Actualités

Une roquette palestinienne tirée sur Tel-Aviv oblige Netanyahu d'écourter son séjour aux Etats-Unis

25 mars 2019 à 10h18 Par La rédaction
Israel, habitation frappée par roquette palestinienne à Mishmeret au Nord Tel Aviv lundi 25 mars
Crédit photo : Google images

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a décidé d’écourter sa visite aux Etats-Unis et de retourner en Israël, suite au tir d’une roquette palestinienne sur le nord de Tel Aviv.

Netanyahu a ainsi déclaré qu’après sa rencontre prévue avec le président américain, Donald Trump, dans quelques heures, il retournera en Israël pour assurer « la direction des opérations de près ».

Il a ajouté qu’il s’est entretenu avec le commandant de l’armée israélienne, le président du Chabak ainsi qu’avec le président de l’Instance de la sécurité nationale. Il s’agit selon lui « d’une agression criminelle contre Israël qui répondra avec force ».

L’armée israélienne a annoncé plus tôt dans la matinée de lundi qu’un missile tiré de la bande de Gaza s’est abattu sur une zone au nord de Tel-Aviv.

maison frappée par une roquette 25 mars 2019

D’après des médias israéliens dont l’instance de diffusion israélienne, le missile s’est abattu, à l’aube, sur une maison dans la région d’Hacharon en faisant plusieurs blessés.

Sept israéliens ont, ainsi, été moyennement ou légèrement blessés. Les sirènes d’alertes ont retenti dans les régions habitées adjacentes d’Hacharon.

L’instance de diffusion israélienne a affirmé que d’après les secours israéliens (l’étoile rouge de David), le missile a été tiré à 5h25 heure locale, 3h25 GMT.

Une séquence vidéo illustrant les dégâts engendrés par le missile a été publiée sur la page officielle Twitter de l’armée israélienne.

Le coordinateur des activités gouvernementales israéliennes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, le général major Kamil Abu Rukun a affirmé que les passages frontaliers de Kerem Shalom et d'Erez ont été fermés.

Il a également annoncé la réduction de la zone maritime de pêche réservée aux Gazaouis.

Du côté palestinien, aucune partie n’a revendiqué le tir de ce missile. Le Hamas n’a pas réagi. C’est la deuxième fois qu’une roquette est tirée de la Bande de Gaza en direction du centre d’Israël.

Le 14 mars dernier, une première roquette  s’est abattue sur Tel Aviv sans faire de blessés. Israël a réagi avec une série de raids visant des positions du Hamas et du Djihad Islamique dans la bande de Gaza.