Actualités

Trump met en garde la CPI contre toute action visant Washington ou Tel-Aviv

13 avril 2019 à 13h12 Par La rédaction avec AA
Le président américain, Donald Trump a menacé la Cour pénale internationale (CPI) de réponse ferme en cas "d’action visant les États-Unis, l’un de leurs alliés, ou Israël" et ce dans un communiqué diffusé vendredi.
Crédit photo : Google images

Des Palestiniens ont saisi la Cour pénale internationale pour enquêter sur des violations commises à leur encontre par Israël

Le président américain, Donald Trump a menacé la Cour pénale internationale (CPI) de réponse ferme en cas "d’action visant les États-Unis, l’un de leurs alliés, ou Israël" et ce dans un communiqué diffusé vendredi.

Des Palestiniens ont saisi la CPI pour enquêter sur des violations commises à leur encontre par Israël.

Trump a par ailleurs salué le rejet d’une demande d’investigation sur des suspicions de crimes de guerre commis par des soldats et des agents des renseignements américains en Afghanistan.

La procureure de la CPI, Fatou Bensouda avait accusé, en 2017, les soldats américains et la CIA mais aussi les Talibans et le gouvernement afghan d'avoir torturé des détenus entre 2003 et 2004.

Son visa d’entrée aux États-Unis lui a été retiré la semaine dernière et sa demande d’enquête rejetée vendredi par La Haye.

"Cette investigation ne servira pas la justice" a indiqué la CPI, selon l’agence de presse américaine Associated Press.

En mars dernier, en réaction à la demande de Bensouda, le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo a menacé de retirer leurs visas aux employés de la CPI qui enquêteraient sur ces allégations contre l’armée américaine.

Les États-Unis ne sont pas signataires du Statut de Rome, traité international qui a créé la CPI.