Actualités

Tensions CHINE / USA : Trois grands quotidiens américains déplorent l'expulsion de leurs journalistes de Chine

25 mars 2020 à 11h21 Par France Maghreb 2 avec MAP
Un homme avec son journal en Asie
Crédit photo : LB

Le New York Times, le Washington Post et le Wall Street Journal ont publié mardi une lettre ouverte appelant la Chine à surseoir à l'expulsion de leurs correspondants, une décision qui intervient sur fond de tensions diplomatiques entre Pékin et Washington et une polémique autour de la pandémie de coronavirus qui continue de se propager à travers le monde.

La publication de cette lettre en ligne intervient une semaine après que Pékin ait annoncé l'expulsion des journalistes des trois grands tirages américains, en riposte à la décision de Washington de réduire fortement le nombre de personnel chinois autorisé à travailler pour cinq de ses médias aux Etats-Unis.

"Cette mesure - prise en représailles aux récentes expulsions par le gouvernement des États-Unis - est une décision que nous contesterions en toute circonstance", indique la lettre conjointe estimant qu'elle est "particulièrement dommageable et imprudente alors que le monde continue sa lutte pour contrôler cette maladie (coronavirus, NDLR), une lutte qui exige la libre circulation de nouvelles et d'informations fiables".

"Les médias sont des dommages collatéraux dans un différend diplomatique entre les gouvernements chinois et américain, menaçant de priver le monde d'informations critiques à un moment dangereux", selon la même lettre.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré le 17 mars que l'expulsion des correspondants américains en question était "tout à fait nécessaire" et l'a qualifiée de "riposte que la Chine est obligée de prendre en réponse à l'oppression déraisonnable que subissent les médias chinois aux États-Unis”.

Le Département d'État américain avait auparavant décidé de réduire fortement le nombre de personnel chinois autorisés à travailler pour cinq médias chinois aux Etats Unis, les qualifiant "de missions étrangères de la République populaire de Chine”."Contrairement aux médias étrangers en Chine, ces entités ne sont pas des organes de presse indépendants”, a indiqué le secrétaire d'État Mike Pompeo dans un communiqué.

Le New York Times

le Washington Post 

le Wall Street Journal