Actualités

VIDÉO : UNE FEMME MUSULMANE ENCEINTE SAUVAGEMENT AGRESSÉE, DANS UN CAFÉ DE SYDNEY, EN AUSTRALIE

25 novembre 2019 à 10h21 Par France Maghreb 2
Une femme musulmane est sauvagement agressée par un homme haineux et islamophobe
Crédit photo : Google images

Une femme musulmane, enceinte, a été violemment agressée par un homme, mercredi 19 novembre, dans un café du centre de Sydney en Australie.

Les images prises par une caméra de surveillance montrent Rana Elasmar, 31 ans, prise à partie par un homme alors qu'elle était assise avec un groupe d'amies vers 22h30.

Rana Elasmar, une femme musulmane enceinte, a été violemment agressée par un homme alors qu'elle prenait un café avec ses amis à Sydney en Australie.

La Police de Nouvelle-Galles du Sud a indiqué que Rana Elasmar, âgée de 31 ans et enceinte de 38 semaines, a été brutalement agressée alors qu'elle était assise dans un café situé à Church Street, dans la ville de Parramatta.

L'agresseur, Stipe Lozina, âgé de 43 ans, s'est approché de la table où était assise la jeune femme voilée avec ses amies, l'a interpellé puis s'est mis à lui asséner des coups de pieds et des coups de poings.

Sous la violence de l'attaque, la jeune femme s'est effondrée au sol. Elle a échappé à son agresseur grâce à l'aide de ses amis et des personnes présentes dans le café.

L'attaque s'est déroulée mercredi soir à 22h30 (heure locale). Le public a fortement réagi à l'évènement suite à la diffusion des images sur les réseaux sociaux.

L'attaque a été qualifiée de "raciste" dans le pays. Les témoins ont affirmé que des propos islamophobe ont été proférés par l'agresseur alors qu'il s'acharnait sur la jeune femme.

Les institutions et fondations musulmanes du pays ont sévèrement condamné l'attaque.

Ainsi, le président de la Fédération australienne des conseils islamiques (AFIC), Ratep Jneid, s'est exprimé au micro de l'agence Anadolu (AA).

"Aucune femme ne doit être sujette à une telle attaque. Quelle atrocité de s'attaquer à une femme enceinte assise tranquillement avec ses amies. L'agresseur doit ressentir la force de la justice sous toutes ses formes. Nous attendons que cette attaque qui relève ouvertement du racisme et de l'Islamophobie, soit ainsi considérée", a-t-il dit.

Jneid a appelé le gouvernement et les forces de l'ordre a saisir le sujet avec sérieux avant qu'une tragédie ne voit le jour.

Par ailleurs, Lozina a comparu devant le tribunal local de Parrametta et a été placé en détention provisoire.