souriez chers compatriotes, vous êtes célèbres dans le monde ... (l'auteur de l'attentat de Nice est tunisien)

30 octobre 2020 à 14h35 Par Tribune de Mezri Haddad
Comme une immense majorité de Tunisiens et Franco-tunisiens abasourdis et peinés à double titre par le caractère ignoble de l'attentat de Nice et par le fait que l'auteur de cette horreur soit un jeune tunisien, Mezri Haddad pousse un coup de colère
Crédit photo : RR

Tribune. Comme cela a été confirmé, la racaille islamo-terroriste qui a lâchement tué à Nice une femme de 60 ans, une autre de 44 ans et un sacristain de 55 ans, est un jeune tunisien arrivé en France via Lampedusa. Un de plus, puisque l'auteur de l'attentat de juillet 2016 à Nice aussi, et qui a fait 86 victimes, était également un tunisien.

La liste des terroristes tunisiens serait longue à établir ici. Je vous rappelle seulement que le nombre des raclures djihadistes en Syrie avait atteint les 11.000, selon les autorités syriennes, c'est-à-dire la première nationalité au monde, avant les Afghans, les Pakistanais, les Tchétchènes, les Saoudiens ...

Celles et ceux qui se gargarisent encore aujourd'hui de leur grande "révolution" qui avait éblouie l'univers, devraient se faire tout petit. Le lien entre le "printemps" dit arabe et la métastase de l'islamo-terrorisme planétaire est un lien dialectique et causal.

Avant janvier 2011, nous étions le premier pays dans le monde arabe et en Afrique exportateur de compétences, notamment en médecine et en informatique.

Depuis votre révolution, nous sommes aujourd'hui le premier pays exportateur de racailles et de main d'œuvre islamo-terroriste. Notre passeport, qui faisait la fierté des Tunisiens à l'époque de Bourguiba et de Ben Ali, vaut moins qu'un document de voyage afghan.

Pourtant, en 2011, le monde entier vous applaudissait et vous encourageait à renverser le régime "dictatorial". Avec le soutien massif de Barack Hussein Obama et le relais hystérique d'Al-Jazeera, vous avez "dégagé" Ben Ali pour installer une crapule présidentielle, Moncef Marzouki.

Vous avez ensuite voté pour les Frères musulmans dont le chef de secte est encore aujourd'hui président de votre assemblée "nationale", qui est un ramassis de terroristes, de voyous, de corrompus et de vendus. Et pour se foutre encore de vous, les mêmes qui vous ont fait commettre autant de crimes contre votre Patrie, vous ont décerné le prix Nobel de la paix !

Aujourd'hui, vous méritez le prix Nobel de la misère économique, de l'ensauvagement social, de la déchéance culturelle, de la décadence politique ... et du terrorisme islamiste.

Souriez, chers compatriotes, vous êtes doublement célèbres dans le monde: par votre révolution bouazizienne et par vos compétences islamo-terroristes.

Mezri Haddad

Mezri Haddad est un journaliste, écrivain, philosophe et diplomate tunisien.