Actualités

Un ancien patient de psychiatrie condamné pour apologie de terrorisme

31 décembre 2018 à 14h41 Par Feiza Ben Mohamed
Crédit photo : Google images

Un homme de 34 ans, déjà interné en psychiatrie à deux reprises, comparaissait jeudi devant le tribunal correctionnel de Meaux où il a été condamné à six mois de prison avec sursis pour des propos d’apologie du terrorisme tenus sur Facebook, rapporte le journal Le Parisien. 

« Comment on fait un attentat ? » se demandait l’accusé, avant de préciser qu’il voudrait « essayer dans (s)on pays ».

Ces propos qui ont été illustrés par le trentenaire avec des photos de Daesh, et d’Adolph Hilter, ont immédiatement alerté la famille du jeune homme. 

C’est finalement son père qui s’est rendu dans un commissariat pour signaler les faits et a permis qu’il soit interpellé lundi à son retour d’un voyage en Angleterre, toujours selon Le Parisien. 

« C’était une grosse plaisanterie » a plaidé le prévenu avant d’être recardé par la Présidente du tribunal Joëlle Nahon, qui lui a immédiatement rétorqué « Ce n’est pas drôle. D’autant plus par les temps qui courent ». 

Pour son avocate Me Saïda Dakhli, « Il ne connaît rien à l’islam ou aux religions. Il serait plutôt bouddhiste ». Elle a par ailleurs invoqué le fait que l’expert psychiatre qui a examiné son client pendant la garde à vue, avait conclu à une altération de son discernement. 

Pour rappel, ce dernier a déjà séjourné à deux reprises en établissement psychiatrique notamment après avoir jeté du sel et du poivre sur l’Elysée. 

Il a finalement été condamné à six mois de prison avec sursis alors que le parquet réclamait que cette peine soit assortie d’une interdiction de se rendre à Paris.