Actualités

Trois terroristes français condamnés à mort en Irak

26 mai 2019 à 18h35 Par La rédaction avec Anadolu Agency
Trois français membres de Daesh ont été condamnés à mort par la justice irakienne ce dimanche pour leur appartenance au groupe terroriste.

Kévin Gonot, Léonard Lopez et Salim Machou ont un mois pour faire appel de cette condamnation inédite pour des ressortissants français.

Arrêtés en Syrie en février dernier puis remis à la justice irakienne avec neuf autres prévenus, les trois condamnés sont les premiers français pour qui la justice a prononcé une mise à mort, comme le rappelle le journal le Point.

Trois autres français ont déjà été jugés en Irak. Il s’agit de Mélina Boughedir, Djamila Boutoutaou, et Lahcène Gueboudj condamnés à perpétuité pour leur appartenance au groupe terroriste Daesh.

En février dernier, là ministre de la justice Nicole Belloubet avait expliqué au cours d’une interview à BFMTV que la France « n’accepte pas la peine de mort » et que « si tel est le cas en Irak », Paris interviendrait « pour demander que cette peine ne soit pas exécutée. »